AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.87 /5 (sur 221 notes)

Nationalité : Pakistan
Né(e) à : Gujranwala , le 11/06/1966
Biographie :

Nadeem Aslam est un écrivain d'expression anglaise.

Il débute sa carrière d'écrivain à 13 ans, lorsqu'une de ses nouvelles en ourdou est publiée dans un journal pakistanais. A l'âge de 14 ans, il émigre en Angleterre avec son père communiste (alors poète et metteur en scène, devenu agent de voirie et ouvrier), fuyant le régime du général Muhammad Zia-ul-Haq pour venir s'établir à Huddersfield, dans le Yorkshire. Il débute des études de biochimie à l'université de Manchester, qu'il abandonne après trois ans pour se consacrer à l'écriture.

Il soumet le manuscrit de son premier roman "Le cri de l’oiseau de pluie" (Season of the Rainbirds) à l'éditeur André Deutsch, qui l' accepte immédiatement. Le roman, publié en 1993, est récompensé par deux prix : Author's Club First Novel Award et Betty Trask Award.

En 1992, à 26 ans, Nadeem Aslam s'attelle à la rédaction de son second roman, pensant le terminer en deux ans ; il lui en faudra onze. "La Cité des amants perdus" (Maps for Lost Lovers) est publié au Royaume-Uni en août 2004 par la maison d'édition Faber & Faber.

Il vit à Londres.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Que lisent les écrivains ? (1/11) Florence Aubenas présente "Le jardin de l'aveugle" de Nadeem Aslam .
Que lisent les écrivains ? Onze d'entre eux, invités de la fête du livre de Bron, nous confient leur dernier coup de coeur. Ni essai, ni document pour Florence Aubenas, mais le roman de l?anglo-pakistanais Nadeem Aslam. Une ?uvre magnifique, entre Pakistan et Afghanistan, sur le deuil, le lien fraternel, au lendemain du 11 septembre.
Podcasts (1)

Citations et extraits (126) Voir plus Ajouter une citation
palamede   08 juin 2018
Le sang et le pardon de Nadeem Aslam
L’enfance... l’époque où les minutes peuvent durer des heures et les jours s'évanouir le temps d’un clignement de paupières.
Commenter  J’apprécie          482
Bookycooky   25 novembre 2018
Le jardin de l'aveugle de Nadeem Aslam
Il l’avait vu pour la première fois près de la maison de Rohan quand il avait dix-huit ans, la fille au regard ambre et serein..... un après-midi elle lui avait rendu son regard. Le sourire avait été bref. Presque rien sur le moment, mais tout dans le souvenir.

p.47
Commenter  J’apprécie          430
palamede   12 juin 2018
Le sang et le pardon de Nadeem Aslam
... elle apprit alors que les caractères arabes étaient utilisés à des fins ornementales par Giotto, Fra Angelico, Fillippo Lippi, parmi d’autres. Ils apparaissaient, par exemple, sur les manches de la Vierge ou sur les tuniques ou les rubans des anges.

C’était ainsi qu’un continent se déversait dans un autre. Ainsi que quelqu’un pouvait détenir sa vie durant la réponse à une question qu’un autre portait en lui, jusqu’à ce qu’ils finissent par se rencontrer.
Commenter  J’apprécie          380
palamede   14 juin 2018
Le sang et le pardon de Nadeem Aslam
Un survivant de la bombe atomique d’Hiroshima, Shigeki Tanaka, remporta le marathon de Boston en 1951. Aucun applaudissement ne l’accueillit.
Commenter  J’apprécie          330
Bookycooky   27 novembre 2018
Le jardin de l'aveugle de Nadeem Aslam
Le contraire de la guerre n’est pas la paix, mais la civilisation, et celle-ci s’achète par la violence et les meurtres commis de sang-froid. Par la guerre. Cet homme doit gagner des millions de dollars en assurant la protection des convois d’approvisionnement de l’ OTAN qui passent dans sa zone et en fournissant une milice chargée de combattre les talibans et les soldats d’al-Qaida aux côtés des Forces spéciales américaines.

p.132
Commenter  J’apprécie          280
Bookycooky   01 décembre 2018
Le jardin de l'aveugle de Nadeem Aslam
En 1996, on a demandé à télévision à ....Madeleine Albright,..qui représente les États-Unis a l’ONU, ce qu’elle pensait du fait que cinq mille enfants irakiens étaient morts suite aux sanctions économiques américaines. Sais-tu ce qu’elle a répondu ?

“Le choix était difficile, mais nous pensons que le prix en valait la peine.” Ce sont là ses mots exacts. Toi, tu en penses quoi ?

p.395
Commenter  J’apprécie          284
Bookycooky   30 novembre 2018
Le jardin de l'aveugle de Nadeem Aslam
Le contact avec l’autre est aussi vaste que les grandes solitudes désertes,....et exige toutes les audaces.

p.233
Commenter  J’apprécie          290
nadejda   27 janvier 2018
Le sang et le pardon de Nadeem Aslam
Le portique de la Compagnie des Indes orientales dans Leadenhall Street à Londres dépeint Britannia tendant la main à une Inde agenouillée qui lui présente ses trésors. Quand les Britanniques arrivèrent en Inde, le pays renfermait vingt pour cent des richesses mondiales connues. Quand ils en partirent deux cents ans plus tard, en 1947, il n'en possédait plus que trois pour cent...

(...) Qu'est-ce qui expliquait la méfiance d'un peuple à l'égard d'un autre ? Un jour, au cours d'un voyage en avion, Massud et elle avaient bavardé avec un steward tunisien, qui leur avait dit : "Il y a beaucoup de visiteurs italiens dans mon pays." Et quand Nargis lui avait demandé pourquoi, il avait répondu : "Les guerres puniques. Ils n'arrivent pas à partir." Nargis avait alors appris que ces guerres s'étaient déroulées entre 264 et 146 avant Jésus-Christ.
Commenter  J’apprécie          220
nadejda   28 janvier 2018
Le sang et le pardon de Nadeem Aslam
Un jour, encore enfant, elle avait demandé à l'homme qui s'appelait Massud ce que signifiait le mot "lire". Elle était la fille des domestiques de la maison et on lui avait intimé de rester tranquille dans un coin pendant que ses parents travaillaient. Il avait réfléchi un moment à sa question avant de dire : "J'ai soif." Il prit alors cet outil qu'il nommait un stylo, en posa la pointe brillante sur une feuille de papier où il laissa quelques marques. Lui tendit le papier et lui dit d'aller dans la cuisine le montrer à Nargis. Helen s'exécuta et fut stupéfaite quand Nargis la renvoya à Massud avec un verre d'eau. "Lire, c'est magique", lui avait déclaré l'homme.
Commenter  J’apprécie          190
palamede   18 octobre 2014
La vaine attente de Nadeem Aslam
" Il se peut que les autres aient combattu les soviétiques pour de mauvaises raisons (...) pour ma part, j'ai toujours été convaincu que mes raisons étaient bonnes et mon engagement sincère ".

Il était pareil à celui qui se trouve dans une galerie des glaces et ne se préoccupe pas de ce qui l'entoure, parce qu'il sait qu'il est le seul à ne pas être un reflet. La confusion n'est que pour les spectateurs.
Commenter  J’apprécie          190
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Nadeem Aslam (275)Voir plus


Quiz Voir plus

La Bible: le Nouveau Testament

Combien y a-t-il d'évangiles dans le Nouveau Testament?

1
2
3
4

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : religion , christianisme , bibleCréer un quiz sur cet auteur
.. ..