AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 5 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : lavaur , le 19/05/1974
Biographie :

Né en 1974, Nicolas Bonnafous est un artiste français, vivant dans le sud de la France.

À travers peintures, sculptures, monuments, poésies, écrits, vidéos, enregistrements audio et installations, il affine ses recherches artistiques sur la force de la nature, ses confrontations et son unité. Il travaille sur les similitudes entre la vie intérieure, la nature et la société, traduites par des mouvements de grandes vagues destructrices, à l’eau semblable à une nouvelle forme en gestation, les strates de la marche du temps, L’ADN se déposant à l’intérieur de l’homme, lieu où se bâtissent les sociétés et les civilisations…

Ses réalisations sont présentes dans de nombreuses collections privées en France et à l’étranger.

Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Bonnafous   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (175) Voir plus Ajouter une citation
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
Le sentiment océanique, c’était cela, de grandes vagues qui vous haussent le cœur et le foie et vous poussent à d’interminables répétitions épuisantes, jusqu’à en épouser les embruns. Moi qui me targuais d’avoir les pieds bien ancrés sur terre, je me laissais emporter dans de nouveaux mondes. La tristesse et la perte me quittaient lentement, ces lambeaux de lourdeur fuyaient en larmes sur mes joues, de ces larmes que l’on ne retient pas, celles qui éclatent et vident toute une vie de peurs accumulées. Je m’avançai vers eux…
Commenter  J’apprécie          40
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
« La vieillesse est un naufrage », affirmait Charles de Gaulle. Certains apercevaient le rivage bien avant l’enlisement… J’étais devenu un de ces hommes. Brisé, abattu, résigné. Au milieu d’un bras de mer désert, englué dans ce marécage qui me refusait la mort, je conservais juste l’extrémité de la tête hors de l’eau, le corps piégé sous la terre, enseveli et lourd, avalé davantage encore par tout mouvement. Un mince filet d’air soulevait ma cage thoracique, et un air frais entrait par mes narines, une douce chaleur s’en échappait. Cela et pas plus, ce serait ma suffisance. Je pensais pour la première fois aux prisonniers au fond de leurs cellules, à ceux qui meurent sur un lit, dans un maigre espace, avec pour seul contact celui des draps rêches sur la peau, à la folie de l’enfermement, à la tête livrée en boucle aux

questionnements sans réponses, à l’isolement prévu pour mûrir et élever le fautif, à cette plongée en abîme réservé au purgatoire, aux condamnés à mort, aux martyrs des causes nobles. Je pensais à toutes les souffrances imposées et endurées à toutes les époques. Infligées par l’homme à l’homme. Je pensais à tous ces rôles que chacun joue alternativement, aux « valeurs humaines » qui englobent chaque geste, de la caresse à la potence...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
Nous sommes des Gaulois, mais aussi des Romains, des Grecs, et

toutes ces routes croisées d’échanges et de frictions qui fondent aussi

une nation, des nations ; un peuple, des peuples, une civilisation,

enivrants jusqu’à plus soif, un ADN sous-jacent d’ignorance, violent

et d’instinct, un Dionysos2 amnésique au lendemain de fête ; et c’est

tant mieux.

Le ciel s’assombrit, de lourds nuages anthracite déclinaient leurs

nuances, et une lenteur m’apparut retenir toute la scène, un silence

décomposant chaque mouvement absorbait tout mon esprit…

Le monde réel basculait étrangement dans une lumière intense, de

ces lumières teintées de bleu qui viennent avant l’orage prophétique

foncer le ciel d’une présence mystique.
Commenter  J’apprécie          10
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
Les représentations monochromes de l’outrenoir et le travail sur la lumière de Pierre Soulages clôturaient l’art religieux occidental et sa représentation. Les formes et son symbolisme glissant par l’abstraction diluaient l’expression d’années de peinture figurative, où le sujet religieux et le sacré passaient par l’homme pour accéder au mystère premier. Des divinités de la grotte de Lascaux à la Renaissance en passant par la période moderne… la lumière seule et la peur martelée de l’extinction imminente de notre planète donnaient à présent la ligne spirituelle du lent crépuscule de l’Occident. Ouvrant une voie directe aux mystères de la Création, aux nouvelles

spiritualités et peut-être même aux religions nouvelles…
Commenter  J’apprécie          10
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
On les appelle ceux du Grand Changement, ou ceux de la montagne,…

