AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.64 /5 (sur 54 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 17/09/1972
Biographie :

Oliver Rohe est un romancier français.

Il est né d'un père allemand et d'une mère libanaise.

Rohe est co-fondateur de la revue bimestrielle littéraire et philosophique Inculte, avec François Bégaudeau, Mathieu Larnaudie, Arno Bertina, Claro, Hélène Gaudy et Mathias Enard.

Rohe est l'auteur de trois romans : Défaut d'origine (Allia, 2003), Terrain vague, (Allia, 2005) et Un peuple en petit (Gallimard, 20092).

Il est également l'auteur d'une fiction biographique consacrée à David Bowie, Nous autres, éditions Naïve, coll. « Sessions », 2005, et d'un essai à six mains, Une année en France avec François Bégaudeau et Arno Bertina (Gallimard, 2007).

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Oliver Rohe   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Titre : le Seagram Building et la seconde vie du gratte-ciel. L'enseignement de Mies Enseignement 2019-2020 : Mies van der Rohe et la construction de la métropole, de Berlin à Chicago Chaire du professeur Jean-Louis Cohen : Architecture et forme urbaine (2013-2021) Cours du 24 juin 2020. Retrouvez les vidéos de ses enseignements : https://www.college-de-france.fr/site/jean-louis-cohen Appliquant à la sphère des bureaux les principes explorés à Chicago, Mies van der Rohe opère une révolution dans le paysage urbain de Manhattan avec le Seagram Building (1954-58). Haute stèle dont la façade est rythmée par des meneaux de bronze, cette tour se dresse au-dessus d'un parvis prolongeant Park Avenue, définissant une figure urbaine dont le succès sera étendu. Parallèlement, l'enseignement qu'il pratique à l'IIT lui permet de poursuivre ses recherches au travers des travaux de ses étudiants, qui irriguent ceux d'une agence de plus en plus active. Découvrez toutes les ressources du Collège de France : https://www.college-de-france.fr Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/College.de.France Instagram : https://www.instagram.com/collegedefrance Twitter : https://twitter.com/cdf1530

