AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.35 /5 (sur 421 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , le 28/11/1904
Mort(e) à : Versailles , le 30/06/1973
Biographie :

Nancy Freeman-Mitford, plus connue sous le nom de Nancy Mitford, est une romancière et biographe britannique aussi célèbre pour ses œuvres que pour son rôle prépondérant dans la vie mondaine, en France comme en Grande-Bretagne, au cours de l'entre-deux-guerres.

Fille de David Freeman-Mitford, le second baron Redesdale, et l'aînée des six sœurs Mitford, elle a reçu une éducation privée.

Elle fréquente dans sa jeunesse les Bright Young People, un groupe de jeunes aristocrates hédonistes qui défrayaient la chronique, et qui formera le sujet de l'un de ses livres. Grande mondaine de l'entre-deux-guerre, elle rencontre, connaît et reçoit dans son salon les beaux esprits de son temps.

Son mariage en 1933 avec Peter Rodd, frère du second baron Rennell, fut dissous en 1958. Elle éprouva un amour passionné pour Gaston Palewski (homme politique français, 1901-1984), son amant depuis 1945, jusqu'à son décès.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle dirigea une librairie. La France était devenue son domicile permanent, elle s'installe à Paris en 1945, puis en 1969 à Versailles.

Dès ses quatre premiers romans : "Highland Fling" (1931), "Christmas Pudding" (1932), "Wigs on the Green" (Charivari, 1935), "Pigeon Pie" (Tir aux pigeons, 1940) elle manifeste son goût pour un réalisme très personnel puisque fondé sur l'observation de ses proches.

Elle atteint la notoriété au début de l'après-guerre avec ses romans "À la poursuite de l'amour" (The Pursuit of Love, 1945) et "L'Amour dans un climat froid" (Love in a Cold Climate, 1949).

Dans le domaine français, sa curiosité va, comme traductrice, de La Princesse de Clèves (1951) à La Petite Hutte (1950), comme biographe, de Madame de Pompadour (1954, éd. rév. 1968) à Voltaire in Love (1957) et The Sun King : Louis XIV at Versailles (1966).

Elle est l'auteur de la classification U and non-U, quintessence du snobisme britannique, qui répertorie les usages U (c'est-à-dire upper class, aristocratiques) et non-U (propres à la petite bourgeoisie, et donc à proscrire).

+ Voir plus
Source : www.universalis.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Nancy Mitford   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande annonce de la série the pursuit of love, adaptation du roman de Nancy Mitford


Citations et extraits (142) Voir plus Ajouter une citation
LePamplemousse   29 mai 2015
Christmas Pudding de Nancy Mitford
Dans mon école privée, dit Walter, nous avions un petit cimetière très pratique pour les pères, juste derrière le terrain de cricket.

Naturellement, nous organisions une course des pères en trois manches qui finissait par les mettre au tapis. J'en ai même vu qui mouraient à la distribution des prix, du choc, je présume, de voir leurs fils recevoir un prix.
Commenter  J’apprécie          230
iris29   04 septembre 2018
L'amour, toujours l'amour de Nancy Mitford
Alfred et moi sommes heureux, aussi heureux que peuvent l'être des époux. Nous nous aimons. Nous sommes parfaitement assortis, tant intellectuellement que physiquement. Nous sommes contents d'être ensemble. Nous n'avons pas de soucis d'argent et possédons trois enfants exquis. Et pourtant, quand je considère ma vie de jour en jour, d' heure en heure, elle me semble composée d'une série de minuscules contrariétés. les nounous, les cuisinières, l'interminable corvée du ménage, le bruit harassant et les redites des jeunes enfants, si harcelantes pour le cerveau, leur totale incapacité à s'amuser seuls, leurs soudaines et terrifiantes maladies, les fréquentes sautes d'humeur d'Alfred, ses sempiternelles plaintes à cause du pudding et sa manie d'emprunter ma pâte dentifrice, en pressant le tube par le milieu! Voilà toutes les composantes d'une vie conjugale, ce "pain complet" de chaque jour. Il est simple et banal, mais fortifiant. Linda, elle, s'était nourrie de miel de rosée, et c'est un régime incomparable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          153
iris29   05 septembre 2018
L'amour, toujours l'amour de Nancy Mitford
Comme tous les parents tôt ou tard, ils furent bien obligés de voir la réalité en face : leurs enfants s'étaient libérés de leur férule et avaient décidé de vivre leur vie. Ils étaient aux cent coups, furieux , angoissés, mais que pouvaient-ils faire ? Ils étaient devenus simples spectateurs d'une représentation qui ne leur plaisait pas le moins du monde.
Commenter  J’apprécie          150
Mimeko   16 octobre 2017
La poursuite de l'amour de Nancy Mitford
Je ne sais si vous connaissez le vieux professeur Talbot qui vit dans le village ? Eh bien c'est son fils, Christian. Il a une tendance à être communiste...Moi je trouve qu'il est toujours bon de connaître un peu ces individus de gauche. Si des gens tels que nous sont gentils avec eux, on arrivera très bien à les apprivoiser.