Selon un temps que nous ne définissons plus, tous les ans ou tous les cinq, dix, trente, cent, mille, dix mille ans, certains ressortent et descendent de cette montagne. Les retours sont très difficiles à vivre, pour ces gens. Ce sont des conflits d’une extrême violence, mais parfois aussi des enseignements précieux d’avant le Changement, que nous apportent ces revenants. Ces révélations nous aident dans la compréhension et cette adaptation continue, mais ce qui est le plus surprenant, ce sont les âges et la provenance de ces gens… Je prends encore des gants pour vous dire tout cela, je connais vos réactions par cœur. Veuillez bien vous asseoir...
Commenter  J’apprécie          10
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
Les artistes de tout temps sont des chamans, faisant corps avec leurs impulsions intérieures, quand la sensibilité à la réalité les amène à pressentir le monde, à le renifler, comme un animal, à le faire soi dans un pas de côté, les poumons respirant le réel du monde, où circulent le temps présent et le devenir alarmant, violent, des changements imminents.
Commenter  J’apprécie          10
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
Les choses ne durent pas, jamais : de petites statuettes de sable disséminées partout. Dans chaque chose un arbre, un brin d’herbe, des cellules, les pierres, mes semblables ballottés aussi par le mouvement du monde. Une mer amoureuse de l’océan. Putain, j’étais vivant…
Commenter  J’apprécie          10
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
— Vous descendez de la montagne. Vous et tous vos autres

collègues de la montagne. Je vous le dis, les gens qui sortent de là sont

de toutes les époques ! Et ceux du XXIe siècle, comme vous, sont les plus impatients.

— Quoi ?

— Les gens viennent du temps…

— Comment ça, du temps ? Vous m’énervez, et arrêtez de me casser les couilles, maintenant, avec toutes ces histoires !

— Je sais que certains deviennent violents ou fous à cette annonce, mais écoutez-moi encore, s’il vous plaît, me dit-elle. Ils sortent du temps. Si vous préférez, de toutes les époques. De tous les continents, et ils parlent toutes les langues.

— ?

— Oui, toutes les langues…
Commenter  J’apprécie          00
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
— Il y a des Sumériens qui sont descendus de l’époque du fondement de l’écriture, aussi. Et quelques hommes de la préhistoire, extrêmement violents. Des Conquistadors, des Perses, des Indiens d’Amérique, des cannibales, des Asiatiques, des dinosaures, des Palestiniens post-christianisme…

— Arrêtez, qu’est-ce que c’est que ce truc ? Vous me prenez pour un âne ?

— Non. Je ne peux pas l’expliquer, vous dire le comment et le pourquoi, mais je peux vous dire ce qui se produit depuis le Grand Changement. Je vous donne juste les faits.

— Mais nous sommes en quelle année ?

— Il n’y a plus d’années...
Commenter  J’apprécie          00
Nicolasbonnafous   07 septembre 2021
(Le) passeur de rivages de Nicolas Bonnafous
— Rendez-vous compte, vous avez une chance énorme d’être tombé sur nous, du moins sur un groupe d’humains partageant les valeurs qui sont les nôtres. Parce que c’est ce qui nous différencie des autres groupes, aux mœurs et à la morale différentes, contraires, ou, pire, sans morale… Si les cannibales vous avaient trouvé avant nous, effectivement, vous auriez eu — comment dire ? — un petit cours accéléré de sociologie sur notre époque…
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Nicolas Bonnafous (3)Voir plus


Quiz Voir plus

Harry potter

A quel âge les sorciers sont ils mageurs?

16 ans
17 ans
18 ans
19 ans

35 questions
246 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'Ecole des Sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur

.. ..