AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.66 /5 (sur 543 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Landes , 1976
Biographie :

Nicolas Robin est l'auteur de "Bébé Requin" et "Super tragique", deux romans très remarqués qui lui ont donné d’emblée une place à part dans la littérature gay d’aujourd’hui.

Il publie, en 2017, "Roland est mort".

Il travaille dans le tourisme et parcourt le monde.

Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Robin   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retrouvez l'émission intégrale ici : https://www.web-tv-culture.com/emission/nicolas-robin-la-claque-52681.html Peut-être l'avez-vous croisé lors d'un voyage à bord d'un avion de notre compagnie nationale. Effectivement, Nicolas Robin est steward chez Air France. Mais sans aucun doute son nom ne vous est-il pas inconnu puisque depuis quelques années maintenant, il est présent en librairie et fréquente les salons du livre un peu partout en France. Après deux titres restés confidentiels, c'est en 2016 que Nicolas Robin connait son premier succès avec « Roland est mort » une comédie douce-amère sur les travers de notre société et la solitude de nos vies trépidantes. Une jolie découverte confirmée l'année suivante avec le tendre et savoureux « Je ne sais pas dire je t'aime ». Dans cette bibliographie sommaire, citons aussi « Une folie passagère » où choisissant cette fois-ci l'humour et la dérision, l'auteur nous embarquait dans une aventure loufoque inspirée de son métier de steward. Voici le nouveau titre de Nicolas Robin, « La claque » et là, on ne rit plus du tout. Nous faisons connaissance avec Jean Michel. Jean-Michel est très heureux, en apparence : il a une femme brillante, un enfant éveillé, une belle carrière dans l'immobilier. Pourtant, ce bonheur est illusoire. Les bleus sur sa joue pourraient être imputables à un mauvais coup au rugby. S'il n'ose pas en parler, c'est parce que la vérité est dérangeante. Jean-Michel est un homme battu, battu par sa propre épouse. Voilà un sujet tabou, délicat, dont on ne parle pas. Et pourtant, loin des tribunes dédiées aux femmes battues, cette autre réalité existe et dérange. Ecrit à la première personne, le nouveau roman de Nicolas Robin écrit au scalpel, sans fioritures est tout simplement glaçant. Dans un style épuré, il nous raconte une histoire d'aujourd'hui sans doute plus fréquente qu'on ne croit et proprement inconcevable dans nos sociétés où l'homme s'est approprié la première place depuis la nuit des temps. Un roman court mais nécessaire qui aborde un sujet douloureux qui doit être mis en lumière, le tout est porté par une écriture incisive qui confirme le talent de Nicolas Robin. « La claque », est publié aux éditions Anne Carrière.

