AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.08 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nice , le 01/01/1939
Biographie :

Jocelyne Yvonne Renée Mercier, dite Michèle Mercier, née le 1ᵉʳ janvier 1939 à Nice est une danseuse, actrice et chanteuse française. Fille aînée d'un père français et d'une mère italienne, elle rêve de devenir danseuse étoile et rentre à huit ans à l'école de danse de l'opéra de Nice.
A 15 ans elle interprète un rôle de danseuse dans un film avec Maurice Chevalier : "J’avais sept filles".
À 17 ans, elle intègre les ballets de Roland Petit, puis les Ballets de la Tour Eiffel.
En 1956, Michèle Mercier revient à Nice. Denis de la Patellière et Michel Audiard lui proposent un rôle dans "Retour de manivelle", avec Michèle Morgan et Daniel Gelin. Elle prend le prénom de Michèle en l'honneur de Michele Morgan.
Dès lors, les tournages vont s’enchainer : Léonide Moguy, la choisit pour jouer dans "Donnez-moi ma chance "(1958), puis ce sera  "Mademoiselle Ange" (1959), avec Romy Schneider et Henri Vidal. Suivra "Tirez sur le pianiste" (1960) de François Truffaut avec Charles Aznavour.
Au théâtre, puis à l’écran Robert Lamoureux l’engage dans "La Brune que voilà". En 1959, elle part à Hollywood mais revient rapidement tourner en Italie, avec de très grands réalisateurs : Luigi Zampa, Mario Monicelli, et Dino Risi dans "Les Monstres". Elle apparait dans une cinquantaine de films en France, en Italie et en Grande-Bretagne, grâce à sa maîtrise de l’anglais et de l’italien.
Elle aura pour partenaires Jean Gabin (Le Tonnerre de Dieu), Jean-Paul Belmondo ( L’Ainé des Ferchaux), Jean Rochefort ( Symphonie pour un massacre), Claude Rich (Une Veuve en or), Yves Montand, Jean-Claude Brialy, Jean-Louis Trintignant, mais également Vittorio Gassman, Marcello Mastroianni (Casanova70), 
Tony Curtis et Charles Bronson (Les Baroudeurs), et Charlton Heston (L’Appel de la Forêt).
Cependant ce sera Angélique, Marquise des Anges, suivi de Merveilleuse Angélique, Angélique et le Roy, Indomptable Angélique, et Angélique et le Sultan qui lui apporteront la consécration internationale.
En1987 Michèle Mercier écrit une première autobiographie "Angélique à cœur perdu" préfacée par Roger Peyrefitte, puis en 1995 un album-photo "Merveilleuse Angélique".
Une seconde autobiographie, "Angéliquement vôtre", parait en 1996, préfacée par Pierre Palmade. Enfin, souhaitant mettre en lumière sa propre personnalité, Michèle Mercier écrit en 2002 "Je ne suis pas Angélique" qu'elle présente à Cannes cette année là, lors du Festival cinématographique, où elle retrace ses souvenirs
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49618

La femelle du canard?

cane
canne

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : facilité , animaux , michael jackson , roman , écoleCréer un quiz sur cet auteur