AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : Russie
Biographie :

Nathalia Brodskaïa est, depuis 1961, Conservateur au Musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg.

Elle a publié des monographies sur Rousseau, Renoir, Derain, Vlaminck et Van Dongen ainsi que des livres sur les Fauves et Renoir.

Aujourd'hui, Nathalia Brodskaïa consacre ses recherches aux Peintres Français du début du XXème siècle et à l'Art Moderne Suisse.

Nathalia Brodskaïa a soutenu sa Thèse de Doctorat sur Félix Vallotton.

Source : slavika.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
evanna   03 janvier 2016
Félix Vallotton de Nathalia Brodskaia
Le "très singulier" Vallotton. C'est ainsi que l'éditeur de "La Revue blanche", Thadée Natanson, désigne son ami d'enfance. Dans le milieu artistique parisien auquel l'un et l'autre appartenaient, il y avait nombre de personnalités très riches, mais même parmi elles, Vallotton constituait un cas à part. Les causes en étaient non pas tant son caractère, plein de ressorts inattendus, que dans la physionomie de son oeuvre. Amoureux de la peinture, Vallotton l'abandonna subitement au tout début de sa carrière pour devenir l'un des plus grands graveurs européens du tournant du siècle.
Commenter  J’apprécie          80
evanna   03 janvier 2016
Félix Vallotton de Nathalia Brodskaia
Homme d'une culture raffinée, reçu dans le cénacle symboliste, il créa néanmoins des oeuvres accessibles à l'homme de la rue. En peinture, il mérita le titre de conservateur et de néo-classique alors même qu'il s'ingéniait à se tenir au niveau des courants les plus modernes de la conception la plus avancée de la couleur.
Commenter  J’apprécie          80
raynald66   24 septembre 2016
Impressionnisme et post-impressionnisme de Nathalia Brodskaia
Quand mes sabots résonnent sur ce sol de granit,

j'entends le son sourd, mat et puissant,

que je cherche en peinture



(Gauguin)
Commenter  J’apprécie          80
Coco574   11 juin 2020
L'Impressionnisme de Nathalia Brodskaia
Pour Claude Monet, le qualificatif d’ « impressionniste » est toujours resté un sujet de fierté. Il se choisit, en fait, un seul genre, celui du paysage, et atteignit un degré de perfection auquel aucun de ses contemporains ne put parvenir.



Claude Monet a toujours considéré la Normandie, qu’il aimait passionnément, comme sa patrie. Cependant, c’est à Paris, rue Laffitte, qu’il naquit le 14 novembre 1840 et fut baptisé Claude Oscar. En 1845, quand ce dernier avait cinq ans, son père ouvrit un petit magasin au Havre. L’austère littoral normand, ses falaises rongées par la mer, les voiles minuscules des bateaux sur la mer immense, les baies accueillantes de Dieppe, de Fécamp et d’Honfleur et, enfin, l’incessante activité du port du Havre, tout cela est resté, toute sa vie, pour Monet ce qu’il avait de plus cher et c’est là que l’on retrouve la source de ses paysages. Pourtant, le garçonnet avait commencé par dessiner des caricatures. Ce qui frappe dès l’abord dans ses caricatures, c’est la maturité et la maîtrise du dessin et de l’expérience, surprenantes chez un jeune homme de dix-huit ans. Il est vrai qu’à seize ans Monet suivait déjà les cours de dessin du professeur François-Charles Ochard, élève du célèbre David. Cependant, la caractérisation de ses modèles, la précision du dessin, l’habile simplification des traits distinctifs des personnages, tout cela témoigne de l’individualité brillante de l’artiste, de son talent, qui surpasse les modestes capacités d’un copiste. Il signait ses dessins du nom de Claude. À côté du magasin de son père, se trouvait la boutique d’un encadreur dont la vitrine devint le lieu des premières expositions de Monet. C’est là qu’exposait également un autre peintre local du nom d’Eugène Boudin.



