AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.72 /5 (sur 751 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Munster , le 20/06/1967
Biographie :

Nele Neuhaus, née en 1967 à Münster en Westphalie, vit depuis son enfance dans le Taunus, près de Francfort.

Après ses études universitaires, elle travaille dans une agence de publicité et après son mariage dans la charcuterie de son mari. Obsédée par l'écriture dès son enfance, elle publit ses trois premiers romans policiers à compte d’auteur, puis se met à écrire des romans policiers qui rencontrent un succès immédiat. "Flétrissure" est le premier traduit en français.

Son polar "Blanche-Neige doit mourir" s'est vendu à 1 million d'exemplaires Outre-Rhin (Actes Sud noir).

Nele Neuhaus a également écrit des ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse, notamment les séries Elena et Charlottes Traumpferd.

En 2018, est sorti en français son dernier polar "Promenons-nous dans ce bois", cette fois chez Calman-Levy Noir.
+ Voir plus
Source : Actes Sud
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Payot - Marque Page - Nele Neuhaus - Promenons-nous dans ce bois
Citations et extraits (173) Voir plus Ajouter une citation
bilodoh   08 mai 2014
Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus
Elle croyait avoir vu dans les squats, les foyers et les rues de Berlin, tout le mal de ce monde, mais ce n’était qu’un pâle reflet de ce que pouvait être la cruauté des hommes. À Altenhain, ce village idyllique où elle n’avait connu que la monotonie, vivaient des gens brutaux et sans pitié sous le masque d’inoffensifs petits bourgeois. (Babel Noir, p. 452)

Commenter  J’apprécie          230
orbe   24 juin 2012
Une vie au galop de Nele Neuhaus
Comme toujours dans la vie, lorsqu'une chose grave se produit, la plupart du temps elle ne prévient pas. Parfois même, elle passe totalement inaperçue, du moins de prime abord.
Commenter  J’apprécie          160
caro64   27 mars 2015
Vent de sang de Nele Neuhaus
Il était assis là comme la caricature d’un de ces commissaires chers aux romans policiers suédois : vieux, déprimé et seul.
Commenter  J’apprécie          160
Cormorobin   09 octobre 2017
Flétrissure de Nele Neuhaus
Une joie anticipée l'envahit. Il le ferait de nouveau. La mauvaise conscience et la culpabilité, qui l'avaient torturé, n'étaient plus à présent qu'un écho de plus en plus faible enfoui à l'intérieur de lui.
Commenter  J’apprécie          110
Woland   15 avril 2013
Flétrissure de Nele Neuhaus
[...] ... - Je n'ai pas d'explication. Mais c'est indubitable. Tout à fait indubitable, disait le Dr Henning Kirchhoff [= le médecin-légiste] en secouant la tête lorsque Bodenstein entra.



Son flegme professionnel et son cynisme avaient entièrement disparu. Son assistant et Pia paraissaient, eux aussi, médusés, le procureur mordait sa lèvre inférieure d'excitation.



- Qu'avez-vous trouvé ? demanda Bodenstein.



- Quelque chose d'incroyable, dit Kirchhoff en lui faisant signe d'approcher de la table et en lui tendant une loupe. J'ai remarqué quelque chose à l'intérieur de son bras gauche, un tatouage. Je ne l'avais pas vu à cause des meurtrissures que le cadavre présentait au bras. Il était tombé sur le sol du côté gauche.



- A Auschwitz, tout le monde était tatoué, objecta Bodenstein.



- Mais pas comme ça."



Kirchhoff montra le bras du mort. Bodenstein plissa les yeux et observa l'endroit désigné à travers la loupe.



- On dirait ... hum ... deux lettres. En gothique. Un A et un B, si je ne me trompe pas.



- Vous ne vous trompez pas, dit Kirchhoff en lui reprenant la loupe.



- Qu'est-ce que ça signifie ?



- Je renonce à mon métier si je me trompe, répondit Kirchhoff. C'est incroyable, car enfin Goldberg était juif.



Bodenstein ne comprenait pas l'émotion du légiste.



- Vous mettez ma curiosité à rude épreuve, dit-il. Qu'est-ce qu'un tatouage a de si extraordinaire ?



Kirchhoff regarda Bodenstein par-dessus le bord de ses lunettes. Il baissa la voix comme un conspirateur.



- C'est un tatouage indiquant le groupe sanguin. Il est identique à celui qu'avaient les membres de la Waffen-SS. A vingt centimètres au-dessus du coude, à l'intérieur du bras gauche. Après la guerre, comme ce tatouage était un signe de reconnaissance, beaucoup d'anciens S. S. ont essayé de le faire disparaître. Cet homme aussi. ... [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
raynald66   24 mai 2016
Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus
Qui a tué Laura et Stefanie, je n'en ai pas la moindre idée.

Je ne peux pas exclure que ce soit moi mais alors je devrais m'en souvenir ! Et jusqu'à présent je n'y arrive pas.

Il n'y a que ce... ce trou noir
Commenter  J’apprécie          100
bilodoh   15 octobre 2019
Les vivants et les morts de Nele Neuhaus
L’orfèvrerie est un des artisanats les plus vieux du monde et un métier vraiment fascinant qui exige de la créativité, mais aussi de la patience et de bonnes compétences manuelles.



(Actes noirs, p. 251)
Commenter  J’apprécie          90
caro64   05 mars 2013
Flétrissure de Nele Neuhaus
On le murmure déjà en interne depuis un moment. Bodenstein éteignit la lampe de son bureau. Nierhoff craint des problèmes diplomatiques. Dans une enquête comme celle-ci il n'y a aucune couronne de laurier à récolter, c'est clair.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui   11 novembre 2012
Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus
Il ne s’était jamais rendu compte que ses parents avaient souffert eux aussi. De tout ça. Quand ils venaient le voir en prison, ils lui jouaient la fable d’un monde intact, qui en réalité n’avait jamais existé.
Commenter  J’apprécie          80
Nadael   06 mars 2013
Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus
« Comme d'habitude, elle ne dit rien. Elle ne lui parlait pas, ne répondait jamais à ses questions mais cela ne le dérangeait pas. Il poussa de côté le paravent qui partageait discrètement la pièce en deux. Elle était allongée, silencieuse et belle sur le lit étroit, les mains croisées sur la poitrine, la longue chevelure s'élargissant comme un noir éventail autour de sa tête. A côté du lit étaient posées ses chaussures, sur la table de nuit un bouquet de lilas blanc se fanait dans un vase de verre.

Hello, Blanche-Neige, dit-il à voix basse. »
Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Une vie au galop

Comment s'appelle le double poney blanc que monte souvent Elena ?

Fritzi
Twix
Sirius

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Une vie au galop de Nele NeuhausCréer un quiz sur cet auteur