AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 229 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nathalie Schweighoffer avait 12 ans quand son père l'a violée pour la première fois. Torturée et humiliée pendant 5 ans, elle s'est tue. Puis, à l’âge de 18 ans, elle a décidé de porter plainte.

Nathalie veut aussi briser le silence qui entoure l'inceste et surtout empêcher que d'autres filles se taisent comme elle.

En mars 1989, après avoir intenté un procès à son père, Nathalie a accepté de témoigner à l'émission de François Closets, Médiations. A l'issue de cette émission, elle a voulu aller plus loin et a décidé d'écrire son histoire.

Suite à la parution de son livre, elle a reçu de nombreux témoignages qui ont été publiés sous le titre Les enfants de l'inceste.



Source : schneider.sophie.free.fr
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
iarsenea   26 avril 2010
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
On peut se tutoyer maintenant, toi qui me lis. T'as fait un effort, tu me plais, t'as choisi de bouquiner le dur, pas la facilité. Tu t'es bougé le cul, enfin, alors je t'aime bien. Parce que t'es quelqu'un de bien, puisque tu t'intéresses un peu à moi. Si tout le monde faisait comme toi, yaurait plus d'enfants battus, salis, violés.

Je rêve d'un monde sans sadiques. Aide-moi. Chaque fois que tu verras un enfant, regarde-le bien, aime-le. Aide-le s'il te tend une main peureuse, donne-lui de l'amour comme on donne du pain. Sauve-le de sa misère morale, comme de la famine. Fais-le, tu peux le faire, puisque tu ne ressembles pas à ce salaud.
Commenter  J’apprécie          630
Sidou-69   20 janvier 2011
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
Le tabou. L'inceste. Vous savez le truc dont personne n'ose parler. Qui se juge à huis-clos, quand il se juge, et si mal. Je veux que vous le preniez en pleine tête. Que vous ne puissiez jamais oublier, puisque moi je ne pourrai jamais. Comme toutes les autres gosses, bousillées, fichues.

Mo j'ai la force, la rage, la violence, le couteau dans la tête pour écrire ça.

Je suis en tain de me dire, en écrivant, que peut-être, il y a un père qui lit ce que j'écris, un salopard qui fait la même chose à sa fille en ce moment. Je veux pouvoir l'insulter à cette minute où il lit. Je veux lui cracher dans la gueule. Je veux qu'il sache que sa mouflette, elle le tuerait si elle pouvait. Qu'elle aura toujours envie de le tuer, ce salaud.

C'est pour cela que je m'efforce de rassembler les souvenirs, et c'est difficile. Parce qu'à douze ans et demi, devant un salaud de père qui fait ça, on est dans le brouillard. On est dans un brouillard de merde, poisseux, immonde. On arrive pas à en parler, à se défendre. Le salaud vous enferme dans le silence, dans une prison sans barreaux. Invisible. On est obligée de se débattre toute seule la dedans, dans sa tête, sans rien pouvoir dire. Sans pouvoir gueuler au secours. Parce que tout le monde s'en fout. Le monde regarde la télé pendant ce temps. Le monde va danser, bouffer, faire la fête. Le monde se regarde faire la guerre, discute politique, râle après des conneries. Et pendant ce temps, un père viole sa fille dans une salle de bain, tout tranquillement, tout calmement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Steeph76   11 septembre 2011
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
"ma chambre n'est plus ma chambre, mon petit coin à moi, mon monde à moi, où je faisais des rêves, où je m'inventais des histoires magiques. Il a tout gâché, tout sali. C'est plus chez moi, ni à moi, c'est une chambre banale, froide avec un lit et une porte. et il ouvre cette porte, il vient sur ce lit, et il me salit"
Commenter  J’apprécie          250
loiisse   12 mars 2011
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
"Il n'y a que la vérité qui lave, et encore..."
Commenter  J’apprécie          210
Annette55   21 mai 2014
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
Le tabou.

L'inceste.

Vous savez le truc dont personne n'ose parler.

Qui se juge à huit- clos, quand il se juge ,et si mal.

Je veux que vous le preniez en pleine tête. Que vous ne puissiez jamais oublier, puisque moi je ne pourrai jamais. Comme toutes les autres gosses, bousillées, fichues.

Moi, j'ai la force, la rage, la violence, le couteau dans la tête pour écrire ça

Je suis en train de me dire, en écrivant, que peut- être, il y a un père qui lit ce que j'écris.. Un salopard qui fait la même chose en ce moment à sa fille......
Commenter  J’apprécie          100
CDI06   29 mai 2013
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
J'ai mis des mots en noirs sur le blanc dans ce livre, mais c'est insuffisant pour le faire comprendre. Quand vous arriverez au bout de ce bouquin, votre vie n'aura pas trop changé. Juste un peu dans la mémoire.

Mais la mienne de mémoire, je ne peux pas la changer. Toute ma vie j'aurai ce mot en moi. Inceste. C'est indélébile. Rien ne le fait disparaître.
Commenter  J’apprécie          90
Oliphant   15 juillet 2013
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
J’avais beau m’interdire de penser, dans ces moments-là, c’était impossible. Je me disais j’en ai marre, et tout de suite après, « je voudrais disparaître, mourir ». Ce n’était alors que des mots, mais cela se matérialisait de plus en plus cette idée de la mort, de la disparition, et des moyens d’y parvenir.
Commenter  J’apprécie          70
CDI06   29 mai 2013
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
Il y a trois personnages en moi. L'enfant Nathalie. Elle est morte.

La garce Nathalie. Je l'exorcise.

Et moi. Je m'appelle Autrement.

De temps en temps, c'est Autrement qui vous parle, comme en ce moment. C'est Autrement qui veut que vous compreniez que vous entrez dans l'enfer dans l'inceste. Je ne suis pas un écrivain, je le deviendrai peut-être, je vous parle avec mes mots, mes cauchemars, mes visions, j'essaie de faire l'autopsie des évènements.
Commenter  J’apprécie          40
Cielo1984   06 janvier 2013
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
Qu'est-ce qui m'arrive ? Il est là dans son peignoir marron, debout devant mon lit, l'air bizarre, le regard dur, froid, comme si j'avais fait quelque chose de mal. J'ai rien fait de mal aujourd'hui. Pourquoi j'ai peur ? Je recule contre le mur, je m'y écrase, je tire le drap sur moi. Je devrais sûrement foutre le camp, me barrer, mais il y a le mur derrière et mon père devant... "
Commenter  J’apprécie          40
paozieur   13 avril 2016
J'avais douze ans... de Nathalie Schweighoffer
Alors les étoiles pouvaient bien briller,le ciel restait noir et sinistre.



lien: http://ununiverslivresque.e-monsite.com/pages/avril-2016/j-avais-douze-ans-nathalie.html
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Nathalie Schweighoffer (506)Voir plus


Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
165 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur

.. ..