Boudin estimait que le talent de Monet était visible au premier coup d’œil, mais qu’il ne fallait pas en rester là. Boudin conseilla à Monet d’abandonner la caricature et d’opter pour le paysage. Monet raconta plus tard qu’au début les exhortations de Boudin n’eurent aucun effet, il ne prêtait guère attention à ses paroles et trouvait toujours un prétexte pour refuser d’aller travailler avec lui en plein air. Pour l’avenir de Monet, Boudin fit l’essentiel. C’est en effet de Boudin que Monet hérita la conviction de l’importance du travail en plein air, conviction qu’il transmit plus tard à ses amis impressionnistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
claudeparis   10 juin 2016
Le Douanier Rousseau et l'Arf naïf de Nathalia Brodskaia
L'apparition de Rousseau sur la scène artistique de l'époque postimpressionniste marqua le début de la découverte de nombreux autres peintres naïfs, originaires de différentes parties de l'Europe et d'Amérique.
Commenter  J’apprécie          30
Jacopo   24 septembre 2019
Le Symbolisme de Nathalia Brodskaia
Ennemie de l'enseignement, de la déclaration, de la fausse sensibilité, de la description objective, la poésie symboliste cherche à vêtir l'Idée d'une forme sensible qui néanmoins, ne serait pas son but à elle-même, mais qui, tout en servant à exprimer l'Idée, demeurerait sujette. L'Idée, à son tour, ne doit point se laisser voir privée des somptueuses simarres des analogie extérieures ; car le caractère essentiel de l'art symboliste consiste à ne jamais aller jusqu'à la conception de l'Idée en soi.
Commenter  J’apprécie          20
Mimimelie   05 avril 2018
L'art naïf de Nathalia Brodskaia
Dans les dictionnaires spécialisés, le terme « primitif » est défini comme « peintre ou sculpteur, qui précède les maîtres de la Renaissance ». Cette définition apparue au 19ème siècle, a vieilli : la notion d’art primitif au 20ème a inclus l’art des autres civilisations ainsi que celui des artistes naïfs. On a ainsi élargi la définition pour y introduire des courants très différents les uns des autres. C’est pourquoi le terme « primitif », employé pour déterminer un art d’amateurs ne semble pas suffisamment précis.

Le mot « naïf » et ses synonymes –naturel, ingénu, rustre, inexpérimenté, crédule, simple- reflètent tous une certaine caractéristique émotionnelle, qui correspond parfaitement à l’esprit de ces peintres. Cependant, reprenant une formule d’Aragon, on pourrait dire « qu’il serait naïf de croire cette peinture naïve ».

… Le nom que leur attribua René Huyghes, « les peintres instinctifs », se réfère plutôt à leurs œuvres.

Le terme de « néo primitif » fut créé pour les distinguer des artistes « primitifs du XIXe, en réalité les peintres médiévaux. On a introduit par la suite, le terme de « peintre du dimanche » pour désigner la situation sociale de ceux qui se consacraient à la peinture le dimanche, comme distraction.



Ce fut finalement le terme de naïf qui l’emporta.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
claudeparis   10 juin 2016
Le Douanier Rousseau et l'Arf naïf de Nathalia Brodskaia
Les peintres européens s'intéressaient à l'esthétique d'autres civilisations. Si les romantiques étaient fascinés par un certain Orient, les jeunes peintres de la dernière décennie du XIXe siècle cherchèrent dans l'art du Japon et de la Chine la possibilité "d'interpréter la surface plane" qu'évoque Maurice Denis. Un peu plus tard, dans les premières années du XXe siècle, les artistes firent connaissance, grâce à des expositions en France et en Allemagne, avec l'Islam, éminemment primitif au regard des Européens. Ces recherches avancèrent également grâce à l'arrivée massive des œuvres provenant de "mondes primitifs", à la fin du XIXe siècle.
Commenter  J’apprécie          10
raynald66   24 septembre 2016
Impressionnisme et post-impressionnisme de Nathalia Brodskaia
Ne peignez pas trop d'après nature.

L'art est une abstraction.

Tirez-la de la nature en rêvant devant

et pensez plus à la création qui en résultera



(Gauguin)
Commenter  J’apprécie          20
raynald66   20 septembre 2016
Impressionnisme et post-impressionnisme de Nathalia Brodskaia
J'ai souvent suivi Claude Monet à la recherche d'impressions.

Ce n'était plus un peintre, en vérité, mais un chasseur



(Maupassant)
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Interro surprise (2) :))

Arthur Rimbaud a publié un recueil de poèmes en prose, intitulé " Une saison ........"

blanche et sèche
vers l'automne
au paradis
pleine d'envies
pluvieuse
en enfer

15 questions
57 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique , peinture , écrivainCréer un quiz sur cet auteur