AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.57 /5 (sur 182 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 08/03/1964
Biographie :

Nathalie Quintane est une poétesse et performeuse française.

En 1993, elle rencontre Stéphane Bérard et Christophe Tarkos à Marseille. Ils fondent RR, une revue (en fait, une feuille au format A3 photocopiée) qui parodie les textes et les mœurs de la poésie contemporaine et est distribuée essentiellement "en interne", aux principales figures de la poésie de l'époque.

Elle publie alors dans d'autres revues de poésie (Action Poétique, Nioques, Doc(k)s, Java ou encore la Revue de littérature générale) et participe à de nombreuses lectures publiques, en France et à l'étranger.

Elle est l'actrice principale des films de Stéphane Bérard (Mortinsteinck, 1998).

Nathalie Quintane a également publié de nombreuses recensions et articles critiques. Elle a contribué à la redécouverte de l'œuvre de Raymond Federman en France.

Ses six premiers livres, publiés entre 1997 et 2001, sont constitués d'un assemblage ou montage de phrases, proses courtes ou fragments de récits, qui portent un regard humoristique et critique sur des lieux communs (Jeanne Darc, P.O.L., 1999 ; Saint-Tropez, P.O.L., 2001) ou des genres littéraires, savants ou populaires, eux-mêmes lieux communs de la littérature ou du commerce, comme la "poésie du quotidien" (Remarques, Cheyne, 1997 ; Chaussure, P.O.L., 1997), l'autobiographie (Début, P.O.L., 1999), les livres associés à la sortie d'un film (Mortinsteinck, 1999).
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Nathalie Quintane   (27)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Nathalie Quintane La Cavalière éditions P.O.L : où Nathalie Quintane tente de dire de quoi et comment est composé son nouveau livre "La Cavalière" et où il est notamment question de Nelly Cavallero, enseignante à Digne-les-Bains et de sa suspension de l'Éducation Nationale, des années 1970 et de mai 68, du présent en écho du passé, des rencontres et des souvenirs, de la difficulté d'écrire le livre et de la vérité, à l'occasion de parution de "La Cavalière" aux éditions P.O.L à Paris le 14 octobre 2021 "La Cavalière, c'est elle, Nelly : une acharnée de la vérité qui met le feu partout où elle passe. Mais en ce milieu des années 1970, loin déjà de 1968, on est bien décidé à l'éteindre et pour cela à l'atteindre. Inculpation. Procès. Plus de quarante ans après des témoins parlent ; ils se souviennent d'elle – et de l'époque. « On comprend mal le présent en partant du passé même si on ne peut comprendre le passé qu'à partir du présent. Mais est-ce que je cherche à comprendre ? Des choses montent – des vues, des bribes. Je les recopie, je les consigne. J'aimerais bien savoir si vous voyez ce que je vois, si vous entendez ce que j'entends, si vous pensez que j'exagère ou au contraire que je suis en dessous de la réalité. »

+ Lire la suite
Podcasts (21) Voir tous


Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   31 décembre 2020
Un hamster à l'école de Nathalie Quintane
C'est là que d'un coup, à un moment, j'ai réalisé que mes meilleurs amis étaient nuls en orthographe et que je vivais avec un dyslexique qu'on avait pris pour un abruti pendant toute sa scolarité et qui finalement avait fait des études supérieures — tout comme mes amis nuls en orthographe. Mais alors, s'il y avait des gens nuls en orthographe et capables de développer une pensée et une appréhension sensibles du monde, ça impliquait a contrario qu'il y avait des gens à l'orthographe impeccable qui pensaient comme des pommes ou qui étaient vraiment cons. On connaît tous des cons qui font pas de fautes, non ?
Commenter  J’apprécie          545
SZRAMOWO   05 avril 2021
J'adore apprendre plein de choses de Nathalie Quintane
Des coups violents et la voix de la DGSI : "Allah ouakbar ! Ouvre, mécréant !"

- "Allah ouakbar ! Ouvre !

- Les enfants, vite ! l'armoire ! vite vite ! La chaise ! l'armoire !

