AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.17 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nicolas Bernard, avocat au Barreau de Paris, est également spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, et contribue à plusieurs revues d'histoire militaire.

Il est en outre membre de l'association "Pratique de l'Histoire et Dévoiements négationnistes", qui consacre son activité à l'étude et à la réfutation de la propagande niant la réalité des meurtres de masse.




Source : amazon
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La guerre du Pacifique : 1941-1945 de Nicolas Bernard aux éditions Tallandier 1943. Moins de deux ans après Pearl Harbor, le "Grand Japon" est aux abois. Ses armées se sont implantées au coeur de la Chine, contrôlent l'Asie du Sud-Est, campent aux portes de l'Inde, verrouillent les îles du Pacifique. Mais les Alliés viennent de briser leur avance, et entament une vaste contre-offensive qui s'achèvera par l'horreur nucléaire d'Hiroshima et de Nagasaki et la capitulation. Au fil d'un récit plein de bruit et de fureur, Nicolas Bernard retrace la course folle d'un Empire vers sa chute. En ressort également la dimension herculéenne de la reconquête alliée, combinaison d'odyssées militaires à travers l'immensité de l'Asie et sur le plus grand océan du monde. La chute du Japon fait ressortir l'ambiguïté d'une croisade minée par des ambitions rivales : les Etats-Unis, dont l'idéalisme se confond avec la volonté de puissance, affichent leur intention de refaçonner le continent asiatique, alors que la Grande-Bretagne, la France et les Pays-Bas cherchent à récupérer leurs colonies... lesquelles ne l'entendent pas de cette oreille ! le tableau ne serait pas complet s'il omettait la Chine, théâtre méconnu, territoire dévasté, peuple martyrisé. Puisant à de nombreuses sources, notamment correspondances et journaux intimes, cette fresque dépeint une époque où la méconnaissance de l'autre conduit aux plus graves erreurs de calcul - et aux pires atrocités. http://www.lagriffenoire.com/56131-romans-la-guerre-du-pacifique-1941-1945.html Vous pouvez commander La guerre du Pacifique sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Arakasi   17 septembre 2013
La guerre germano-soviétique (1941-1945) - Intégrale de Nicolas Bernard
« Qu'est-ce que Staline n'a pas été capable d'accomplir en vingt ans et que Hitler a réussi en une année à peine ? Nous faire commencer à apprécier le régime soviétique. »



(Plaisanterie ukrainienne, 1942)
Commenter  J’apprécie          120
Arakasi   27 septembre 2013
La guerre germano-soviétique (1941-1945) - Intégrale de Nicolas Bernard
« L’Histoire, ou plus exactement l’Histoire que nous remuons, est une cuvette bouchée. Nous tirons la chasse mais la merde continue à monter. »



(Günter Grass, 2002)

Commenter  J’apprécie          90
Arakasi   28 septembre 2013
La guerre germano-soviétique (1941-1945) - Intégrale de Nicolas Bernard
Plaisanterie allemande : « Que feras-tu après la guerre ? - Je ferai le tour de l'Allemagne à vélo. - Et l'après-midi? »



(1945)
Commenter  J’apprécie          90
kobayashee   11 juin 2017
La guerre du Pacifique : 1941-1945 de Nicolas Bernard
Les plus jeunes ne sont pas épargnés, bien au contraire : alors âgé de quatorze ans, le futur écrivain Nôsaka Akiyuki, devenu orphelin, verra sa sœur mourir de faim le 22 août 1945 – un traumatisme qui lui inspirera la nouvelle La Tombe des lucioles
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-50171

Madame de Chaville appela : – Placide ! – Madame ? – Vous pouvez desservir. – Bien, madame. Et Mme de Chaville alla rejoindre ses invités. Resté seul, le fidèle serviteur Placide grommela l’inévitable « Ça n’est pas trop tôt, j’ai cru qu’ils n’en finiraient pas ! ». Puis il parut hésiter entre un verre de fine champagne et un autre de chartreuse.

Alphonse Allais
Amédée Achard

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : couple , littérature française , guerreCréer un quiz sur cet auteur