+ Lire la suite

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
MarianneL   08 janvier 2014
Ma dernière création est un piège à taupes de Oliver Rohe
La perte de plusieurs milliers de ces soldats russes tombés dans les opérations de harcèlement constant et les innombrables traquenards mitonnés pour eux par des moudjahidin pareillement pourvus de fusils d’assaut AK-47 avait constitué une étape décisive, sans doute même la première, dans le processus de démantèlement de l’empire communiste ; ces pertes accumulées dans les rangs de l’Armée rouge étaient le signe manifeste d’un soulèvement de l’organisme soviétique contre lui-même, comme si la simple présence de ces armes parmi les ennemis intérieurs afghans contenait déjà la promesse biologique d’un cancer à venir.
Commenter  J’apprécie          80
Charybde2   09 octobre 2016
Terrain vague de Oliver Rohe
J’ai conscience de revivre la même journée depuis des mois. J’arrive à l’aube sur mon ancien lieu de travail en ruine et n’en repars que très tard dans la nuit. Cette régularité je le sais morne et inutile est un des rares liens que je maintiens avec ma vie d’avant. Je ne vois pas pourquoi ni comment je pourrais m’en défaire. Il n’y a presque plus que ce trajet et je ne suis plus très ambitieux. Jusqu’à quand tiendrai-je le coup – et que me voulait cette affreuse femme en noir ? Le martèlement. Le soleil. À présent la pièce est partiellement quadrillée de rayons de soleil et à quelques encablures de l’immeuble, derrière une station essence laissée à l’abandon depuis des années, des marteaux piqueurs – combien sont-ils ? trois ? quatre ? combien ? – dépècent bruyamment le bitume. La rumeur d’en bas commence de grimper jusqu’à ma fenêtre. Un lierre hostile. Sans doute estiment-ils qu’il est temps que je m’en aille. Que je vide les lieux et que je m’enterre quelque part. Qui était ce jeune homme dont elle tenait la photographie ? Pourquoi me la tend-elle tous les matins ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Charybde2   07 octobre 2013
Défaut d'origine de Oliver Rohe
Elle était au courant et elle m'a tout bonnement intimé l'ordre, car à cet âge-là on ne peut pas distinguer un ordre d'un conseil, de mentir effrontément en remplissant ces fiches de renseignements. Dis-leur qu'il est homme d'affaires international mondialement introduit me conseillait ma mère, dis-leur qu'il s'absente souvent pour affaires mondiales, dis-leur aussi que ce sont ces affaires internationalement répandues qui le poussent à voyager très souvent et que les affaires mondiales et internationales passent avant tout, voilà ce qu'elle m'enseignait ma mère. Ne leur dis surtout pas ce qu'il fait en vérité, ce qu'il fait est ici jugé honteux comme tu l'apprendras plus tard, d'ailleurs laisse-moi te dire mon fils que ce qu'il fait il ne le fait qu'en parfait dilettante, voilà ce qu'elle jugeait bon de rajouter. Il faut que tu apprennes à garder un secret me répétait toujours ma mère, ce qui se passe à la maison n'a tout de même pas besoin d'être divulgué à tous, le plus important dans la vie d'une famille bien soudée est de savoir garder un secret car un secret bien gardé est la garantie d'une famille bien soudée. Ce qu'il fait ou ne fait pas doit donc rester un secret connu de nous uniquement, les autres n'ont pas besoin de la savoir, voilà comment ma mère me préparait à l'épreuve des fiches de renseignements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarianneL   08 janvier 2014
Ma dernière création est un piège à taupes de Oliver Rohe
Il était maintenant assis sur une couverture pliée et dans la paume de ses mains ouvertes et fébriles, délicatement recueilli comme une corneille blessée : un pistolet automatique qu’il avait déterré de sa cachette par accident, quelques minutes plus tôt, en heurtant une latte irrégulière du plancher. Il touchait là pour la première fois de sa vie à une arme à feu et ça avait été comme un jeune chien découvrant son aboiement. Stupéfait par l’étrangeté de cette soudaine profération, mais pressentant qu’à travers elle il coïncidait avec sa nature, rejoignait sa destination.
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2   09 octobre 2016
Terrain vague de Oliver Rohe
Je ne peux pas continuer à vivre parmi ces murs jaunes mes souvenirs agonisants. Seul dans un bastion assiégé au milieu du boucan. Je ne tiendrai pas longtemps. Ils finiront bien par le raser mon immeuble encombrant. C’est dans leur plan. Je ne suis pas dupe. Il est même prévu que sur les cendres de mon refuge ils construisent une Place des Martyrs. Une place bien propre pour qu’on n’en parle plus. Pour que le souvenir des gens de mon espèce marginale soit définitivement balayé.
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2   09 octobre 2016
Terrain vague de Oliver Rohe
Je suis dans ma pièce dans ma petite pénombre et ne peux que regretter toutes ces années où nous étions rois. Nous étions quelques-uns à survivre – à nous épanouir même – dans un monde malade. Nous partions dès la tombée de la nuit pour des rondes qui souvent ne s’achevaient qu’aux aurores parmi les ruines et sous des averses ininterrompues, embarquant dans nos voitures déglinguées des passants choisis au hasard. À l’époque j’avais dix-neuf vingt ans j’avais une vie. Des visages défilaient devant mes yeux s’offraient à mes mains. Des postures et des expressions exceptionnelles. En écoutant Mahler de surcroît. Qu’est devenu le souvenir autrefois si précis autrefois si prégnant de ces visages ? Nous roulions à vive allure et dans le dédale d’une ville sans lumières, en rond en rond pour vite nous étourdir, nous et nos passagers désignés au hasard. Nos nuits de travail ne prenaient fin qu’au petit matin et nous longions ensuite paisiblement le littoral avant de céder au sommeil. Personne ne parlait tout le monde ou presque jouissait du silence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2   09 octobre 2016
Terrain vague de Oliver Rohe
Souvent il m’arrive de venir dans cette pièce et de regarder la mer. Depuis ce fauteuil et en louvoyant entre les immeubles autour je n’ai pas grand-peine à la voir : cette vue est à peu près tout ce qui me reste. En passant mes journées dans cette pièce et en regardant bêtement la mer à travers la fenêtre j’ai la certitude d’avoir existé. Ici je me dis que j’ai peut-être eu un passé une histoire une vie et c’est déjà beaucoup. Pendant que cette ville en dessous change radicalement de visage et que rien ne semble ralentir sa refonte complète je pense détenir ici, parmi ces murs toujours inchangés et immobiles, comme insensibles à l’écoulement stupide et aveugle du temps, la preuve irréfutable de mon passage. Voilà pourquoi je monte aussi souvent que possible m’asseoir sur ce fauteuil et pense à ces années-là et me dis que tant que ces murs résisteront le temps n’aura absolument aucune espèce d’importance. Quoique.
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2   09 octobre 2016
Terrain vague de Oliver Rohe
Je ne rends visite à personne. Je ne supporterais pas de les voir tous si amoindris et méconnaissables. On les traite aux électrochocs et on les gave de médicaments. De temps en temps, dans une sorte d’élan de sympathie inexplicable, quand il fait beau, on leur tend des crayons de couleur et des feuilles blanches pour qu’ils y consignent leurs angoisses. Au terme de l’exercice ils finissent toujours par manger leurs fournitures. Tous mes amis internés ont définitivement perdu la tête et sont retournés en enfance. Une enfance abrutie et sans avenir. Ils ne sortiront jamais de là où ils sont c’est acquis. Que viendraient-ils faire dehors ? Constater que leur monde a disparu et que leurs vies ne se réduisent, comme la mienne, qu’à un fatras de souvenirs insaisissables ?
Commenter  J’apprécie          10
danslapoussiere   03 janvier 2022
Ma dernière création est un piège à taupes de Oliver Rohe
Il écrivait à nouveau des poèmes.

Sur le caoutchouc, la fonderie, les soudures.

Sur les femmes
Commenter  J’apprécie          30
danslapoussiere   03 janvier 2022
Ma dernière création est un piège à taupes de Oliver Rohe
Un territoire à occuper, à surveiller et à défendre, c'est à dire un débouché potentiel pour les fusils d'assaut AK-47.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les couples célèbres

Qui étaient "les amants du Flore" ?

Anaïs Nin et Henri Miller
Elsa Triolet et Aragon
Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre
Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

9 questions
8600 lecteurs ont répondu
Thèmes : couple , roman d'amourCréer un quiz sur cet auteur