- Ouvre, mécréant ! Ou je te tranche la gorge !

- Descends les stores ! Tous contre les murs ! Sous les tables ! Silence !

- Ouvre ou je te décapite et je balance ta tête au milieu de la cour !

- Chuuuuuuuuuuuuuut par pitié ! Silence ! Absolu !

- Je te coupe les deux mains et je les accroche aux poignées de la fenêtre !

- Eteins ton portable ! Eteins le il va voir la lumière !

- Allah oukbar tu parles trop, je vais te couper la langue !

Fin de l'alerte

- Fin de l'alerte. C'était qui qui faisait le terroriste ?

- Le principal de collège.
Commenter  J’apprécie          70
IreneAdler   25 juillet 2018
Antonia Bellivetti de Nathalie Quintane
Antonia avait souvent essayé d'établir le classement des lieux où elle s'ennuyait le plus - on s'ennuyait le plus mais on ne pouvait pas s'ennuyer le mieux. Ce trajet entre sa maison et la cité naviguait dans les cinq premières places et seul le jeu de ses jambes sur lequel elle parvenait de temps à autre à se concentrer, variant les vitesses, tentant l'essoufflement, troublait un peu la tristesse indifférente qui prenait dans ces parages, comme on dit qu'un confiture prend lorsqu'elle se fige.
Commenter  J’apprécie          60
Tandarica   18 mars 2015
Remarques de Nathalie Quintane
En balayant, on fait l'expérience concrète de la superficie.
Commenter  J’apprécie          80
Tandarica   18 mars 2015
Remarques de Nathalie Quintane
Retournée, une table atteint sa stabilité maximale.
Commenter  J’apprécie          70
Nathalie Quintane
armand7000   21 janvier 2021
Nathalie Quintane
Le ressentiment est une révolte qui a mal vieilli et c'est dommage, bien dommage pour celles et ceux qui en sont les victime.
Commenter  J’apprécie          60
steka   23 janvier 2017
Que faire des classes moyennes ? de Nathalie Quintane
Revenons brièvement sur la réduction de l'école au travail, puis à l'emploi : ce fut une sombre tactique, et mauvaise; une tactique de classe moyenne. (...)

Car l'école ne peut procurer un emploi que s'il y a des emplois, somme toute. Et l'école ne peut instituer une vie bonne que si l'organisation dans son ensemble s'est fixé pour but le bonheur de la population (pas seulement sa satisfaction immédiate), et s'en est donné les moyens - ou qu'au moins elle ne se contente pas d'aménager le malheur, avant de finalement s'en foutre. Quand l'organisation sociale, dans son ensemble, se fixe pour but de chiffrer les coûts et bénéfices, eh bien l'école chiffre les coûts et bénéfices comme tout le monde.
Commenter  J’apprécie          40
steka   23 janvier 2017
Que faire des classes moyennes ? de Nathalie Quintane
Le ressentiment est une révolte qui a mal vieilli et c'est dommage, bien dommage pour celles et ceux qui en sont les victimes.
Commenter  J’apprécie          40
SamA   10 novembre 2010
Une oreille de chien de Nathalie Quintane
J’aimerais, ici, m’attarder – et comme m’absenter – sur un détail ; aussi bien les détails n’en sont-ils pas, ou pour quelques-uns mais pas pour d’autres, et c’est à ces derniers que je m’adresse, les premiers étant autorisés à passer au paragraphe suivant, manger un morceau, langer un nourrisson, récupérer un chat dans un arbre.

Commenter  J’apprécie          30
ParChemin   01 mai 2016
Remarques de Nathalie Quintane
Dans une pièce comportant principalement un canapé, il deviens incongru de s'assoir sur une chaise.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le mystère Henri Pick - David Foenkinos

Une partie du roman se passe en province, mais où exactement ?

En Bourgogne
En Bretagne
Dans le Nord
Dans le Limousin

10 questions
104 lecteurs ont répondu
Thème : Le mystère Henri Pick de David FoenkinosCréer un quiz sur cet auteur