AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.9 /5 (sur 38 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nathalie écrit depuis…depuis qu’elle sait écrire, ses pièces de théâtre ont été jouées de nombreuses fois. Elle écrit également des romans et des nouvelles. Nathalie est professeur de théâtre, blogueuse, metteur en scène, comédienne, auteure, directrice d’une compagnie.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Découvrez le deuxième épisode du tout nouveau podcast des éditions du Masque : Conversation dans le noir. Chaque jeudi, nous vous proposons une conversation téléphonique entre éditrice et auteure, à écouter sur l'ensemble de nos réseaux sociaux. Dans cet épisode, Nathalie Sauvagnac se livre dans une conversation très touchante autour de la norme, des marges, mais aussi de son roman Les Yeux fumés et de la littérature en temps de confinement. Nous vous souhaitons une bonne écoute ! Extrait lu : https://www.editions-jclattes.fr/sites/default/files/webmaster/lyf.pdf Oeuvres citées : Colette Philippe DjianVirginie DespentesClaire CastillonCharles Bukowski Salinger Boris VianKate Tempest CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche. Générique : Longing - Joachim Karud.
+ Lire la suite

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Chloe55   12 septembre 2019
Les yeux fumés de Nathalie Sauvagnac
Tu sais ce qu'il y a, ici, qui tue à petit feu ? C'est le vertical. Tout est vertical quand tu regardes autour de toi. Y a plus d'horizontal. Ils ont bouffé l'horizon ici.
Commenter  J’apprécie          40
EthanAli   10 octobre 2018
Les yeux fumés de Nathalie Sauvagnac
Elle tire un paquet froissé de sa poche, en extrait une

cigarette qu’elle allume.

— Ça fait longtemps.

— Tu dormais ?

— Tu veux du thé ?

— Si t’as que ça.

Elle traîne ses savates jusqu’au camping-gaz posé sur

une table basse, bancale envahie de paquets divers, pâtes, purée, lait, sucre, thé. Elle allume le feu sous la casserole et s’appuie contre le mur en tirant sur sa cigarette.

— Qu’est-ce que tu deviens ?

Je retire mon blouson et m’assois sur le bord du matelas

défait, je pousse du pied des vêtements féminins ; une

culotte, des collants.

— Oh, la routine ! T’as une clope ?

J’allume la cigarette qu’elle m’a envoyée. J’aime venir

chez Flora. C’est sombre et doux comme un ventre de

femme. Elle n’ouvre jamais ses volets parce qu’elle habite

au rez-de-chaussée.
Commenter  J’apprécie          21
Boulibooks   02 octobre 2019
Les yeux fumés de Nathalie Sauvagnac
Il y a des tas de chats sauvages par ici. Tellement esquintés qu'on se demande comment ils font encore pour exister. Moi, je n'aime pas trop qu'on martyrise les animaux. Les gosses les appâtent avec de la bouffe, puis les enferment dans des boîtes à chaussures dans lesquelles ils glissent des pétards. C'est vrai que ça passe le temps, mais c'est pas une raison.
Commenter  J’apprécie          20
Christophe_bj   05 octobre 2019
Les yeux fumés de Nathalie Sauvagnac
Je ne dérange personne, ça on peut pas dire, mais que je sois là ou pas ça ne change rien au monde. Il y a des tas de mecs qui rêvent de faire de grandes choses, et, même si ça n’arrivera jamais, qui croient que l’avenir sera rose – pas moi. Je rêve de rien. Qu’on me foute la paix. Je ne me construis aucun souvenir, je ne serai pas différent dans vingt ans, ni même le jour où je mourrai. Rien ne changera ce jour-là, pour personne. Je n’aurai simplement terminé une vie, un corps cessera de respirer et c’est tout. Pas besoin d’en faire un roman ; je ne suis pas un héros. J’aurai pas d’enfant, pas de descendance à cette vie de chiotte, personne ne me pleurera. Je ne veux embarrasser personne le jour où je crèverai.
Commenter  J’apprécie          10
celine17   28 septembre 2019
Les yeux fumés de Nathalie Sauvagnac
J'ai cassé des vitres au début, comme tout le monde, puis ça m'a lassé. ça n'empêchait pas les mastodontes de grandir. Il y a eu le foyer Sonacotra - une barre toute rose appelée "les Rosiers". Les Rosiers se sont fanés très vite et la cité rose a rejoint dans la grisaille ces aînées. La grande rue change de place quand une tour est terminée, pour aller en tricoter une autre plus petite pour "ne pas uniformiser le regard.
Commenter  J’apprécie          00
mailys_babelio   11 juillet 2019
Les yeux fumés de Nathalie Sauvagnac
Arnaud est un abruti. C'est pas une nouvelle de toute fraîcheur, mais chaque soir ça se confirme un peu plus. Il se couche après avoir éteint le plafonnier, ouvre le tiroir de sa table de nuit, en extrait son masque noir en satin qu'il place bien méticuleusement sur ses yeux, soupire, remonte le drap jusqu'à son menton, bâille un peu les lèvres fermées. Il ne lui faut pas cinq minutes pour s'y mettre.
Commenter  J’apprécie          00
Nathalie Sauvagnac
EyleenRyden   27 février 2018
Nathalie Sauvagnac
Nicomède était entré également, s’était planté le dos contre la porte, bien décidé à mettre mal à l’aise l’adulte avec son regard insistant. Il faut toujours tester les adultes pour voir s’ils ont peur. Les adultes ont très souvent peur des enfants. S’ils ont peur il faut abandonner, rien de bien ne pourra jamais en sortir, mais s’ils n’ont pas peur…
Commenter  J’apprécie          00
EyleenRyden   27 février 2018
Ô Pulchérie ! de Nathalie Sauvagnac
Nicomède était entré également, s’était planté le dos contre la porte, bien décidé à mettre mal à l’aise l’adulte avec son regard insistant. Il faut toujours tester les adultes pour voir s’ils ont peur. Les adultes ont très souvent peur des enfants. S’ils ont peur il faut abandonner, rien de bien ne pourra jamais en sortir, mais s’ils n’ont pas peur…
Commenter  J’apprécie          00
audeLOUISETROSSAT   14 septembre 2019
Les yeux fumés de Nathalie Sauvagnac
- Le gouvernement, il arrête pas de dire qu’il va créer de nouvelles mesures pour les jeunes, va leur demander à Pôle emploi c’est quoi ces nouvelles mesures, peut-être que c’est de donner de l’argent à ceux qu’ont jamais travaillé. Tu devrais toucher le pactole, si c’est le cas !
Commenter  J’apprécie          00
__Troubles__   18 février 2018
Ô Pulchérie ! de Nathalie Sauvagnac
Il est vrai que, lorsque l'enfant est beau, l'affection est plus rapide
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Petit jeu littéraire

Je suis un poème dont les lettres initiales de chaque vers, lues de haut en bas, forment un nom de personne, un mot ou une phrase

Calligramme
Cadavre exquis
Palindrome
Acrostiche
Lipogramme
Logogriphe
Contrepèterie
Anagramme

8 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , jeux littéraires , mots , vocabulaireCréer un quiz sur cet auteur

.. ..