AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.67 /5 (sur 335 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Landes , 1976
Biographie :

Nicolas Robin est l'auteur de "Bébé Requin" et "Super tragique", deux romans très remarqués qui lui ont donné d’emblée une place à part dans la littérature gay d’aujourd’hui.

Il publie, en 2017, "Roland est mort".

Il travaille dans le tourisme et parcourt le monde.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, la journaliste Mélanie Morin recevait sur la scène de la Griffe Noire deux auteurs auteurs français Arnaud le Guilcher et Nicolas Robin... Une folie passagère de Nicolas Robin aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/144001-divers-litterature-une-folie-passagere.html Roland est mort de Nicolas Robin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/79241-divers-litterature-roland-est-mort.html Du tout au tout de Arnaud le Guilcher aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=102122&id_rubrique=338 Pas mieux de Arnaud le Guilcher aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21718-poche-pas-mieux.html La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com #soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
Citations et extraits (84) Voir plus Ajouter une citation
marina53   17 janvier 2019
Roland est mort de Nicolas Robin
Ça fait un mal de chien d'être un moins que rien aux yeux de l'autre.
Commenter  J’apprécie          300
iris29   14 octobre 2017
Roland est mort de Nicolas Robin
Roland vivait seul. Il n'aimait peut-être pas les femmes. Il aimait peut-être les hommes, un peu gros, un peu poilus, des hommes qui restent au lit toute la journée à lire des romans policiers. Roland était peut être un Village People. Il était le moustachu en cuir, il était le militaire en treillis, il était l'ouvrier du bâtiment.
Commenter  J’apprécie          282
marina53   20 janvier 2019
Roland est mort de Nicolas Robin
Dans les jours qui suivent une rupture, il y a toujours un vieux compagnon de boisson prêt à vous dire : "Une de perdue, dix de retrouvées". C'est sûr. Il faut juste espérer que si on vous en enlève une, logiquement celle que vous aimez, on ne vous balance pas dix bécasses qui attirent votre attention sur vos poignées d'amour, et qu'il faudrait arrêter de fumer, et que ronfler au lit c'est un tue-l'amour. Et les dix bécasses se transforment en dix casse-couilles. Le vieux compagnon de boisson n'en reste pas là et ajoute dans la foulée : "Tu verras, ça t'arrivera quand tu t'y attendras le moins". Donc ça devrait bientôt m'arriver car je ne m'y attends plus du tout.
Commenter  J’apprécie          261
iris29   15 octobre 2017
Roland est mort de Nicolas Robin
" Tu verras , ça t'arrivera quand tu t'y attendra le moins." Donc ça devrait bientôt m'arriver parce que je ne m'y attend plus du tout.
Commenter  J’apprécie          240
iris29   16 octobre 2017
Roland est mort de Nicolas Robin
Un jour, Roland a compté autour de lui et il n'a compté personne. Il a réalisé qu'il n'avait plus de parents, pas de famille proche, pas de femme ni d'homme, encore moins d'enfants, pas d'amis et aucun collègue de travail charitable. Il a réalisé qu'il n'avait personne à qui confier son urne [funéraire ], personne à qui ça ferait plaisir, personne qui l'aurait serrée dans ses bras ou fait un selfie avec.
Commenter  J’apprécie          210
marina53   19 janvier 2019
Roland est mort de Nicolas Robin
Faudrait que je fasse comme ce type qui s'arrête avec une poussette devant la terrasse du bar. Il a l'air plus jeune que moi. Il est svelte, d'allure sportive. Son pantalon est propre, sans taches de gras. Il porte un pull à col V. Il sourit à son bébé, le prend dans ses bras, ne le fait pas tomber. Il a l'air d'avoir une belle vie. Je me rends compte que je ne suis pas le genre à avoir un pull à col V. Je ne porte pas de chemise parfaitement amidonnée. Je ne suis pas baryton dans une chorale qui organise des concerts à but non lucratif. Je ne provoque aucune étincelle de satisfaction dans les yeux de mon employeur. D'ailleurs je n'ai plus d'employeur. Je n'embrasse aucune belle-mère au téléphone pour lui souhaiter joyeux anniversaire. Je ne rame pas dans une barque sur un étang le dimanche avec quatre enfants qui m'admirent en silence. Ai-je raté ma vie ?
Commenter  J’apprécie          180
marina53   17 janvier 2019
Roland est mort de Nicolas Robin
La voisine du dessous vient toujours m'annoncer des mauvaises nouvelles. Elle me parle des gens dans le monde qui n'ont pas de bras ni de jambes, qui font la manche à la sortie du métro, des gens qui ont des maladies congénitales et qui démarrent dans la vie du mauvais pied. Elle me parle des trous dans la couche d'ozone et des vaches qui pètent au Paraguay. Elle me donne sa théorie sur le désordre climatique, et même qu'il ne faudra pas s'étonner si un jour il neige en juillet. Elle me parle des célébrités qui divorcent, se droguent ou se jettent par la fenêtre. Elle me dit que finalement l'argent ne fait pas le bonheur. La voisine du dessous croit toujours bon de me sortir des phrases toutes faites et de me raconter des choses qui ne m'intéressent pas.
Commenter  J’apprécie          180
iris29   15 octobre 2017
Roland est mort de Nicolas Robin
Mamie se souvient juste que je ne suis pas marié. Ça la chiffonne. C'est le pépin. Ne pas être marié à quarante ans, c'est la tuile dans la famille. Ça cache un problème. A son époque, les hommes non mariés étaient forcément curés ou homosexuels. On demandait aux uns de parler de l'Evangile, aux autres de se taire. Mamie exige la vérité. Elle veut savoir envers qui je suis dévoué : Dieu ou Burt Reynolds.
Commenter  J’apprécie          173
iris29   28 février 2020
Une folie passagère de Nicolas Robin
Une hôtesse de l'air , qui va se retrouver enfermée dans un avion pendant dix heures à dix mille mètres d'altitude, ne doit pas partir contrariée, sinon elle engendre des catastrophes. Elle doit rester aussi zen qu'une libellule posée sur une feuille de lotus dans un jardin nippon.
Commenter  J’apprécie          170
iris29   27 février 2020
Une folie passagère de Nicolas Robin
Je me penche à nouveau et dépose une canette sur son plateau. C'est magique.

- Voilà, Monsieur.

Pas de réponse. Pas de merci. Ce passager a basculé à tout jamais dans la catégorie " grand con à l'iPad". Il lui sera difficile e s'en décrotter. Je parie qu'il se conduit ainsi partout dans le monde, et que même à Bogota on le surnomme " El gran cabron"". Je continue de sourire car cela fait partie de mon cahier des charges. Une hôtesse-bien-comme-il-faut doit laisser croire qu'elle est perpétuellement heureuse.
Commenter  J’apprécie          150
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox