AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.45 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nathalie Bénézet habite à Montpellier. De 16 à 24 ans elle a beaucoup voyagé. De 1989 à 2007 elle a travaillé comme permanente du Mouvement ATD QuartMonde. Puis, après avoir décidé de se poser et d’écrire, elle suit des cours. Aujourd’hui, son travail de formatrice lui permet de se consacrer aussi à l’écriture.

Les Moissons de l'absence, Chèvre-feuille étoilée, 2016

Source : www.chevre-feuille.f
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
CS_Constant   08 juin 2016
Les moissons de l'absence de Nathalie Bénézet
Ben dit que le monde est hostile aux rêveurs parce que c'est par eux que le changement est possible. On s'acharne à vouloir les dresser. Celui qui persiste malgré tout finit par se faire exclure, tôt ou tard ! On castre l'imagination.
Commenter  J’apprécie          70
CS_Constant   24 juin 2016
Les moissons de l'absence de Nathalie Bénézet
Je n'ai jamais trop su quoi penser de l'espèce humaine. Je l'aime et elle me terrifie. Nous suffoquons depuis la nuit des temps sous cette croyance que le pouvoir serait une histoire de supériorité et de domination des uns sur les autres. Et si c'était exactement le contraire du pouvoir ? Comme une sorte de stérilité, de sécheresse intérieure. Comme une panne de puissance dans l'imagination, une habitude glauque, un engourdissement sévère de la pensée, un fatalisme aliénant, une incapacité maladive... Conjuguer le verbe pouvoir, n'est-ce pas recevoir le monde en cadeau ?
Commenter  J’apprécie          60
gabylis   01 octobre 2018
Mon pays c'est le chemin de Nathalie Bénézet
Il y a des jours où je me dis que s'émerveiller, à notre époque, est l'un des actes les plus nécessaires.
Commenter  J’apprécie          70
gabylis   25 septembre 2018
Mon pays c'est le chemin de Nathalie Bénézet
Ca a quelque chose d'inquiétant d'écrire. C'est comme accepter de voir sous un autre angle, et tôt ou tard de laisser voir, sans trop savoir d'avance où ça peut nous mener tout ça. C'est emprunter les chemins de l'intime, c'est peut-être rendre visible, d'abord à soi, ce qui ne l'était pas...
Commenter  J’apprécie          40
CS_Constant   22 juin 2016
Les moissons de l'absence de Nathalie Bénézet
Faut voir comment on mange, Mitraille et moi. Une véritable célébration. On pipe pas mot. On suce, on asticote, on rousigue, on mâche à pleine bouche. Chacun à sa gamelle, à ses gratitudes. On ne laisse rien, nada, pas une miette. c'est plus fort que nous. (...) Une sorte de rituel érotique et sacré. Nous ne laissons rien aux insectes. Ils se payeront plus tard, sur nos cadavres, quand notre viande sera mise en partage. Ce n'est pas l'heure encore. Pour l'instant, il s'agit de vivre et de le faire de son mieux, avec appétit.
Commenter  J’apprécie          30
manoloula   10 juillet 2018
Mon pays c'est le chemin de Nathalie Bénézet
Sans la vieille Azeba, nous n’aurions sans doute pas survécu, enfants, ma soeur et moi. La haine nous aurait avalées comme tant d’autres. Les caresses d’Azeba, ses bras autour de nous, sa voix chaude, notre seul abri. Le destin a voulu qu’on soit sur sa route. On a marché ensemble. Nos parents étaient déjà morts. Je ne sais

plus leur visage, je n’ai d’eux qu’une image assez floue, deux silhouettes dans un brouillard. Certains de leurs gestes me sont revenus, ça doit être avant que la guerre

nous frappe, des gestes de travail. Mais je ne suis pas sûre si c’est vraiment eux.

Dans mon sommeil, j’entends parfois le rire de ma petite soeur, comme un bruit de cascade dans un pays sec. Et puis il y a des odeurs qui me rendent ma mère. Enfin, je crois. La vieille Azeba, Nil et ma soeur restent le lien le plus fiable. C’est par eux que je me rends au pays de l’enfance et que je tamise les limbes de la mémoire avec

la patience du chercheur d’or.
Commenter  J’apprécie          20
CS_Constant   24 juin 2016
Les moissons de l'absence de Nathalie Bénézet
Au crépuscule de sa route, l'Homme va humble. Solitude de l'enfant aux cheveux gris devant l'incontournable finitude. Le corps raide et noué comme un bois flotté, un bouquet d'étoiles aux fenêtres de l'oubli. Robinson échoué dans ces blocs de béton où les villes rangent provisoirement les hommes seuls. Hommes grand écart. Toute une vie à vouloir relier les mondes séparés.
Commenter  J’apprécie          20
champo8   21 mars 2017
Les moissons de l'absence de Nathalie Bénézet
Je n'ai jamais trop su quoi penser de l'espèce humaine. Je l'aime et elle me terrifie. Nous suffoquons depuis la nuit des temps sous cette croyance que le pouvoir serait une histoire de supériorité et de domination des uns sur les autres. Et si c'était exactement le contraire du pouvoir?
Commenter  J’apprécie          20
CS_Constant   08 juin 2016
Les moissons de l'absence de Nathalie Bénézet
Au loin, l'étang brille comme un mirage. Plus proche, la maison d'arrêt, masse sombre et imposante, comme une météorite tombée au milieu d'une terre écrasée de soleil, autrefois marécageuse, aujourd'hui abandonnée au bourdonnement de l'autoroute et de la voie ferrée.
Commenter  J’apprécie          20
CS_Constant   24 juin 2016
Les moissons de l'absence de Nathalie Bénézet
La pitié, c'est peut-être juste un engourdissement de la pensée ? T'as de la peine, Ok, mais tu restes bien à ta place, dans tes souliers, ça t'oblige à rien, tu peux continuer comme ça, sans rien questionner, juste en disant "c'est terrible, quand même" et puis tu laisses ça en plan, sans réagir, tu t'abandonnes à la fatalité, tu continues ton bonhomme de chemin. Pour combien de trucs on fait ça ? Peut-être beaucoup. Ça me fait froid dans le dos quand j'y pense.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La SF au cinéma

Blade Runner, de Ridley Scott

Isaac Asimov
Philip K. Dick
Philip Jose Farmer
Robert Reed

14 questions
932 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , sfff , anticipationCréer un quiz sur cet auteur