AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.38/5 (sur 141 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nathalie Longevial est une autrice française.

Elle a d'abord exercé la profession de DRH dans l'entreprise familiale créée avec son époux. Elle s'est tournée vers l'écriture après la parution de son premier roman "Vent fort mère agitée" aux éditions Unlimit-Ed qui peignait avec humour le quotidien d'une famille adoptante.

Elle a ensuite publié trois romans en auto édition avant la parution de son roman "Des papillons sous oxygène" aux Éditions Eyrolles en février 2022.

Nathalie LONGEVIAL aime aborder des thèmes graves sans tomber dans le pathos toujours empreints d'humour ou d'autodérision. Ses romans parlent de la vie, de la mort, de l'amour, de l'attente, de la douleur et de la joie.

Le 12 juin 2023 est sorti son sixième roman Rendez-vous à Héyo, un roman qui fait pétiller la vie.


+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Nathalie Longevial   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Découvrez le nouveau roman de Nathalie Longevial, Des papillons sous oxygène, Éditions Eyrolles. Disponible dans toutes les librairies depuis le 3 janvier 2022


Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
En t'attendant, nous avons guetté les signes, une étoile filante ou un caillou tout doux. Nous avons tendu la main et rencontré ceux qui ont adouci le temps "
Commenter  J’apprécie          40
L'amour, ce n'est pas savoir avec qui tu veux passer les jolis moments de l'histoire, c'est savoir avec qui tu veux vivre les accidents de parcours.
Commenter  J’apprécie          30
On a découvert que les parents sont des enfants comme les autres et parfois ils se trompent et font des erreurs. Le problème c'est que personne n'est là pour le leur dire. Personne ne les met au coins. Et c'est bien dommage.

La maison aussi semblait participer à ça, les murs avalaient nos paroles et les rideaux retenaient la lumière. Tout contribuait au silence. Comme si ta maladie appuyait sur la sourdine d'un piano.

Ma guerre, c'est de repousser le moment où je vais te perdre, alors que je ne suis pas sûre de ne t'avoir jamais eu. Ma guerre est celle du silence que je sens pousser au fond de moi. Alors, je pose mes doigts sur le clavier et je guerroie pour ton souvenir.
Commenter  J’apprécie          10
La vie est faite de minutes, mais seules quelques-unes sont décisives. Cinq, dix...allez, quinze tout au plus, pendant lesquelles se joue notre destinée. Ce n'est pas facile de les discerner mais en étant attentif, on y arrive. Il faut prendre la bonne décision à la bonne minute. Avant c'est trop tôt, après c'est trop tard.
Commenter  J’apprécie          10
Tomber amoureux, ça arrive des milliers de fois par jour tout autour du monde, c'est d'une banalité absolue. Et même si c'est long, confus, complexe et chaotique, tomber amoureux ce n'est pas le plus compliqué.
Le rester l'est davantage.
Commenter  J’apprécie          10
Aller voir la mer, c'est toujours une bonne idée.
Commenter  J’apprécie          20
Elle a toujours voulu être une maman, et si possible une bonne, mais, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise manière de l'être. Chaque mère l'est à sa façon, selon des critères qu'elle seule a établis en fonction de son caractère, de son passé, et de tout un tas d'autres paramètres dont elle n'est pas consciente la plupart du temps.
Commenter  J’apprécie          00
«Ce n'est pas parce qu'une ampoule grille au salon qu'on va vendre la maison », on disait pour se réconcilier.
Commenter  J’apprécie          10
Nathalie Longevial
Mes mots s'étaient usés, ils avaient décoloré. S'étaient délités. Ils s'étaient décomposés et je ne parvenais plus à mettre la main dessus. Ils jouaient avec mes nerfs, à cache-cache et à saute-moutons. Je bégayais les mots que j'écrivais. Je trébuchais dessus. Peu à peu, je les ai perdus de vue.
Commenter  J’apprécie          00
Je voudrais avoir encore du temps, mais qu’en ferais-je ? Tu ne m’avais jamais rien dit de l’existence d’un stock de temps limité
dans le temps. S’il te plaît, laisse-moi encore grappiller des secondes.
Je voudrais que rien ne change. Mieux, que tout redevienne comme avant.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Nathalie Longevial (138)Voir plus

Quiz Voir plus

Littérature et médecine

Lequel parmi ces écrivains ne fut pas médecin ?

Rabelais
Céline
Tchékhov
Faulkner

9 questions
122 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..