AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.72 /5 (sur 692 notes)

Nationalité : Autriche
Né(e) à : Vienne, Autriche , le 17/02/1988
Biographie :

Natascha Kampusch est une jeune femme autrichienne qui a été enlevée par Wolfgang Priklopil, ingénieur électricien, et séquestrée du 2 mars 1998 au 23 août 2006.
Âgée de 10 ans au moment de son enlèvement, elle est restée la plupart du temps enfermée dans un abri souterrain situé sous la maison de son ravisseur pendant huit ans, soit 3 096 jours.

Ce n'est que le 23 août 2006 qu'elle retrouve la liberté quand elle profite d'un moment d'inattention de son ravisseur : il lui avait demandé de passer l'aspirateur dans la voiture et elle s'est échappée, profitant du fait qu'il s'était éloigné pour téléphoner. Wolfgang Přiklopil, son geôlier, s'est suicidé en se jetant sous un train le soir de l'évasion de Natascha Kampusch.

Le 6 septembre 2006, Natascha Kampusch accorde une interview à visage découvert à la télévision autrichienne ORF pour raconter sa captivité. Elle a évoqué la personnalité paranoïaque, instable et menaçante de son ravisseur. Natascha Kampusch a tenu à démentir certaines informations parues depuis son évasion, le mercredi 23 août. La presse a raconté que ses relations avec ses parents étaient tendues, et la jeune fille a précisé que ses contacts (téléphoniques pour le moment) avec ses parents étaient excellents.

Natascha Kampusch souhaite maintenant reprendre des études, peut-être de droit, de psychologie ou de journalisme, et se réinsérer tranquillement dans la société.
Fin 2007 elle ouvre son site internet et a annoncé le 5 décembre 2007 qu'elle allait animer une émission de télévision mensuelle d'entretiens avec des invités sur la chaîne privée Puls 44.

Sa mère, Brigitta Sirny, 55 ans, avait deux filles et cinq petits-enfants en 1998 quand Natascha Kampusch disparut. Après cette disparition, il a été révélé que la mère et sa fille s'étaient disputées le matin même, Brigitta Sirny admettant avoir giflé sa fille.
Ludwig Koch, son père, avait aussi accusé son ancien associé d'être impliqué dans la disparition de sa fille, une charge dont il s'est excusé depuis.

Le 16 mai 2008, Natascha Kampusch est devenue propriétaire de la maison dans laquelle elle a été séquestrée pendant plus de huit ans.
Elle explique ce geste par le refus que la maison ne soit achetée par une personne mal intentionnée et également par l'idée que cette attribution constitue un dédommagement de la souffrance qu'elle a subie.

Le 7 septembre 2010 sort son autobiographie intitulée 3 096 jours écrite avec l'aide de deux journalistes. Le film 309
+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

20 heures : [émission du 6 Septembre 2006]
1. [Plateau début] à 19:59:07:00 - 00:01:06:00. - France 2 2. [Natascha Kampusch] à 20:02:35:00 - 00:01:46:00. - Reuters Television 3. [Plateau extérieur : Vienne] à 20:04:55:00 - 00:00:50:00. - France 2 4. [Le cas Natascha Kampusch analysé par un psychiatre] à 20:09:10:00 - 00:01:36:00. - Associated press television news 5. [Plateau lancement : intoxications huîtres Arcachon] à...

Citations et extraits (101) Voir plus Ajouter une citation
Mia   20 mars 2011
3096 jours de Natascha Kampusch
Cette société a besoin de criminels comme Wolfgang Priklopil, pour donner un visage au Mal qui l'habite et le tenir à distance. Elle a besoin de ces images de caves transformées en cachots, pour ne pas avoir à regarder dans toutes ces maisons où la violence montre sa face lisse et bourgeoise. Elle a besoin de victimes de cas spectaculaires comme le mien pour se décharger de la responsabilité des crimes quotidiens commis sur des victimes anonymes que l'on n'aide pas - même si elles réclament de l'aide.
Commenter  J’apprécie          370
Deslivresalire   25 octobre 2017
3096 jours de Natascha Kampusch
Le rapprochement avec le ravisseur n'est pas une maladie. Se créer un cocon de normalité dans le cadre d'un crime n'est pas un syndrome. Au contraire. C'est une stratégie de survie dans une situation sans issue, et qui est plus fidèle à la réalité que cette plate catégorisation selon laquelle les criminels sont des bêtes sanguinaires et les victimes des moutons sans défense, et dans laquelle la société se complaît
Commenter  J’apprécie          320
ssstella   15 janvier 2014
3096 jours de Natascha Kampusch
Les gens sont désagréablement touchés lorsque leurs catégories du bien et mal vacillent, lorsqu'ils se voient ainsi confrontés au fait que le Mal personnifié a un visage humain. Son coté sombre ne vient pas de nulle part, personne ne naît monstre. Nous devenons ce que nous sommes à travers notre contact au monde, aux autres. Et nous portons ainsi finalement tous la responsabilité de ce qui se passe dans notre famille, dans notre environnement. S'avouer cela n'est pas facile.
Commenter  J’apprécie          270
Mia   15 mars 2011
3096 jours de Natascha Kampusch
J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Commenter  J’apprécie          230
nath009   15 juillet 2011
3096 jours de Natascha Kampusch
"ma seule marge de manœuvre était de lui pardonner ses gestes. Cet acte de pardon me rendit le pouvoir sur ce que je vivais et me permit de m'en accommoder. SI j n 'avais pas instinctivement adopté cette attitude j'aurais peut-être sombré dans la colère ou la haine. Par le pardon je repoussais ses actes loin de moi. IL ne pouvait plus me rabaisser ou me briser, puisque je les lui avais déjà pardonnés"
Commenter  J’apprécie          200
1967fleurs   14 janvier 2018
10 ans de liberté de Natascha Kampusch
Je suis moi-même devenue une personnalité publique, non que je l'avais souhaite mais parce que "l'affaire Kampush" ne s' est jamais apaisée.
Commenter  J’apprécie          200
Bellisa55   07 février 2017
3096 jours de Natascha Kampusch
On est parfois soulagé lorsque la douleur physique dépasse par instants les tortures de l'âme.
Commenter  J’apprécie          190
nath009   15 juillet 2011
3096 jours de Natascha Kampusch
"En se fondant sur des crimes comme celui que j'ai subi, la société construit, en noir et blanc, les catégories du bien et du mal qui lui permettent de tenir debout.Il faut que le bourreau soit une brute pour pouvoir rester soi-même du bon côté. Et la victime doit être brisée et le rester, afin que l'externalisation du mal puisse fonctionner."
Commenter  J’apprécie          140
Analire   23 août 2013
3096 jours de Natascha Kampusch
L'esprit humain peut réaliser d'étonnantes prouesses en se créant ses propres illusions, en se retirant pour ne pas capituler devant une situation qu'il est incapable d'appréhender de manière logique.
Commenter  J’apprécie          130
Bellisa55   24 janvier 2017
3096 jours de Natascha Kampusch
J'ai tenté de crier. Mais il ne sortait pas un son de ma gorge. Mes cordes vocales ne fonctionnaient pas. Tout en moi n'était qu'un cri. Un cri muet que personne ne pouvait entendre.
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
165 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur

.. ..