AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.06 /5 (sur 9 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Athènes , le 21/09/1936
Mort(e) à : Paris , le 03/10/1979
Biographie :

Nikos Poulantzas est un philosophe, politologue et sociologue français d'origine grecque

En Grèce, il fait des études de droit durant les années 1950, il est actif dans le mouvement étudiant et rejoint l'EDA (Alliance démocratique grecque), organisation légale émanant du Parti communiste grec, alors interdit.

Il vient en France en 1960 et y obtient un doctorat en philosophie du droit. Il devient professeur à l'université Paris 8, où il enseigne la sociologie de 1968 à sa mort.

Durant les années 1960, il est membre du PC grec et, après la scission intervenue en 1968 suite à l'établissement de la dictature du Parti communiste grec de l'Intérieur.

Ses travaux renouvellent et approfondissent considérablement ceux de Marx, Lénine, Gramsci et portent notamment sur le rôle complexe et multiple de l'État dans les sociétés occidentales, les caractéristiques de la "nouvelle petite bourgeoisie", la problématique de la division travail intellectuel - travail manuel .

Opérant une distinction fondamentale entre l'appareil d’État et le pouvoir d’État, Poulantzas met en lumière les multiples fonctions dudit État ainsi que les rapports de force et les contradictions qui s'y manifestent.

Vers la fin des années 1970, après la chute des dictatures portugaise (1974), grecque (1974) et espagnole (1978), Nicos Poulantzas tente d'esquisser les contours théoriques d'une voie originale vers un socialisme démocratique, proche des conceptions de l'eurocommunisme.

Ses contributions sur ce thème ont été recueillies après sa mort dans "Repères" et sont précisées de façon plus systématique dans "L’État, le pouvoir, le socialisme".

Après plusieurs mois de dépression, il se suicide en octobre 1979 depuis la Tour Montparnasse de Paris.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BurjBabil   03 mai 2020
Pouvoir politique et classes sociales de Nicos Poulantzas
J’essaierai de montrer, à l’encontre d’une conception assez répandue, qui considère la Révolution française comme l’exemple de révolution bourgeoise, et en examinant le cas de la Grande-Bretagne, de la France et de la Prusse, que ce « modèle » n’existe pas.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur