AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.39 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Algérie , le 14/05/1954
Biographie :

Monique Canto-Sperber est une philosophe française.

Née en Algérie, elle a vécu en France à partir de 1964 et a fait ses études au lycée Racine, au lycée Condorcet, puis à l'École normale supérieure de jeunes filles en 1974. Elle est agrégée de philosophie et docteur en philosophie.

Elle a enseigné à l’université de Rouen, puis à l’université d’Amiens, avant d’entrer au CNRS comme directeur de recherche en 1993. Elle a été membre du Comité consultatif national d’éthique de 2001 à 2004, puis en est devenue vice présidente jusqu’en 2007.

De 2006 à 2010 elle est professeur au Département des humanités et sciences sociales de l'École polytechnique.

Elle a participé à l’émission de télévision Bibliothèque Médicis sur la chaîne Public Sénat entre 2000 et 2008 et a été productrice de radio pour l'émission Questions d’éthique sur la chaîne France Culture de 2006 à 2014.

Ses travaux de philosophie grecque (consacrés à la théorie éthique et à la théorie de la connaissance) ont été accompagnés par plusieurs traductions commentées de Platon (Gorgias, Ion, Euthydème, Ménon) et ont fait l’objet de plusieurs ouvrages.

Elle a été à l’origine du renouveau de la philosophie morale en France, avec la création en 1993 de la collection « Philosophie morale » (bientôt suivie de « Questions d’éthique », en 2000) aux Presses Universitaires de France. Elle a publié plusieurs ouvrages dans ce domaine.

Elle a aussi travaillé sur l’éthique des relations internationales et consacré deux livres à cette question. Elle a contribué avec plusieurs ouvrages à l’étude historique et conceptuelle du libéralisme à gauche. La plupart de ses livres sont traduits dans plusieurs langues.

Monique Canto-Sperber est officier de la Légion d’honneur, officier de l’ordre du Mérite et chevalier des Arts et des Lettres.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Monique Canto-Sperber   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Présenté par Robert Maggiori Avec Monique Canto-Sperber, philosophe Maxime Rovere, philosophe Abbé Christian Venard, aumônier L'humour, sourire de l'intelligence, est un cadeau qui a été fait aux hommes, dont l'esprit ne serait que géométrie s'il n'était fécondé par le mot d'esprit et les tours qu'il se joue à lui-même. Aussi ne peut-on guère concevoir que quelque ordre puisse lui être donné, ni qu'une limité doive lui être imposée. Tel un fou du roi, l'humour apparaît quand il veut, où il veut, ne s'agenouille devant personne et se rit de tout pouvoir. En ce sens, il est l'allié privilégié de la liberté d'expression, et son outil le plus efficace, qui lui permet de tout dire, dégonfler les arrogances, fustiger les abus, éveiller les consciences, sans blesser ni humilier personne. Mais la liberté d'expression elle-même est-elle vraiment autorisée à ne respecter aucune limite, à mépriser les méprisés, se moquer des affligés, piétiner ce que d'aucuns estiment sacré? de quelle liberté la liberté d'expression, soutenu par l'humour, est-elle l'expression? Et de quelle expression, langagière, artistique, l'expression de la liberté est-elle la garantie?

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (8) Ajouter une citation
BurjBabil   08 juin 2021
Sauver la liberté d'expression de Monique Canto-Sperber
La parole fait mal. Les propos hostiles humilient, dégradent, condamnent et parfois excluent. Ils sont aujourd’hui de plus en plus décomplexés, désinhibés, indifférents à la réprobation.
Commenter  J’apprécie          182
Monique Canto-Sperber
Nastie92   27 avril 2021
Monique Canto-Sperber
(À propos de la censure envers certaines personnes, interdites de s'exprimer dans les universités)



Monique Canto-Sperber : Priver des propos de la légitimité universitaire est une mesure de rétorsion qui est très utilisée par certains activistes aujourd'hui.

François Busnel : Mais, pardonnez-moi, l'université, c'est pas le lieu justement où a priori on doit débattre, savoir, apprendre, et non pas militer ?

Monique Canto-Sperber : C'est le lieu où l'échange doit être le plus libre possible. La règle d'or de l'université : vous pouvez tout dire à condition que vous ayez un argument et que vous acceptiez les objections.



[La grande librairie, 21 avril 2021]
Commenter  J’apprécie          104
DLN   07 septembre 2015
Sans foi ni loi de Monique Canto-Sperber
L'adultère est souvent un révélateur, une expérience décisive, pour conduire à prendre conscience du désamour éprouvé à l'égard de son conjoint, mais il peut aussi, a l'inverse et dans des cas plus rares, être une occasion décisive de savoir que l'amour éprouvé pour lui est réel et tenace.
Commenter  J’apprécie          50
Danieljean   25 décembre 2020
La Fin des libertés de Monique Canto-Sperber
Les libertés sont aujourd’hui souvent considérées comme découlant de biens collectifs jugés plus fondamentaux et plus importants que la liberté elle-même, telles la sécurité, la justice sociale, la solidarité.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   25 décembre 2020
L'idée de guerre juste de Monique Canto-Sperber
La conception de la guerre juste s’oppose aussi nettement à l’idée, traditionnellement désignée comme « militariste », selon laquelle à la guerre tout est permis. Le militarisme semble défendre une position simple : inter arma silent leges, sous les armes, les lois se taisent. Tout peut être commis et subi à la guerre. L’usage de la force n’a rien à voir avec la morale, et c’est pure hypocrisie que de prétendre faire la guerre de manière juste.
Commenter  J’apprécie          10
Danieljean   25 décembre 2020
L'oligarchie de l'excellence de Monique Canto-Sperber
Le lien entre la qualité de la recherche et de la formation dispensée à une large fraction de la population d'un pays et sa croissance économique trouve en partie son explication dans les éléments distinctifs de la réalité économique contemporaine, où les innovations technologiques et organisationnelles, de procédés ou de produits, sont devenues le facteur essentiel du développement aussi bien dans le domaine de l'industrie que des services.
Commenter  J’apprécie          10
Danieljean   25 décembre 2020
Que sais-je ? n° 3696 : La philosophie morale de Monique Canto-Sperber
La méta-éthique s’est donc en quelque sorte séparée de la philosophie pratique, définie comme la réflexion sur l’action morale. La force des critiques adressées aujourd’hui aux théories morales formelles est en rapport direct avec l’exclusivité qui a marqué jusque dans les années 1950 la domination de la méta-éthique.
Commenter  J’apprécie          10
Danieljean   25 décembre 2020
La morale du monde de Monique Canto-Sperber
Ce que j’appelle ici « mal » n’est rien d’autre qu’une force qui fait agir, une force impersonnelle venue de la puissance des passions que peuvent éprouver les individus, les groupes, les États.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Virus L.I.V.3 ou la mort des livres

L'héroïne communique sur son ordinateur avec

Mondaye
Fryday
Thursday
Sundaye

15 questions
457 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur