AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.75 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : Roumanie
Né(e) à : Pașcani , le 05/11/1880
Mort(e) à : Bucarest , le 19/10/1961
Biographie :

Mihail Sadoveanu est connu pour ses activités journalistiques et politiques intenses. L'un des grands romanciers roumains du vingtième siècle, par la qualité et l'ampleur de son œuvre (plus de 100 titres). Sa production est une synthèse originale de romantisme, de réalisme et de classicisme, ancrée dans le folklore, les chroniques et les livres populaires, se présentant comme une monographie épique du peuple roumain, dans ses permanences spirituelles, son évolution historique et en osmose avec son espace géographique.

Ajouter des informations
Bibliographie de Mihail Sadoveanu   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Tandarica   26 juillet 2016
Histoires au coin du feu de Mihail Sadoveanu
–Est-ce que vous avez, vous aussi, des filles à marier, monsieur Panaitesco?

–Oui, répondit le sous-directeur, gêné.

–C'est, en effet, un grand tourment, dit monsieur Grigorian. J'ai su m'en garantir: je vis tout seul, et je ne suis pas marié.

–De nos jours, avoir de la famille est une lourde charge et une source de soucis… continua monsieur Panaitesco en baissant la voix. Vous, monsieur le directeur, vous êtes plus heureux.

p. 218
Commenter  J’apprécie          130
Tandarica   14 mars 2015
Le Hachereau de Mihail Sadoveanu
Le sort du montagnard est de gagner son pain quotidien, la cognée ou la houlette à la main. Ceux qui manient la cognée abattent les sapins de la forêt et les dirigent vers les eaux de la Bistriţa ; après quoi, ils en font des radeaux qu’ils mènent jusqu’à Galaţi, au bout du monde ! Les plus travailleurs acquièrent des bergeries à la montagne. Ils y séjournent, avec Dieu et la solitude, jusqu’au moment où les journées raccourcissent.
Commenter  J’apprécie          70
Tandarica   29 mars 2015
Mitrea Cocor de Mihail Sadoveanu
– Que le diable l'égorge ! Il n'a jamais assez avec tout ce qu'il gagne, et plus il engraisse plus il lui en faut !
Commenter  J’apprécie          80
Tandarica   26 avril 2015
Baltagul de Mihail Sadoveanu
Pădurea de brad de pe Măgura clipi din cetini şi dădu şi ea un zvon.
Commenter  J’apprécie          80
Tandarica   20 avril 2015
Le Hachereau de Mihail Sadoveanu
Ces montagnards qui vivent sous les sapins, ce sont d'étonnantes créatures. Vifs et inconstants comme leurs torrents, comme leur climat ; endurants à la souffrance autant qu'aux rigueurs de l'hiver ; insouciants dans leurs joies comme dans le four de l'été, ils aiment l'amour, la boisson et leurs coutumes aussi vieilles que le monde ; ils se méfient des étrangers et des gens de la plaine, se réfugiant en leur foyer comme le fauve dans son antre ; et par-dessus tout, ils ont un cœur à l'image du soleil : le plus souvent radieux, débordant de chants, d'amitié.
Commenter  J’apprécie          60
Tandarica   23 janvier 2021
Nicoara, fer à cheval de Mihail Sadoveanu
Soixante-douze ans s'étaient écoulés depuis que le Prince Étienne, Seigneur de la Moldavie, avait fermé les yeux. Toutes sortes de calamités avaient éprouvé le pays : la famine et la peste se montraient aussi terribles que les guerres pour la conquête du trône. À l'instar de ce qui était arrivé un siècle et demi plus tôt, fils illégitimes ou bâtards du Prince convoitaient le pouvoir ; ils avaient suscité carnages, ravages et incendies, avec l'appui des Valaques, des Polonais ou des Tatars et c'étaient les pauvres laboureurs qui écopaient. Depuis longtemps, ils avaient coutume de dire que le changement des Princes était la joie des fous. Appauvris et persécutés par les maraudeurs et les bandes de pillards, les Moldaves en venaient à se dégoûter d'une vie pareille. Ils se saisissaient alors, à leur tour, de l'épée et prenaient fait et part dans les guerres du temps. S'ils se jetaient ainsi dans la mêlée, c'était aussi à cause des boyards qui, toujours plus avides de s'emparer des terres des vilains, pressuraient les laboureurs sans vergogne.

C'est vers cette époque que le peuple accoucha d'un autre proverbe :

Goinfrerie

Trahit peuple et patrie…



(Incipit, p. 11)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Tandarica   28 avril 2016
Ceux des Chaumines de Mihail Sadoveanu
Ici, on n'était pas dans un pays soumis aux lois ordinaires. Ici, le seul maître, c'était lui. Jusqu'aux villes, jusqu'aux autres contrées civilisées, il y avait des lieues et des lieues. Ici, c'était « quelque part », c'était « dans les champs ». Le percepteur ne levait d'impôt que si le boyard le voulait bien et tant que celui-ci le permettait ; l'autorité militaire n'y recherchait point ses déserteurs, ni la justice ses condamnés. Il n'y avait pas d'églises et personne n'avait jamais entendu parler d'écoles. Aucune route ne touchait le domaine. Il n'y avait que de la terre, et encore de la terre qu'il fallait travailler, et le boyard rassemblait comme il pouvait les gens qui lui étaient nécessaires.
Commenter  J’apprécie          30
gerard-lepapy   15 mai 2019
Mitrea Cocor de Mihail Sadoveanu
Je ne suis pas venu vous demander des comptes pour la faim que j'ai souffert chez vous, ni pour les coups que j'ai reçus, ni pour les injures qui me tenaient lieu de pitance. Mais du fait que vous vous vantez d'avoir travaillé ici, vous formulez vous-même le châtiment que vous méritez. Venez! Vous allez labourer avec nous et, si vous ne le savez pas, nous vous l'apprendrons.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Harry Potter pour les nuls (niveau facile)

Combien de tomes contient la série Harry Potter

6
7
8
9

7 questions
13740 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'Ecole des Sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur