AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.67 /5 (sur 3 notes)

Biographie :

Mireille Calle-Gruber est née en 1945. Elle est professeur à l'Université Paris III - Sorbonne Nouvelle et écrivain. Egalement membre de la Société royale du Canada depuis 1997. Mireille Calle-Gruber a commencé sa carrière avec une double attribution, en tant qu'enseignante et attachée universitaire des Affaires étrangères françaises (missions en Allemagne, Italie, Egypte, Tchécoslovaquie). Le style et la force de ses analyses littéraires et esthétiques sont intrinsèquement liées à sa pratique de la fiction. Ces deux pratiques forment, en effet, le diptyque résolument solidaire de son travail d'écriture.

Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Mireille Calle-Gruber   (20)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Mireille Calle-Gruber: "Il y a un potentiel mondial de créativité et de création" des femmes (France 24) Mireille Calle-Gruber revient sur l'intérêt et la naissance du Dictionnaire universel des créatrices dont elle est, aux côtés d'Antoinette Fouque et Béatrice Didier, co-directrice générale. Le Dictionnaire universel des créatrices a été lancé le 22 novembre 2013 à Paris, au siège de l'Unesco. Cet ouvrage en trois tomes rend hommage, à travers plus de 10000 notices, aux créatrices de tous les continents et de tous les siècles qui ont fait avancer l'humanité.

Podcasts (7) Voir tous


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
LydiaB   22 août 2014
Claude Simon : La mémoire du roman de Mireille Calle-Gruber
Mme Simon, parlant de Claude, âgé alors de 2 ans :



"Son caractère seul reste un peu difficile, mais je crois bien qu'il sera très violent et me donnera pas mal de peine".
Commenter  J’apprécie          280
rkhettaoui   26 février 2017
Claude Simon : Une vie à écrire de Mireille Calle-Gruber
Une vie à écrire. Car Claude Simon aura su très vite que les temps courts du vécu appellent les temps longs de l’écriture, laquelle a, seule, la force têtue de suivre indéfiniment les méandres pli par pli de l’événement, de déplier ce qui a fait masse, vous est tombé dessus comme une destinée. Il sait que n’est véritablement vécu que ce qui aura pris le temps de revivre dans la langue littéraire – où les choses arrivent au présent du travail sur la page, où il arrive infiniment plus, l’écrivain découvrant que « ce que je voulais dire était pauvre par rapport à ce qui s’est dit par mon travail, lorsque je travaillais ». Et que ce qui revit ainsi au passage des langues est infiniment plus vaste que le compte rendu d’une histoire personnelle.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 février 2017
Claude Simon : Une vie à écrire de Mireille Calle-Gruber
Histoire, c’est comme La Recherche, mais avec cette différence que ce n’est pas seulement quelqu’un qui se souvient mais quelqu’un qui parle, et donc s’invente, et existe de cette fiction. Est-ce communicable ? se demande Claude Simon qui a noté dans le manuscrit : « Histoire/deux temps/ 1) l’écrire pour moi 2) rendre cet écrit communicable » (SMN Ms 8). Il recopie toutes les définitions du mot « Histoire » dont celle-ci dans le Littré : « Dans le langage familier, se dit pour un objet quelconque qu’on ne peut ou ne veut pas nommer. Exemple : “Montrez-moi cette histoire.” » Toute « histoire » (historie : enquête, recherche), dès lors, est question de découverte, à tous les sens.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 février 2017
Claude Simon : Une vie à écrire de Mireille Calle-Gruber
Écrire une biographie est une chose étrange et sans fin. C’est toucher à du secret – et Claude Simon était un homme singulièrement secret. Il n’y a pas de règle générale. Ce que je crois : il faut tenir au secret et avancer à tâtons, avec le tact des mots, entre enquête et fiction, vigilance et intuition, et faire que le langage et ses images s’emparent de la pensée.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 février 2017
Claude Simon : Une vie à écrire de Mireille Calle-Gruber
Le biographe a le devoir de s’effacer : c’est d’abord la sensibilité acquise auprès de l’œuvre qui m’a permis d’être à l’écoute, d’entendre les témoins qui témoignent – les humains, les papiers, les lieux, les objets, les manuscrits. Permis de les interpréter, de les articuler.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 février 2017
Claude Simon : Une vie à écrire de Mireille Calle-Gruber
L’écrivain comme le peintre cherchent à « perpétuer l’émotion », à « réaliser des sensations », à travailler « les plans qui se chevauchent » et la « touche constructive » de leurs gestes.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 février 2017
Claude Simon : Une vie à écrire de Mireille Calle-Gruber
La merveille dans l’œuvre de Claude Simon, c’est que le temps de l’écriture est temps de survivance. Et qu’il n’y a pour lui de devenir biographique que dans le compte tenu des mots.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 février 2017
Claude Simon : Une vie à écrire de Mireille Calle-Gruber
« les mots possèdent ce prodigieux pouvoir de rapprocher et de confronter ce qui, sans eux, resterait épars dans le temps des horloges et l’espace mesurable »
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 février 2017
Claude Simon : Une vie à écrire de Mireille Calle-Gruber
Écrire est une chose si difficile que je me sens démuni. Devant la littérature, on est tout petit.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Mireille Calle-Gruber (30)Voir plus


Quiz Voir plus

Une bouteille dans la mer de Gaza de Valérie Zenatti

Par quel événement débute le récit?

un attentat en Israël
un attentat en Palestine
un meurtre en Israël
un meurtre en Palestine

30 questions
1275 lecteurs ont répondu
Thème : Une bouteille dans la mer de Gaza de Valérie ZenattiCréer un quiz sur cet auteur