AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nicolas Béniès est chargé de cours d’économie à l’Université populaire de Caen. Collaborateur du Monde diplomatique, de l’Université syndicaliste Magazine, il est directeur de publication de la revue de l’École émancipée.

Source : http://www.syllepse.net/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Nicolas Béniès


Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
de   13 octobre 2011
Le souffle bleu. 1959 : le jazz bascule de Nicolas Béniès
Le jazz joue son rôle de défricheur. Le XXe siècle est rythmé par le jazz, par ses révolutions esthétiques. Sa mémoire est celle des luttes, des combats pour les droits civiques, pour la reconnaissance de l’humanité des êtres humains. Le jazz fait partie de la réaction de cette partie de la population des États-Unis considérée, à cause de la couleur de leur peau, comme des sous-hommes.
Commenter  J’apprécie          50
de   13 juin 2014
Le Souffle de la Liberte, 1944: le Jazz Debarque de Nicolas Béniès
Se replonger sans l’atmosphère d’une époque suppose dans le même temps de l’imagination
Commenter  J’apprécie          50
de   13 juin 2014
Le Souffle de la Liberte, 1944: le Jazz Debarque de Nicolas Béniès
Le passé est souvent réécrit en fonction des besoins politiques du présent. C’est la raison pour laquelle il faut prendre les commémorations avec beaucoup de de distance et s’éloigner de tous les mythes
Commenter  J’apprécie          30
de   13 octobre 2011
Petit manuel de la crise financière et des autres... de Nicolas Béniès
Déprivatiser = lutter contre le transfert du risque sur le salarié considéré comme le seul responsable donc le seul coupable, en remettant en cause les pratiques liées à la sous-traitance, à l’externalisation, à la précarité, aux inégalités.



Déprivatiser = supprimer toutes les privatisations. Revenir à la logique du service public.



Déprivatiser = une nouvelle logique sociale privilégiant la satisfaction des besoins sociaux, collectifs sur l’augmentation du profit individuel de la firme. Une logique de développement des services publics, de ces services qui sortent des modalités de valorisation du capital.



Déprivatiser = de nouveaux rapports avec les pays du Sud passant par leur développement en annulant la dette dans un premier temps, en acceptant qu’ils mettent en place une priorité aux cultures vivrières, pour répondre dans le même temps aux défis de la destruction de notre environnement. Pour répondre à la crise écologique, il faut limiter les transports inutiles, changer la logique du développement.



Autrement dit, faire triompher une logique collective et des formes de démocratie permettant à l’ensemble des salariés et des citoyens de décider de leur avenir commun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
de   13 juin 2014
Le Souffle de la Liberte, 1944: le Jazz Debarque de Nicolas Béniès
La mémoire de ces temps de débarquement et de Libération s’effiloche, se rabougrit. Ne reste que des pas sur le sable que la mer efface – pour citer Prévert – que des souvenirs d’un temps ancien aujourd’hui révolu. Les commémorations ont tendance à rendre compte du présent et non pas revenir vers le passé. Elles recomposent le passé pour le revêtir de l’héroïsme ou des vêtements de l’éden
Commenter  J’apprécie          20
de   13 octobre 2011
Le souffle bleu. 1959 : le jazz bascule de Nicolas Béniès
Le disque de jazz – comme le film – combine cette contradiction d’être à la fois œuvre d’art – pour la meilleure part – ou de culture ET marchandise dont la caractéristique essentielle est d’être reproductible à l’infini. Ainsi le moment enregistré, irréductible, s’expliquant par les conditions précises dans lesquelles la séance a eu lieu devient, par la grâce du disque, marchandise
Commenter  J’apprécie          10
de   24 août 2018
Le souffle de la révolte de Nicolas Béniès
Le jazz, musique des opprimés, des laissés pour compte de la société américaine a été reçu comme un saut dans l’inconnu. Les instruments pleuraient, riaient. D’un seul coup c’est la vie qui entrait, un scandale pour les biens-pensants, pour faire exploser tous les codes. Une musique du corps, du sexe, tout autant que de l’esprit
Commenter  J’apprécie          10
de   06 octobre 2011
Marx, le capitalisme, et les crises de Nicolas Béniès
La force de cette méthode c’est à la fois d’aboutir aux catégories – les abstractions réelles – par le raisonnement logique et de les valider par l’histoire, par la réalité, tout en tenant compte du fait que la déduction logique des catégories est à l’inverse de la validation historique.
Commenter  J’apprécie          10
de   13 octobre 2011
Le souffle bleu. 1959 : le jazz bascule de Nicolas Béniès
Peut-être que notre époque, ce début du XXIe siècle, souffre de ne plus voir mourir les formes anciennes. Elles se conservent, donnant une vision d’un passé décomposé/recomposé qui bouche l’avenir, ne permet plus de se projeter dans le futur.
Commenter  J’apprécie          10
de   24 août 2018
Le souffle de la révolte de Nicolas Béniès
L’année 2017 aurait dû vivre au rythme de deux événements fondateurs du XXe siècle : le centième anniversaire du premier disque de jazz signé par l’Original Dixieland Jazz Band (ODJB) et celui de la révolution russe
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Partir en bateau ... en chansons

Oh mon bateau Tu es le plus beau des bateaux Et tu me guides sur les flots Vers ce qu'il y a de plus beau Tu es le plus beau des bateaux

Hugues Aufray
Charles Aznavour
Daniel Balavoine
Axel Bauer
Alain Chamfort
Céline Dion et Garou
Léo Ferré
Gold
Philippe Lavil
Eric Morena
Michel Sardou
Anne Sylvestre

12 questions
45 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , humour , bateauxCréer un quiz sur cet auteur

.. ..