+ Lire la suite

Citations et extraits (109) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   21 mars 2022
La claque de Nicolas Robin
Marylène, tu me fais be-bop dans la tête, be-bop dans le cœur, comme dit la chanson, et vlan sur la joue. 
Commenter  J’apprécie          332
marina53   17 janvier 2019
Roland est mort de Nicolas Robin
Ça fait un mal de chien d'être un moins que rien aux yeux de l'autre.
Commenter  J’apprécie          311
iris29   14 octobre 2017
Roland est mort de Nicolas Robin
Roland vivait seul. Il n'aimait peut-être pas les femmes. Il aimait peut-être les hommes, un peu gros, un peu poilus, des hommes qui restent au lit toute la journée à lire des romans policiers. Roland était peut être un Village People. Il était le moustachu en cuir, il était le militaire en treillis, il était l'ouvrier du bâtiment.
Commenter  J’apprécie          282
marina53   20 janvier 2019
Roland est mort de Nicolas Robin
Dans les jours qui suivent une rupture, il y a toujours un vieux compagnon de boisson prêt à vous dire : "Une de perdue, dix de retrouvées". C'est sûr. Il faut juste espérer que si on vous en enlève une, logiquement celle que vous aimez, on ne vous balance pas dix bécasses qui attirent votre attention sur vos poignées d'amour, et qu'il faudrait arrêter de fumer, et que ronfler au lit c'est un tue-l'amour. Et les dix bécasses se transforment en dix casse-couilles. Le vieux compagnon de boisson n'en reste pas là et ajoute dans la foulée : "Tu verras, ça t'arrivera quand tu t'y attendras le moins". Donc ça devrait bientôt m'arriver car je ne m'y attends plus du tout.
Commenter  J’apprécie          271
iris29   15 octobre 2017
Roland est mort de Nicolas Robin
" Tu verras , ça t'arrivera quand tu t'y attendra le moins." Donc ça devrait bientôt m'arriver parce que je ne m'y attend plus du tout.
Commenter  J’apprécie          240
iris29   16 octobre 2017
Roland est mort de Nicolas Robin
Un jour, Roland a compté autour de lui et il n'a compté personne. Il a réalisé qu'il n'avait plus de parents, pas de famille proche, pas de femme ni d'homme, encore moins d'enfants, pas d'amis et aucun collègue de travail charitable. Il a réalisé qu'il n'avait personne à qui confier son urne [funéraire ], personne à qui ça ferait plaisir, personne qui l'aurait serrée dans ses bras ou fait un selfie avec.
Commenter  J’apprécie          210
marina53   17 janvier 2019
Roland est mort de Nicolas Robin
La voisine du dessous vient toujours m'annoncer des mauvaises nouvelles. Elle me parle des gens dans le monde qui n'ont pas de bras ni de jambes, qui font la manche à la sortie du métro, des gens qui ont des maladies congénitales et qui démarrent dans la vie du mauvais pied. Elle me parle des trous dans la couche d'ozone et des vaches qui pètent au Paraguay. Elle me donne sa théorie sur le désordre climatique, et même qu'il ne faudra pas s'étonner si un jour il neige en juillet. Elle me parle des célébrités qui divorcent, se droguent ou se jettent par la fenêtre. Elle me dit que finalement l'argent ne fait pas le bonheur. La voisine du dessous croit toujours bon de me sortir des phrases toutes faites et de me raconter des choses qui ne m'intéressent pas.
Commenter  J’apprécie          200
marina53   30 juillet 2020
Une folie passagère de Nicolas Robin
Ce matin, [mon nouveau fiancé] s'étire dans mon lit comme un gros matou. (…)

- Debout, chéri ! Le soleil vient de se lever !

Il bâille en se grattant les parties intimes. Il est chou.
Commenter  J’apprécie          201
marina53   19 janvier 2019
Roland est mort de Nicolas Robin
Faudrait que je fasse comme ce type qui s'arrête avec une poussette devant la terrasse du bar. Il a l'air plus jeune que moi. Il est svelte, d'allure sportive. Son pantalon est propre, sans taches de gras. Il porte un pull à col V. Il sourit à son bébé, le prend dans ses bras, ne le fait pas tomber. Il a l'air d'avoir une belle vie. Je me rends compte que je ne suis pas le genre à avoir un pull à col V. Je ne porte pas de chemise parfaitement amidonnée. Je ne suis pas baryton dans une chorale qui organise des concerts à but non lucratif. Je ne provoque aucune étincelle de satisfaction dans les yeux de mon employeur. D'ailleurs je n'ai plus d'employeur. Je n'embrasse aucune belle-mère au téléphone pour lui souhaiter joyeux anniversaire. Je ne rame pas dans une barque sur un étang le dimanche avec quatre enfants qui m'admirent en silence. Ai-je raté ma vie ?
Commenter  J’apprécie          180
dannso   17 février 2022
La claque de Nicolas Robin
Or, c'était au delà des mots. La violence s'était immiscée pour une cause dérisoire. une fissure qui devenait un gouffre d'où s'élevait de la lave en fusion.

Ce n'était qu’une claque, disais-tu en me caressant la joue.
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur

LGBT+

HQL
143 livres



Quiz Voir plus

Antiquité. Une oeuvre un film

Qui interprète le rôle de Fabiola, dans un film de Blasetti (1949) d'après le roman éponyme de Nicholas Wiseman?

Claudette Colbert
Michèle Morgan
Anabella

10 questions
61 lecteurs ont répondu
Thèmes : antiquité , films , cinema , littératureCréer un quiz sur cet auteur