AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.9/5 (sur 77 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nicolas Offenstadt est agrégé et docteur en histoire, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, ancien pensionnaire de la fondation Thiers. Disciple de Claude Gauvard, il est maître de conférences d'histoire du Moyen Âge et d'historiographie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il travaille sur les pratiques de la guerre et de la paix du Moyen Âge à l'époque contemporaine. Il est co-directeur de la rédaction avec Nicolas Mariot de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire. Il collabore régulièrement au Monde des Livres, à L'Histoire et aux activités du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 et du CVUH (Comité de vigilance face à aux usage publics de l'histoire).

Il a en particulier critiqué l'instrumentalisation de l'Histoire par Nicolas Sarkozy à des fins partisanes et patriotiques. Il s'en est aussi pris aux cérémonies officielles visant à faire de Lazare Ponticelli un héros de la nation.

Lors du mouvement des enseignants - chercheurs, début 2009, il fut particulièrement impliqué, en participant par exemple à l'occupation de la Sorbonne le jeudi 26 mars.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Offenstadt   (26)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Guerre", de Louis-Ferdinand Céline, édité en mai 2022, n'est pas un objet littéraire anodin, ni neutre. Dans ce manuscrit inédit, Céline s'inspire de sa propre expérience de la guerre pour dire toute sa violence. Le texte, qui précède de quelques années les plus connus des pamphlets antisémites, est plein de saillies misogynes et racistes. Et le débat sur l'unité de l'écrivain génial et du salaud antisémite et collaborateur, comme sur la manière dont doit il doit être édité, de rejaillir. Pour en parler Guillaume Erner reçoit Alban Cerisier, éditeur chez Gallimard et Nicolas Offenstadt, maître de conférence à l'université Paris I, spécialiste de la Grande Guerre. #céline #antisémitisme #Guerre1418 #histoire ______________ Découvrez tous les invités des Matins de Guillaume Erner ici https://www.youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDroMCMte_GTmH-UaRvUg6aXj ou sur le site https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture

+ Lire la suite

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Selon une rhétorique répandue, après avoir rappelé les réalisations du régime, il affirme : «on n’avait pas de bananes mais la sécurité sociale ».
Commenter  J’apprécie          100
Les gens, avec la wende, ont été ravis de se débarrasser de la domination du parti, ce « père sévère », explique-t-il, mais ils n’ont pas compté qu’ils y perdaient toute la sécurité qui leur avait été assurée : la « mère protectrice » partait avec.
Commenter  J’apprécie          70
Table des matières
Introduction. — Pourquoi réfléchir sur l’histoire ?
Chapitre I. — Les historiens et le temps
I. Le temps des acteurs
II. Le temps de l’historien
Chapitre II. — Les historiens, les documents et leur critique
I. Collecter et critiquer
II. Nouveaux regards, nouveaux documents au XXe siècle
III. Le document comme enjeu
IV. L’historien et ses sources
Chapitre III. — L’histoire comme science
I. Le scientisme et l'histoire
II. La naissance du métier
Chapitre IV. — Histoires, écritures, récits
I. L’historien et l’écriture
II. L’histoire comme récit
Chapitre V. — L’histoire parmi les sciences sociales
I. Histoire et sociologie. Archéologie d’un débat
II. Les Annales : une révolution ?
III. Histoire(s) et sciences sociales depuis les années 1950
Chapitre VI. — Découper et classer : les échelles et les catégories des historiens
I. Classer, trier
II. Cadrer : la question de l’échelle
Chapitre VII. — Un exemple de champ renouvelé : histoires de guerre, histoires de paix
I. Une histoire à part ?
II. Une nouvelle histoire des conflits ?
Chapitre VIII. — Mémoires, luttes et histoires
I. La mémoire comme objet d’histoire
II. Critique du roman national et « abus de mémoire » ? – Histoires et engagements
Commenter  J’apprécie          40
Sans nier les mérites de la vie à l’ouest, il n’en pense pas moins que l’argent ne remplace pas les idéaux : « bien que la vie en RFA soit plus simple et meilleure, il manque ce sentiment de faire partie d’un tout. Il n’y a pas de nous, mais tel ou tel. »
Commenter  J’apprécie          50
Effacer les traces du pays vaincu, c’était bien sûr dissoudre l’ordre socio-économique qui le fondait, remplacer ses productions et ses biens de consommation, mais c’était aussi le faire disparaître de l’espace public. Les rues ont été débaptisées, les musées et les expositions ont été modifiés ou fermés, les statues et les plaques de mémoire ont pour partie disparu, l’art public fut détruit ou négligé, et l’est encore.
Commenter  J’apprécie          40
J’aime à me laisser entraîner par ces plans vieux de décennies, qui me conduisent dans le monde rêvé du socialisme dont ils ne disent que les réalisations collectives et les héros.
Commenter  J’apprécie          40
L’historien s’interroge sur les découpages temporels pertinents, le rapport au temps des acteurs qu’il étudie, sur les liens, et les distances, entre l’époque évoquée et son présent propre, non pas dans une optique métaphysique, mais afin de mieux cerner et comprendre son objet
Commenter  J’apprécie          30
Ainsi, l’historiographie qui s’est longtemps consacrée à l’histoire des idées sur l’histoire, à l’analyse des œuvres des historiens, est désormais plus attentive à situer les discours et les pratiques des historiens dans leurs sociétés, à rattacher leurs écrits à des contextes, à des luttes académiques, à des enjeux politiques, à des mondes sociaux.
Commenter  J’apprécie          20
C'est un bout de papier qui n'a cessé de m'intriguer. Un objet dont on voudrait pouvoir retracer l'ensemble de la biographie. C'est le papier d'emballage d'un esquimau, d'une glace, que j'ai trouvé collé, avec d'autres, sur la porte d'un atelier en voie de destruction/rénovation à Berlin-Marzahn.
Commenter  J’apprécie          20
Les gens pensaient que, s’ils se débarrassaient de leurs meubles, ils se débarrassaient aussi du passé.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Nicolas Offenstadt (158)Voir plus

Quiz Voir plus

Roman : Les enfants sont rois Delphine de Vigan

Quel est le prénom de l'enfant qui se fait enlever dans le livre ?

Sammy
Kima
Kimmy
Kenji

10 questions
169 lecteurs ont répondu
Thème : Les enfants sont rois de Delphine de ViganCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..