AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 51 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Bandhagen, Stockholm , le 24/02/1955
Biographie :

Moni Nilsson-Brannstrom a travaillé dans un jardin d'enfants, un aéroport, une radio pour enfants, elle a été traductrice, professeur...

C'est à la naissance de son fils qu'elle décide de se mettre à l'écriture.

En Suède, elle a publié une dizaine de livres pour enfants.



Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
book-en-stock   24 janvier 2016
Le voyage scolaire de Moni Nilsson-Brännström
Je n'aime pas les zoos. C'est déprimant, de voir les animaux en captivité, et je n'ai qu'une envie: leur rendre la liberté.



p.137
Commenter  J’apprécie          60
cerisiers   01 février 2017
Le voyage scolaire de Moni Nilsson-Brännström
Alors, elle a compris aussitôt que la dame était un ange. Sa propre fée qui réalisait les rêves. Car aucun humain ordinaire ne pouvait être aussi gentil, n'est-ce pas?
Commenter  J’apprécie          30
mandrake17   10 juillet 2017
Le voyage scolaire de Moni Nilsson-Brännström
Je vais quelquefois avec les autres filles de la classe, mais je suis le plus souvent toute seule. Il n'y a rien de mal à être seul, c'est chouette d'ailleurs, si on en a soi-même envie. Je préfère regarder la télé ou lire un bon livre plutôt que de rester avec des gens que je n'aime pas.
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille   22 janvier 2016
Pourquoi mon père porte de grandes chaussures (et autres grands mystères de ma vie) de Moni Nilsson-Brännström
Elle aurait passé des nuits blanches à ressasser que j'aurais pu mourir je ne sais combien de fois. Mais ça n'aurait pas été ça le pire. Papa et elle auraient été tellement déçus... Et ils auraient dit de leur voix la plus triste :

- Semla, tu as trahi notre confiance. Nous qui pensions pouvoir compter sur toi.



Trahir la confiance de ses parents, c'est un crime plus grave que les crimes de guerre ou les meurtres. Du moins, dans ma famille. alors il est évident qu'on doit mentir de temps en temps, pas pour son propre bien, mais pour celui de ses parents.
Commenter  J’apprécie          10
Colibrille   22 janvier 2016
Pourquoi mon père porte de grandes chaussures (et autres grands mystères de ma vie) de Moni Nilsson-Brännström
Soudain, je comprenais un peu mieux la famille de Gordon. C'est fou comme ça fait du bien de lancer des objets quand on est en colère et affligé. Chaque famille devrait instaurer une journée du lancer d'objets de verre.

N.B.: Avant de commencer, il vaut mieux enlever tous les objets de valeur. Ce que je n'ai pas fait.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17   10 juillet 2017
Le voyage scolaire de Moni Nilsson-Brännström
Il s'avérait que la moitié de la classe ne mangeait pas de porc. Leena savait que c'était uniquement pour avoir des hamburgers à la place. Parfois ça valait la peine d'être musulman.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17   07 août 2019
Le voyage scolaire de Moni Nilsson-Brännström
Non, les animaux sauvages n'ont pas à être enfermés, contrairement aux idiots de racistes. C'est eux que je mettrais en cage, de préférence avec des tigres affamés.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17   10 juillet 2017
Le voyage scolaire de Moni Nilsson-Brännström
Parfois j'ai l'impression d'être la narratrice à la première personne, celle qui observe. Quelqu'un qui existe, mais ne manque à personne en sortant de la pièce.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17   25 juillet 2017
Le voyage scolaire de Moni Nilsson-Brännström
Linda ne voyait pas le mal qu'il y avait à être enfantin. Elle n'en avait absolument pas honte. Si on était tous comme ça, on s'amuserait encore davantage.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17   11 juillet 2017
Le voyage scolaire de Moni Nilsson-Brännström
Les amies de sa mère y allaient de leurs commentaires sur le physique de Joséphine. Comme si elles croyaient que les personnes corpulentes étaient dépourvues de sentiments. Comme si les grosses filles ne pouvaient pas être tristes. Non, le monde n'était pas fait pour les personnes comme Joséphine. Les grosses étaient mal vues, que ce soit en habits moulants, en classe, à la gym ou dans les jeux.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Moni Nilsson-Brännström (64)Voir plus


Quiz Voir plus

Titres gruyère (2)

La ...... au bois dormant

Séduisante
Belle
Princesse
Magnifique

18 questions
91 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature jeunesse , contes , titresCréer un quiz sur cet auteur