AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.05 /5 (sur 143 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Alès , 1946
Biographie :

Mireille Pluchard est une écrivaine.

Après s’être consacrée avec bonheur à l’éducation de ses enfants, elle prend la plume encouragée par son époux, le premier et le plus fervent de ses lecteurs.

Mue par une passion pour l’Histoire, après avoir passé de longues années à fouiller archives, mairies et minutes notariales pour des recherches généalogiques, Mireille Pluchard est tombée dans le bain de l'écriture tout naturellement.
Est née alors une trilogie, "La Saga des Teissier", narrant la vie de sept générations de ses ancêtres. Passionnée d'histoires, Mireille Pluchard brosse les portraits de personnages toujours attachants et sait entraîner le lecteur dans des intrigues palpitantes. On lui doit notamment : "Les Sentes buissonnières", "Le Mas de la Sarrasine", "Le Moulin du prieuré".
Ses romans "Le petit bâtard" (2008) et "Le puits sans-nom" (2010) parus aux éditions de l'Écir ont connu un vif succès.

Parler de sa région cévenole à travers ceux qui l’ont faite, la magnifier pour la faire aimer à ceux qui s’y intéressent, réveiller chez certains une abondance de souvenirs, tel est le but de cet écrivain qui nous fait partager son amour de l’écriture.

Aussi, à travers ses ouvrages, peut-on retrouver les gestes immuables des différents métiers qui ont fait la réputation cévenole. La soie y est présente, dans "La tresse d’or" comme dans "Halix de Bagard", qu’il s’agisse d’éducations de bombyx dans les magnaneries familiales ou du travail des femmes dans les filatures, lesquelles ont laissé une empreinte architecturale en terre cévenole ; la poterie aussi, celle d’Anduze avec "Antoine l’Orjolier du Soleil", et la mine, incontournable évolution d’un dix-neuvième siècle résolument tourné vers l’industrie avec "Le puits sans nom" qui a obtenu le prix du roman féminin de la ville d’Hagondange.

Elle se définit volontiers comme une véritable souris d’archives. Ses recherches se veulent les fondations de chacun de ses romans car Mireille Pluchard, en bonne Cévenole, avoue ne pas aimer "construire sur le sable". Sa terre natale reste la première source d’inspiration de ses sagas mais au-delà des paysages et du climat si particulier de cette contrée entre mer et montagne, Mireille Pluchard aime "raconter les gens".

Mireille Pluchard vit à Saint-Christol, village près d'Alès, capitale du Piémont cévenol.

page Facebook : https://www.facebook.com/Mireille-Pluchard-170801430159870/
+ Voir plus
Source : https://www.lisez.com/auteur/mireille-pluchard/116405Decitre et http://www.lr2l.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Mireille Pluchard   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Mireille Pluchard partage ses souvenirs à la Foire du livre de Brive. En savoir plus sur son roman "Les Souffleurs de rêves" : http://bit.ly/2Buxmzz Dans les Cévennes, la lignée des Vilette, gentilshommes verriers, va-t-elle s?éteindre avec Elias, dernier du nom ? Une descendance inespérée scelle l?avenir de toute une dynastie et attise les rivalités de clans?

Citations et extraits (218) Voir plus Ajouter une citation
mcd30   24 janvier 2019
Halix de Bagard de Mireille Pluchard
Dès que l'huile frémit, elle y casse deux oeufs et s'exclame, joyeuse :

_ Deux roussets* ! Voilà qui est de bon augure.

Jehan sourit à ces remarques de jeune femme superstitieuse. Ils mangent en silence, savourant le calme enveloppant de la pièce ; la cheminée que Mathilde prend bien garde de garnir en abondance - le bois désormais ne leur est plus compté - la soupe fumante et les grandes tranches de pain qui aident à crever les roussets comme un jeu voluptueux de gourmandise : tout est bombance ce soir- là. (p. 56)



* deux jaunes
Commenter  J’apprécie          150
mcd30   22 janvier 2019
Halix de Bagard de Mireille Pluchard
Il se tait soudain. Ses yeux rivés sur le visage à jamais endormi ont cru apercevoir une larme se formant au bord de ses paupières closes. Bertrand s'approche du lit et pose une main tremblante sur le front de marbre de la gisante. Il n'a pas rêvé ; la larme en formation au bord des cils, roule sur la joue froide d'Isabel. Bertrand la boit, elle est glacée et cependant tel un baume, elle coule en son coeur, le réchauffe lentement, en tapisse les parois d'une douceur ouatée qui calme ses battements affolés.

