AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 99 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 15/04/1975
Biographie :

Natacha Polony, est une journaliste et essayiste française spécialisée dans l'éducation.
Elle est agrégée de lettres modernes, diplômée de Sciences Po Paris.
De septembre 2002 à juin 2011, elle donne des cours au sein du département transversal « Culture et Communication » du Pôle universitaire Léonard-de-Vinci.
D'octobre 2002 à juin 2009, elle est journaliste à l'hebdomadaire "Marianne", où elle s'occupe de l'éducation.
En 2007, elle épouse Périco Légasse, journaliste et critique gastronomique.
Depuis août 2009, elle est journaliste au "Figaro" au sein de la rubrique "éducation". Elle tient par ailleurs un blog sur le site Internet du "Figaro" intitulé "Éloge de la transmission".
Depuis septembre 2012, elle tient la revue de presse de 8h30 sur Europe 1. Elle quitte alors la rédaction du "Figaro", mais continue néanmoins de publier une chronique hebdomadaire dans les pages « Débats & opinions » de l'édition du week-end.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retour en images sur la rencontre avec Hortense Archambault, Natacha Polony et Bernard Guetta animée par Jean Petaux lors des rencontres du progrès à Latche 2019. Retrouvez leurs ouvrages : https://www.mollat.com/Recherche?requete=Natacha%20Polony https://www.mollat.com/Recherche?requete=Bernard%20Guetta Notes de musique : © mollat Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/

+ Lire la suite

Citations et extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
Natacha Polony
Alfaric   09 février 2020
Natacha Polony
Ils osent tout. Muriel Pénicaud, Carlos Ghosn, Ségolène Royal et d'autres... Ils semblent s'être donné le mot pour remiser toute forme de pudeur et de morale commune. Signe des temps.



C'est le mot qui revient à l'esprit spontanément : indécence. Devant des députés qui refusent d'allonger le congé des parents ayant perdu un enfant, au motif que « ça va pénaliser les entreprises ». Devant un Carlos Ghosn qui réclame à Renault le paiement de sa retraite chapeau. Devant Ségolène Royal qui parle, à propos d'une jeune fille menacée de mort pour avoir répondu à des insultes homophobes par une diatribe contre l'islam, d'une « adolescente peut-être encore en crise d'adolescence » à qui il faudrait enseigner « le respect »… C'est même un des traits les plus frappants de notre époque : la disparition d'une forme de retenue qui s'imposait jusqu'à présent à toute personne publique.
Commenter  J’apprécie          4411
Natacha Polony
Alfaric   23 février 2020
Natacha Polony
Affaire Griveaux : le con, les brutes et les truands.

Un candidat à la mairie de Paris très imprudent, un trio d'activistes narcissiques, et la macronie qui continue les calculs. Lamentable.



C’est curieux, ce besoin, chez les libéraux, de restreindre les libertés… La conclusion de cette triste pantalonnade est là : une ministre de la Santé démissionne en pleine crise des urgences pour répondre aux injonctions du chef, et la Macronie se lance dans un concours Lépine des innovations législatives pour préserver le Net contre les "discours de haine" et les "ingérences étrangères". La récupération élevée au rang d’art majeur.



De fait, cette sordide histoire est plus qu’une anecdote. Elle nous raconte une société à la dérive. Un trio d’activistes, d’abord, galvanisé par le pouvoir qu’offrent les réseaux sociaux et qui se rêve en "résistants" face à un pouvoir forcément totalitaire. Juan Branco, fils de bonne famille reconverti, après avoir frappé à toutes les portes politiques, en boutiquier de la radicalité complotiste. Alexandra de Taddeo, jeune provinciale en quête de sensations fortes. Et Piotr Pavlenski, que les médias comme il faut nous présentaient jusqu’à présent comme un héroïque artiste (se clouer la peau des couilles, c’est peindre Gernika) risquant sa vie pour dénoncer les horreurs du poutinisme. Les mêmes, aujourd’hui, s’interrogent, sans rire, sur l’implication du Kremlin. Après tout, Pavlenski est russe ; tous ces gens sont des fourbes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Natacha Polony
Alfaric   31 mars 2020
Natacha Polony
Entendons-nous bien. Il est actuellement impossible pour un non-spécialiste d’avoir un avis éclairé sur l’efficacité ou non de la chloroquine. Les discours scientifiques sont éminemment contradictoires et devraient inciter chacun à cultiver l’art de la nuance. En revanche, il est possible de s’interroger sur la façon dont les différents pays s’organisent pour avancer dans les recherches, sur les délais administratifs. Il est permis de se demander si, dans une crise d’une telle ampleur, il ne faut pas prendre davantage de risques qu’en temps normal. On peut ne pas goûter les capacités d’autopromotion du professeur Raoult et pour autant se demander si l’allergie légitime du milieu médical aux figures médiatiques ne serait pas, cette fois, un frein dommageable. De même, on peut avoir conscience de ses limites en matière de recherche biologique et comprendre que la pesanteur administrative explique, bien mieux que la prudence scientifique, le temps qu’il faut à la France pour mettre en route la production de tests efficaces. Quatre laboratoires vétérinaires départementaux se sont ainsi vu refuser l’offre qu’ils faisaient de produire plus de mille tests par jour, au motif qu’on ne mélange pas la santé animale et la santé humaine. Étrange façon de mener une guerre...