Commenter  J’apprécie          150
Allantvers   22 mai 2015
Christmas Pudding de Nancy Mitford
C'est une chose curieuse que les gens soient tout prêts à admettre qu'il n'ont aucun talent pour le dessin ou la musique, alors que chacun s'imagine capable d'éprouver le véritable amour, qui est un talent comme n'importe quel autre, simplement beaucoup plus rare.
Commenter  J’apprécie          140
LePamplemousse   21 août 2014
Highland Fling de Nancy Mitford
Sally apprit bientôt, à sa surprise et sa consternation, qu'il était " finalement beaucoup plus économique" d'aller chez le tailleur le plus cher, de voyager en première classe, de descendre dans les meilleurs hôtels et de prendre des taxis tout le temps.
Commenter  J’apprécie          140
PartageTesPages   23 septembre 2018
Tir aux pigeons de Nancy Mitford
"La princesse avait été charmante et avait étonné tout le monde, les membres des familles royales étant toujours considérés a priori comme idiots, sourds et muets, avant de fournir la preuve du contraire en posant des questions très pertinentes." (p.159)
Commenter  J’apprécie          140
Cath36   18 décembre 2013
L'amour dans un climat froid de Nancy Mitford
Quelqu'un s'était, au cours de la nuit, introduit dans leur chambre et les avait tirées de leur sommeil, et toutes avaient conclu qu'il s'agissait de Sauveterre, fidèle à ses habitudes amoureuses ; les maris s'étaient donc retournés dans leur lit en grognant : "Navré, cher ami ; ce n'est que moi. Essayez la porte à côté", tandis que les femmes, frissonnant de bonheur et d'anxiété, avaient murmuré tout ce qu'il leur revenait à la mémoire de mots français encourageants.
Commenter  J’apprécie          120
LaBiblidOnee   31 octobre 2014
Highland Fling de Nancy Mitford
Tout le monde sait – vous ne faites pas grands efforts pour le cacher – que les jeunes d’aujourd’hui méprisent les hommes et les femmes de mon âge. Je suppose que jamais depuis que le monde est monde, deux générations n’ont été à ce point en désaccord. Pour vous, nous sommes superficiels, étroits d’esprit, dépourvus de goût et stériles, et vous avez raison. Mais qui sait ce que nous aurions pu devenir si les choses avaient été différentes ?

C’est pourquoi je vous supplie sincèrement de ne pas parler de manière sarcastique comme vous venez de le faire, des hommes qui ont participé à la Grande Guerre. Au moins laissez-nous l’illusion que nous avons eu raison de le faire.
Commenter  J’apprécie          110
Cath36   14 décembre 2013
La poursuite de l'amour de Nancy Mitford
Je crois que Linda a saisi ce jour-là ce que je mis des années à apprendre : le comportement d'un homme civilisé n'a rien à voir avec la nature. Tout n'est qu'artifice et art plus ou moins consommé.
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui, quoi, où autour de Lady Sophia

Avec qui Lady Sophia est-elle mariée ?

Heatherley
Ivor
Luke
Millicent
Rudolph

11 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Tir aux pigeons de Nancy MitfordCréer un quiz sur cet auteur