AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.92/5 (sur 624 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) : 1967
Biographie :

Nathalie Roy est journaliste, réalisatrice, scénariste et romancière.

Originaire de Sherbrooke, elle a étudié les arts et technologies des médias au Collège de Jonquière.

Dans le milieu des communications depuis plusieurs années, elle possède un curriculum vitæ bien rempli : La Tribune de Sherbrooke, J.E., Dans la mire, Salut Bonjour, Les Nouvelles TVA , Série SOS à Canal D, Kilomètre Zéro à Télé-Québec, et Kampaï à Radio-Canada.

En 2011, on découvre ses talents de romancière avec sa série à succès, "La vie épicée de Charlotte Lavigne".

son blog : http://www.charlottelavigne.com/
pages Facebook :
https://www.facebook.com/vieepiceedeCharlotte
https://www.facebook.com/NathalieRoyAuteure/
Twitter : https://twitter.com/nathalieroy01?lang=fr
+ Voir plus
Source : edlibreexpression.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Nathalie Roy   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le Salon dans tes oreilles - S1E42 - Faire son deuil en temps de pandémie Si, dans leurs ouvrages, les trois auteur.trices présents lors de cette table ronde abordent le deuil de façons fort différents, ils réfléchiront ici à un point brûlant d'actualité: comment surmonter cette épreuve quand elle advient en temps de pandémie? Présenté par SALON DU LIVRE DE MONTRÉAL Et LES ÉDITIONS LA PRESSE Novalis LIBRE EXPRESSION Avec Nathalie Roy, Auteurrice Viviane Archambault, Auteurrice Stéphanie Bérubé, Auteurrice Maguy Métellus, Animateurrice Livre(s) Le deuil au fil des saisons : Guide pour les personnes endeuillées et celles qui les accompagnent J'ai choisi janvierLa vie sans Boris: essai sur le deuil animalier Le Salon dans tes oreilles est un balado issu des entrevues, tables rondes, et cabarets enregistrés dans le cadre du Salon du livre de Montréal 2020. Écoutez des auteurs, autrices et personnalités parler de livre, de lecture et d'écriture et échanger autour des cinq thématiques suivantes: le Féminisme, la Pluralité des voix, 2020, et après?, Récit et inspiration et Famille et enfance. Bonne écoute! Abonnez-vous: https://feeds.buzzsprout.com/1678609.rss

+ Lire la suite

Citations et extraits (143) Voir plus Ajouter une citation
Je cherche trop la perfection. L’important, c’est qu’il soit gentil et, surtout, qu’il m’aime, moi. Pour ce que je suis. Cet homme existe-t-il quelque part dans l’Univers? Plus les années passent, plus j’en doute.
Commenter  J’apprécie          80
Quand je suis venue au monde, j’ai été accueillie comme la princesse que maman voulait avoir depuis qu’elle était toute petite. Durant mon enfance, elle m’a aimée, dorlotée, chouchoutée comme pas une… jusqu’à ce que je me sente étouffée. Trop d’amour maternel, est-ce possible ? C’est du moins ce que j’ai ressenti à l’adolescence et que j’ai manifesté en prenant mes distances avec elle. Quelle mauvaise idée ! Sentant que je lui échappais, elle s’est faite encore plus envahissante. Il a même fallu que papa intervienne pour qu’elle comprenne que je l’aimais toujours mais que j’avais besoin d’air. De beaucoup d’air.
Commenter  J’apprécie          40
Je dois avouer que, moi aussi, j’ai imaginé une vie avec F-X. Faite de complicité, de fous rires et de passion. Je me suis demandé si c’était lui, finalement, mon Roméo. Celui que j’attends depuis des années. Mais à quoi bon se torturer l’esprit de la sorte ? Dans moins de deux heures, François-Xavier Laflamme ne sera officiellement plus sur le marché des célibataires.
Commenter  J’apprécie          40
Ce que je croyais être une amourette d’adolescence est peut-être beaucoup plus que ça. Je m’en veux de ne pas t’avoir relancée avant. Si je n’avais pas fait le con et attendu tout ce temps, qui sait où nous en serions aujourd’hui… » Et blablabla, et blablabla… Bien beaux, tous ces mots, mais ça ne nous avance pas plus !
Commenter  J’apprécie          40
Quand on me blesse, qu’on m’attaque ou qu’on m’ignore, je me réfugie dans mon imaginaire. Tout y est parfait, il n’y a que des bons, pas de méchants. Tout le monde m’adore et je me gave de sucreries. Ça me réconforte et ça ne fait de mal à personne. C’est mon petit jardin secret, que je garde pour moi seule.
Commenter  J’apprécie          40
À vingt-six ans, j’estime qu’il est temps de vivre une vraie relation, et non plus des amourettes à la sauvette.
Commenter  J’apprécie          50
J'ai pensé décrocher de cette série après le premier tome. J'ai testé le 2e et je ne le regrette pas. Chacun des tomes est meilleur que son précédent. Dans ce quatrième et dernier tome, le personnage vieillit; charlotte prend de la maturité, maturité déjà perceptible dans le troisième tome, ce qui fait du bien à la narration. Les problèmes qu'elle vit sont réalistes et l'auteur aborde des sujets sensibles tels que l'infidélité, les remises en question, l'arrivée de la quarantaine... Bref, c'est de la lecture de divertissement, sans autre prétention, et ça atteint cet objectif.
Commenter  J’apprécie          30
Je me souviens vaguement d’avoir quitté le bar pour me rendre à mon penthouse à pied. Et je suis convaincu que j’étais seul. Mais je n’ai aucune idée de ce qui s’est passé avant mon départ.
Commenter  J’apprécie          40
M
es douze vernis à ongles sont alignés sur la couette fuchsia de ma chambre. Assise à l’indienne sur mon lit, je les fixe depuis quelques minutes. J’hésite entre Coral Kiss et Sapphire. Pas facile comme choix. Aujourd’hui, est-ce que je me sens légère et lumineuse comme le premier ? Ou bien si je suis plutôt sombre et froide comme le deuxième ? Hummm… Un peu des deux, peut-être ?

À moins, justement, que j’opte pour les deux. Une couleur pour les mains et une autre pour les pieds. Génial ! Eh bien, voilà ! Tout est si simple dans la vie quand on se donne la peine de réfléchir.

J’allonge le bras pour saisir les flacons quand une autre main me devance.

— Si tu te décides pas, moi, je vais le faire. Je prends ceux-là !

Marie-Pier s’empare des vernis Espresso et… Sapphire.

— Non, je le voulais, celui-là, dis-je en montrant le vernis bleuté.

— Trop tard, Juliette. T’avais juste à te déniaiser avant.

Ça, c’est mon gros problème dans la vie. Je souffre d’indécision chronique. Ce qui permet aux autres de choisir avant moi, exactement comme vient de le faire mon amie. Impossible maintenant de m’en tenir à ma première idée : Marie-Pier déteste qu’on copie sur elle. Tout comme moi, d’ailleurs.
Commenter  J’apprécie          20
C’est bien beau, les textos dix fois par jour, mais ça ne remplace pas la chaleur des bras de son chum-amant-je-ne-sais-plus-trop-quoi.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Nathalie Roy (471)Voir plus

Quiz Voir plus

Le garçon en pyjama rayé

Bruno a quel âge?

13 ans
9 ans
11 ans
8 ans
12 ans

9 questions
300 lecteurs ont répondu
Thème : Le garçon en pyjama rayé de John BoyneCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..