AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 2.95 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : La Châtre (Indre) , le 03/10/1982
Biographie :

Remarqué par Claude Seignolle, dont il admire la flamboyante plume soufrée, Nicolas Liau n’a d’yeux et de cœur que pour les belles et brèves histoires qui tournent mal, celles qui racontent l’horreur et le cauchemar avec la langue des poètes. Né en automne 1982 au creux de la Vallée Noire, au cœur du Berry, il est l'auteur d’une promenade littéraire autour des superstitions berrichonnes ("Les Épouvantails du Maufait"), et a également publié des recueils de contes noirs et grinçants : "Quand je serai grand, je serai mort" et "C’est encore loin la mort ?"
Il vit aujourd'hui à Nantes et enseigne le français.

Site officiel : https://nicolasliau.wixsite.com/contes

(source : quatrièmes de couverture et site internet)

Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Liau   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
christinebrignon   05 février 2021
Quand je serai grand, je serai mort de Nicolas Liau
Elle me rend la monnaie. Je la lui arrache presque des mains, puis tourne les talons. Pas le temps de lui faire les yeux doux. Si j'avais eu un œil serti au creux de la nuque, j'aurais pu surprendre son ricanement sournois et l'écraser sous le monolithisme de mon regard. Mais le Très-Haut, jadis, a fait le choix, très bas, d'aveugler le verso de sa créature.
Commenter  J’apprécie          40
Soleney   01 avril 2014
L'Ange de la Mélancolie de Nicolas Liau
Mais bon sang, qu'est-ce qu'il t'a pris de venir au monde ? Tu devais bien te douter que cette odieuse et vaste fraude qu'on appelle la vie ne te conviendrait pas et que, tôt ou tard, elle aurait ta peau. Il n'est rien de plus nocif ni de plus nauséabond que la vie, tu aurais dû le savoir. Mais à quoi t'attendais-tu ? Regarde un peu où vous en êtes aujourd'hui, toi et tes grandes ambitions de pédé !
Commenter  J’apprécie          30
Canasson   30 janvier 2015
Quand je serai grand, je serai mort de Nicolas Liau
Une corde grossière était nouée au milieu de la branche opposée. A son extrémité, le cadavre anonyme d'un pendu oscillait, écorché avec patience par les insectes nécrophages.

- Bien le bonsoir, mon bon pendu ! lui lançait la petite fille mutine en lissant sa robe pourpre de poupée du plat de la main pour en chasser tous les vilains plis.
Commenter  J’apprécie          00
Canasson   30 janvier 2015
Quand je serai grand, je serai mort de Nicolas Liau
Les premières heures ravageuses du veuvage ouvrirent, au plus profond de Léopoldine, plus d'une fêlure où s'enracinèrent les affres de la solitude. Et la maison tout entière tomba entre les mains étrangleuses de l'ennui, venu se loger jusque dans chaque angle perdu ......
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littérature et Musique

A quel instrument associe-t-on traditionnellement le poète depuis l'Antiquité ?

le luth
la guitare
l'hélicon
la lyre

16 questions
485 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur