AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.24 /5 (sur 97 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : La Ferté-Gaucher , 1959
Biographie :

Noël Balen est écrivain et musicien.

Durant ses études à la Faculté de littérature hispanique de Toulouse, il est engagé comme bassiste et contrebassiste dans des orchestres de bal du Sud-Ouest, avant de poser ses instruments dans la pénombre des studios d’enregistrement. Il se casse les deux bras au tennis et renonce définitivement au sport.

Il s’attelle alors à un recueil de nouvelles noires paru en 1987 ("La musique adoucit les meurtres") et propose ses premiers textes critiques au magazine "Jazz Hot", dont il devient un collaborateur régulier avant d’en prendre les fonctions de secrétaire général de rédaction.

Il se consacre par la suite à l’écriture (roman, essais, biographies) et publie notamment en 1993 son "Odyssée du jazz", désormais considérée comme un classique. Il s’éloigne de temps à autre de sa table de travail pour parcourir les terres andalouses sur les pas des Gitans, déambulations qui lui inspireront son roman historique "Soledad" (1992), ainsi que le carnet de voyage "Séville, balades gitanes" (1994).

En 1995, Noël Balen est sollicité par plusieurs maisons de disques pour y créer et développer des labels consacrés au jazz, à la chanson française et à la world music. Il travaillera pendant cinq années dans l’industrie discographique en tant que producteur, réalisateur artistique et arrangeur.

À l’aube des années 2000, Noël Balen retourne pleinement à l’écriture. Il s’immerge résolument dans le monde viticole et crée, avec Jean-Pierre Alaux, la série œno-policière "Le sang de la vigne" (2004-2017). En 2011, ces romans à succès, traduits en plusieurs langues, sont adaptés à la télévision, avec Pierre Arditi dans le rôle principal. Avec la complicité de Vanessa Barrot, il lance en 2014 la série "Crimes gourmands", afin de rassasier les gastronomes du polar.

Noël Balen a publié plus d’une quarantaine de romans, nouvelles, essais et biographies.

son site : http://noelbalen.com/
+ Voir plus
Source : transboreal.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Entretien avec Noël Balen à l'occasion de la sortie de son livre "Ecran Noir" à paraitre le 18 octobre 2018.

Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1   16 décembre 2016
Crimes gourmands, tome 4 : Mortelle Fricassée de Noël Balen
La noix est un mélange de fragilité et de robustesse. Avez-vous remarqué la forme si particulière de ce fruit ? On dirait la réplique du cerveau humain.
Commenter  J’apprécie          170
isanne   07 janvier 2020
Livres secrets - 18 écrivains racontent de Noël Balen
Jules Renard disait : " Quand je pense à tous les livres qui me restent encore à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux. " Il avait raison. Mais j'ai appris par la suite que les livres pouvaient aussi être mes meilleurs amis, parfois les seuls. oui, les seuls. Que je les lise ou que je les écrive. Dès lors, j'ai j'ai fait mienne cette autre jolie formule de Jules Renard : " Ecrire, c'est une façon de parler sans être interrompu."



Noël Balen
Commenter  J’apprécie          100
isanne   10 janvier 2020
Livres secrets - 18 écrivains racontent de Noël Balen
N'oublie pas la chanson du soleil, Vassili

Elle est dans les chemins craquelés de l'été,

Dans la paille des meules,

Dans le bois de ton armoire,

... si tu sais l'entendre.

Elle est aussi dans le coeur du criquet,

Vassili, Vassili, parce que tu as froid, ce soir,

Ne nie pas le soleil.



Sabine Sicaud





Citation de Guy Foissy
Commenter  J’apprécie          100
umezzu   30 janvier 2019
Crimes gourmands, tome 3 : Un cadavre en toque de Noël Balen
On y rappelle toutes les variétés de fruits et légumes qui poussaient en 1850, dans la ville et à la périphérie, quand Paris était presque autosuffisant. On y cultivait l'oseille et le poireau de Belleville, la fraise de Paris, le chou-fleur de Paris, le choux de Bruxelles... de Paris, les oignons blancs de Vaugirard et ceux de Bobigny.
Commenter  J’apprécie          100
patatarte2001   25 juillet 2015
Le sang de la vigne, tome 23 : Un coup de rosé bien frappé de Noël Balen
Ne vous fatiguez pas, monsieur Cooker ! C'est inutile. Poursuivez votre tournée. Allez flatter dans le sens du poil tous ces parvenus qui font des "rosés pour barbecue", à boire glacé, forcément, tant c'est de la pisse d'âne colorée à la fraise Tagada ! Passez votre chemin, je vous prie..
Commenter  J’apprécie          100
isanne   08 janvier 2020
Livres secrets - 18 écrivains racontent de Noël Balen
Et là, en déchiffrant ces pages si belles et si impudiques, J'entrevois pour la première fois un autre rôle à la littérature. non pas faire découvrir et faire voyager, émouvoir ou émerveiller le lecteur, mais aider un autre être humain à tenir debout, ne serai-ce qu'une heure de plus.





Ariane Bois
Commenter  J’apprécie          90
patatarte2001   18 juillet 2015
Le sang de la vigne, tome 10 : Ne tirez pas sur le caviste ! de Noël Balen
Ah, vous voici, Virgile ! Je commençais à désespérer. Décidément, ce n'est pas une montre qu'il vous faut, mais un Big Ben attaché autour du cou !
Commenter  J’apprécie          90
umezzu   31 janvier 2019
Crimes gourmands, tome 1 : Petits meurtres à l'étouffée de Noël Balen
Il faudrait évidemment parler de son crédo : "S'il est indécent de vivre pour manger, il convient, tout en mangeant pour vivre, de chercher à s'acquitter de cette tâche, comme de toutes les autres, de son mieux, avec plaisir".

(en parlant d'Henri Babinski, dit Ali-Bab)
Commenter  J’apprécie          80
Bazart   07 novembre 2018
Ecran Noir de Noël Balen
Les rapports du jazz et du cinéma ont toujours ressemblé à un mariage en eaux troubles. Il faut dire que, dès 1927, ça commence mal. Avec « Le chanteur de Jazz » d’Alan Crosland, on entrait de plein pied dans la farce abjecte, le racisme le plus caricatural. Pour le premier film parlant de l’histoire du cinéma, la Warner est allé chercher Al Jolson, un émigré juif d’origine lituanienne qui se grimait en nègre sur les planches de music-hall. Un filet de voix et une boite de cirage noir pour seul talent. Oui, ça commençait mal.
Commenter  J’apprécie          72
patatarte2001   18 juillet 2015
Le sang de la vigne, tome 10 : Ne tirez pas sur le caviste ! de Noël Balen
- Vous saviez qu'Arthur avait reçu des menaces de mort ?

- Comment êtes-vous au courant ? s'indigna la Péruvienne, qui cherchait un mouchoir en papier dans le fatras de son cabas de raphia tressé.

-Je sais..C'est tout !

- Vous êtes en cheville avec la police.

- Pourquoi ? Ai-je la tête d'un Maigret ? s'insurgea ironiquement Cooker.

-De qui ? demanda la brune Latine.

- Excusez-moi. Ai-je la tête d'un Pepe Carvalho ?

Anna retrouva le sourire.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Ennio Morricone

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la Brute et le Truand, il était une fois la Révolution... Comment se nomme le réalisateur de ces films, complice d'Ennio Morricone?

Francis Ford Coppola
Sergio Leone
Martin Scorcese

8 questions
42 lecteurs ont répondu
Thèmes : films , filmographie , cinema , compositeur , bande originale , adapté au cinéma , littérature , polar noir , romans policiers et polars , Musique de filmCréer un quiz sur cet auteur

.. ..