AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de Nastasia-B


Nastasia-B   16 septembre 2016
Le safari de votre vie et autres nouvelles de Nadine Gordimer
Ces gens étaient fort irrités contre lui, car il avait blessé deux hommes ; ils allèrent jusqu'à inviter ceux du premier rang à l'extraire de la maison pour le pendre à un réverbère. Mais Gabriel ne se laissait absolument pas intimider et faisait aller son regard d'Hugues et Dennis, qui le tenaient chacun par un bras, à Simon Tappertit qui lui faisait face.
— Vous m'avez volé ma fille, dit le serrurier, qui m'est infiniment plus chère que ma vie ; vous pouvez donc m'ôter la vie si vous le voulez. Je rends grâces à Dieu de ce que j'aie pu tenir ma femme à l'écart de ce spectacle ; et aussi de ce qu'Il ait fait de moi un homme qui n'implorera pas la pitié de gens comme vous.
— C'est vrai que vous êtes un vieux bonhomme qu'a beaucoup de cran, dit M. Dennis avec approbation ; et vous vous exprimez comme un homme. Qu'est-ce que ça peut faire, camarade, que ça soye une réverbère ce soir ou un lit de plume dans dix ans, pas vrai ?
Le serrurier lui jeta un regard de dédain, mais ne lui répondit pas autrement.
— Pour ma part, dit le bourreau, qui était résolument favorable à l'idée du réverbère, je rends hommage à vos principes. C'est exactement les miens. Quand il s'agit de sentiments comme ça (et là-dessus il agrémenta son discours d'un juron pour le rendre plus frappant), je suis tout disposé à faire mon possible pour vous donner satisfaction, à vous ou à n'importe qui… Est-ce que vous auriez un bout de corde n'importe où à portée de la main ? Faut pas vous déranger si vous en avez pas. Un foulard fera notre affaire.

Chapitre LXIII.
Commenter  J’apprécie          300





Ont apprécié cette citation (28)voir plus