_ Isabel, mon amour, murmure Bertrand, je vais aimer notre fille doublement par amour pour vous.

Il a suffit d'un pleur échappé du corps d'Isabel, larme d'amour posthume, larme-testament pour que messire Bertrand s'ouvre à l'amour paternel. (p. 36)
Commenter  J’apprécie          82
rkhettaoui   14 août 2016
Le Petit Bâtard de Mireille Pluchard
Certes, elle pleurait encore son bel amour perdu mais il n’est pas de cicatrice qui ne se referme un jour, alors que ce petit bâtard, si obstiné à vivre, serait pour elle et sa famille une plaie inguérissable.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   13 juin 2020
Les couleurs du destin de Mireille Pluchard
Plus rien ni personne n’existe, ni les gens, ni les murs, ni la vieillesse de la maman retrouvée, ni la maladie du fils revenu. Être à nouveau réunis, cela seul compte en dépit de l’échéance d’une nouvelle séparation ; le temps accordé n’a que peu d’importance.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   12 décembre 2016
Les diamants noirs de Mireille Pluchard
UN PETIT ENFANT NAÎT… un homme quitte ce monde… Ainsi va la loi du remplacement, la loi logique de la vie. Mais que de bouleversements dans les familles quand le petit d’homme pousse son premier cri et quand le moribond exhale son dernier soupir !
Commenter  J’apprécie          40
MamieAgnes   07 octobre 2021
Le miroir d'Amélie de Mireille Pluchard
Arrêter le temps sur des bonheurs si merveilleusement simples qu'ils paraissent banals ! Caser dans sa mémoire, sans en déloger la plus infime parcelle de souvenir, une sorte d'album photos de ces précieux moments !
Commenter  J’apprécie          30
Azallee92   06 juillet 2021
Les chemins de promesse de Mireille Pluchard
Attaquée sur quatre fronts, la montagne allait enfin donner sa première satisfaction. Si la cadence imposée se maintenait sans incident, et si les prévisions étaient bonnes, dans cinq jours, six tout au plus, on fêterait une première jonction. Une façon à eux, tous ces forçats du tunnel, de saluer la nouvelle année. Les hommes travaillaient avec une ardeur nouvelle, une prime étant promise aux deux veinards qui se toucheraient la main à travers les monstrueux éboulis.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   30 juillet 2016
Les sentes buissonnières de Mireille Pluchard
N’importe quel jeune homme de vingt-cinq ans aurait trouvé de nombreux désagréments à cet exil professionnel. Ruben, lui, vivait pleinement sa passion. Se réveiller au chant de l’alouette, s’endormir aux cris aigus de la hulotte, sentir après la pluie la forte odeur d’humus qui monte de la terre et emplit la forêt, tout cela le confortait dans ce choix de vie qui lui valait les réflexions réprobatrices de son père.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   01 novembre 2019
Les chemins de promesse de Mireille Pluchard
Chacune de ses pensées, il les voulait porteuses de hardiesse, d’un souffle de révolte, d’un sursaut de liberté. Ses lettres mensuelles, comme il s’y était résolu afin de ne pas désobliger les patrons d’Adélie par un trop abondant échange épistolaire, contenaient toujours un petit mot à elle destiné, une exhortation à choisir sa vie et l’assurance de sa tendresse indéfectible.
Commenter  J’apprécie          20
Annabelle31   12 avril 2018
Les diamants noirs de Mireille Pluchard
Rien d’extraordinaire, en fait, qu’en ce début du XIXe siècle, dans ce village de la plaine cévenole comme partout ailleurs, l’autorité patriarcale s’exerçât en façon absolue ! La tyrannie domestique comme la domination maritale, et plus encore la subordination filiale, réminiscence d’un patriarcat féodal, étaient dans l’ordre des choses.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Je me suis fait assommer par Zola

la soûlerie du matin cuvée à midi et repincée le soir, les tournées de ...?... se succédant, se perdant dans la nuit, pareilles aux lampions d’une fête. Indice : Inspirez !

casse-tête
casse-poitrine

12 questions
43 lecteurs ont répondu
Thème : Émile ZolaCréer un quiz sur cet auteur