Pointer tout cela relève-t-il du complotisme ou de la déviance idéologique ? A chaque crise, les esprits éclairés nous expliquent que les Cassandre, qui avaient alerté dans l’indifférence générale, sont un peu responsables du malheur qui survient. Qu’ils se taisent, les oiseaux de mauvaise augure, et que la fête reprenne de plus belle ! Le virus le plus fréquent en France, celui qui consiste à renvoyer à l’extrême droite quiconque a le mauvais goût de ne pas applaudir à ce système dont les incuries apparaissent de plus en plus au grand jour, n’a pas encore trouvé de vaccin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          309
Natacha Polony
Alfaric   28 février 2020
Natacha Polony
"Tout le monde a donc bien compris que débattre entre représentants sur les dispositions précises qui pourraient améliorer les conditions de vie des mères de famille ou des ouvriers soumis à des tâches usantes qui leur abîment le corps n’a rigoureusement aucun intérêt."



Obstruction contre passage en force. On peut jouer longtemps à savoir qui est coupable de poignarder encore un peu plus violemment la démocratie représentative. Du début à la fin, le projet de réforme des retraites aura constitué un naufrage politique. D’une idée plébiscitée par une majorité de Français, l’obstination technocratique à faire travailler plus longtemps des citoyens soupçonnés de paresse congénitale aura fait une occasion de plus de construire l’image d’un pouvoir autoritaire et sourd. En face, la guerre de tranchées des députés insoumis à coups d’amendements prétextes aura davantage encore détruit ce qui reste de débat à l’Assemblée nationale. Et ces mots consternants du corapporteur de la loi, le député MoDem Nicolas Turquois, lançant à l’opposition sans même se rendre compte de l’énormité de ses propos : « Certains ont dit “la République, c’est moi”, eh bien, la République, c’est nous, et vous, vous n’êtes rien. » Irresponsabilité, mépris des institutions et réduction de la politique à une guerre de religion. On peut jouer longtemps à tout cela. Jusqu’à ce que les citoyens ne croient définitivement plus en la République comme moyen de tendre vers le bien commun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          306
JACS   27 novembre 2014
Ce pays qu'on abat de Natacha Polony
Peut-on déplorer le chômage de masse et appeler de ses voeux l'ouverture des frontières à une mondialisation qui nous met en concurrence avec des pays dépourvus de droits sociaux ?
Commenter  J’apprécie          213
zagames   15 octobre 2020
Bienvenue dans le pire des mondes de Natacha Polony
Les électeurs savent pertinemment que, quoi qu'il sorte de ce barnum, cela ne changera pas grand-chose au destin du pays.

Ils savent que les sujets essentiels ne seront pas abordés par des journalistes passionnés de combats de coqs.

Ils savent que les candidats eux-mêmes ne sont même plus dupes de ce théâtre d'ombres qu'est devenue la politique ( à la fin de l'empire , la religion d'État, à Rome, faisait l'objet d'une telle désaffection que deux augures ne pouvaient croiser le regard sans sourire. Remplaçons les deux augures par deux prétendants à la magistrature suprême et l'on comprendra mieux ce qui se passe dans nos démocraties apaisées et post-nationales ).
Commenter  J’apprécie          00
zagames   15 octobre 2020
Bienvenue dans le pire des mondes de Natacha Polony
La démocratie est notamment menacée par l'alliance redoutable des marchés financiers et des nouvelles technologies, alliance sanctifiée par le caractère indépassable du bon plaisir individuel.

En devenant virtuelles et planétaires, ces forces se sont détachées de tout territoire et sont désormais hors d'atteinte des volontés populaires.
Commenter  J’apprécie          00
zagames   15 octobre 2020
Bienvenue dans le pire des mondes de Natacha Polony
Les Orweliens ont comme ambition de faire entendre une voix différente dans un paysage médiatique trop uniforme.

" Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre ", disait l'écrivain et journaliste britannique George Orwell.
Commenter  J’apprécie          00
zagames   15 octobre 2020
Bienvenue dans le pire des mondes de Natacha Polony
Plus encore que les autres citoyens, les journalistes ont la responsabilité de défendre la liberté d'expression et le pluralisme des idées.
Commenter  J’apprécie          00
zagames   15 octobre 2020
Bienvenue dans le pire des mondes de Natacha Polony
Le jeu électoral est devenu un spectacle dans lequel quelques démagogues professionnels promettent, mentent, pour mieux décevoir.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur

.. ..