AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.25 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : Irlande
Né(e) à : Comté de Westmeath , le 09/1989
Biographie :

Nicole Flattery a suivi des études de cinéma et de théâtre au Trinity College de Dublin.

Acclamé par la critique dès sa sortie, "Dans la joie et la bonne humeur" ("Show Them a Good Time", 2019) est le premier ouvrage qu'elle publie.

Twitter : https://twitter.com/nicoleflattery?lang=fr

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Nicole Flattery reads from 'Show Them A Good Time' at Kennys Bookshop, February 2019

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Alice_   21 juin 2020
Dans la joie et la bonne humeur de Nicole Flattery
Lucy et Natasha s'étaient rapprochées au cours des semaines précédentes, au point qu'elles semblaient avoir fusionné et engendré un animal, véloce et vicieux. Natasha mémorisa les répliques de Lucy ; Lucy mémorisa celles de Natasha. L'une savait précisément à quel moment l'autre allait changer de place ; elles pouvaient le deviner et elles se déplaçaient du même pas. Aucun faux départ. A la tombée de la nuit, quand le chêne devenait lisse et luisant sous la pluie, elles restaient à l'intérieur et se racontaient leur enfance de fillettes privées de lumières : la vie sur les routes de campagne, les vacances au bord de places de cailloux sous un ciel plombé, leur maison qui était pour elles une geôle. Elles ne taisent rien, ni l'abject, ni l'immonde, ni l'inavouable. Elles dépecèrent leur existence. Elles y puisèrent de la beauté ; et cette beauté, elles la mirent dans la pièce. Et elles en rirent. Elles braquèrent la lumière dessus et elles en rirent.

(L'avortement, une histoire d'amour, pages 159-160)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Alice_   21 juin 2020
Dans la joie et la bonne humeur de Nicole Flattery
Elle voulait vivre les mêmes week-ends que les autres, dans des sous-sols, sous-alimentée et soûle à en perdre connaissance, éternellement surprise par sa jeunesse et sa beauté, mais elle ne s'y autorisait pas. Au cours de son cursus universitaire, elle ne s'amusa pas une seule fois et elle en tira une immense fierté. Le plaisir lui était interdit. Elle risquait d'y prendre un peu trop goût et de sombrer dans une quête perpétuelle. Elle avait du charme au moins, c'est déjà beaucoup, voilà comment elle se rassurait. Hélas, le charme ne compensait qu'en partie la terreur constante qui la taraudait. (L'avortement, une histoire d'amour, page 102)
Commenter  J’apprécie          30
Alice_   21 juin 2020
Dans la joie et la bonne humeur de Nicole Flattery
Environ deux fois par mois, ses parents lui téléphonaient depuis le trou noir d'où elle avait jailli. Ils parlaient d'une voix synthétique, distante. Elle ignorait la provenance de son argent, c'était le cadet de ses soucis. Le monde, dans toute sa tristesse morne et impénétrable, était tout simplement un non-phénomène. A ses nouveaux amis qui l'interrogeaient sur son enfance passée à la campagne, elle répondait : "J'ai vécu des tas d'expériences authentiques. Vu des rivières. Des arbres.

- Oh ", murmuraient-ils à l'unisson, sans insister.

(L'avortement, une histoire d'amour, page 123)
Commenter  J’apprécie          00
Alice_   21 juin 2020
Dans la joie et la bonne humeur de Nicole Flattery
Lorsqu'elle réfléchissait au concept de "l'autre femme" - et elle y avait réfléchi, vaguement, plus jeune ; au fait que sa vie puisse y être totalement chamboulée par une inconnue -, cela déclenchait en elle un amusement malsain. Et lorsqu'elle tenait des propos scabreux - des remarques un peu limites sur sa situation actuelle, avec ce ton pince-sans-rire qui faisait fuir tout le monde en dehors de ses amis-, il lui fallait reconnaître, ou du moins se l'avouer elle-même, qu'il ne lui aurait jamais traversé l'esprit que l'autre femme, ce serait elle. (Le perroquet, page 223)
Commenter  J’apprécie          00
cathulu   14 juin 2020
Dans la joie et la bonne humeur de Nicole Flattery
Partons quelque part, avait-il suggéré, où le malheur se porte en bandoulière, où l'on ne sourit que contraint et forcé.

"Paris", avait-elle lancé.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littématiques ...

Nombre d'années pendant lesquelles "La Belle au bois dormant" est endormie

10
20
24
80
99
100
120
200
856

10 questions
66 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , contes , chiffres , nombresCréer un quiz sur cet auteur