AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.95 /5 (sur 85 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Genève , 1961
Biographie :

Suisse d’origine établi en France depuis 30 ans, détenteur d’un master de traduction de l’université d’Angers, spécialiste du pardon, des accords toltèques et du développement personnel, Olivier Clerc est l’auteur de dix-neuf livres, avec des traductions dans une douzaine de langues, dont "La grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite", best-seller international, "Peut-on tout pardonner ?" ou le récent "Lettres à ma prochaine incarnation" (Flammarion, 2018).
Autrefois éditeur et traducteur, il a eu la joie de publier et traduire de nombreux auteurs tels que Marshall Rosenberg (CNV), Charles Rojzman (Thérapie sociale) ou encore don Miguel Ruiz (Les quatre accords toltèques), auprès desquels il en a profité à chaque fois pour se former à leurs approches.
Olivier Clerc anime des ateliers Don du Pardon dans plusieurs pays francophones et anglophones. Depuis 2012, il a formé 450 personnes à animer des Cercles de Pardon autonomes : il en existe désormais plus de 200 d’actifs dans une quinzaine de pays.

www.olivierclerc.com - www.cerclesdepardon.fr - blog.olivierclerc.com

+ Voir plus
Source : www.olivierclerc.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
Oliphant   12 janvier 2015
Même lorsqu'elle recule, la rivière avance de Olivier Clerc
On ne peut changer des événements passés, mais on peut en revanche modifier le sens qu'on leur donne, insérer un autre cristal organisateur au milieu de la matrice de nos souvenirs : et de même qu'en changeant le code génétique d'un organisme on en modifie le fonctionnement, en injectant par un conte adapté un nouveau sens dans le passé d'un individu, toute sa vie prend une nouvelle direction et qui peut du même coup passer de la maladie à la santé.
Commenter  J’apprécie          120
gouelan   12 août 2014
La Grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite... : Et autres leçons de vie de Olivier Clerc
L'énergie que nous dépensons à corriger quelque chose qui a été mal appris au départ est maintes fois supérieure à celle que nous demanderait le surcroît d'attention nécessaire à effectuer cette chose de manière juste la toute première fois. À vouloir aller trop vite au début , nous ralentissons considérablement l'obtention du résultat désiré. "Roulez lentement , je suis pressé.", disait Churchill avec sagesse à son chauffeur.

Commenter  J’apprécie          120
gouelan   11 août 2014
La Grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite... : Et autres leçons de vie de Olivier Clerc
Alors que certains s'efforcent de transformer l'homo sapiens en Homo zappiens, en l'abrutissant de TV (version moderne de la caverne de Platon, les images en couleurs succédant aux ombres projetées sur les parois), nous gagnerions à promouvoir l'Homo consciens, l'homme éveillé et conscient, sorti du bouillon de la culture ambiante, plutôt que l'homme grenouille!
Commenter  J’apprécie          120
gouelan   21 juillet 2014
Même lorsqu'elle recule, la rivière avance de Olivier Clerc
L'opinion qu'autrui se forge de moi m'indique de quel point de vue il me perçoit.

- Celui qui dit que je suis un géant me voit d'en bas; celui qui me voit comme un nain me regarde de haut;

- celui qui me prend pour un imbécile se considère comme une lumière, et celui qui me voit comme un génie possède peut-être une piètre opinion de sa propre intelligence.
Commenter  J’apprécie          120
gouelan   12 août 2014
La Grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite... : Et autres leçons de vie de Olivier Clerc
" On ne peut pas être libre et ignorant ", observait avec justesse le président américain Thomas Jefferson. La liberté n'est pas un acquis, elle ne se donne pas, elle se conquiert. Nous ne sommes pas libres si nous ignorons les forces et les conditionnements qui se sont exercés sur nous et qui continuent d'influencer ce que nous prenons pour de " libres"choix. La liberté, symboliquement parlant, ce n'est pas seulement se balader à son gré dans des traces existantes, c'est aussi de pouvoir creuser son propre sillon.
Commenter  J’apprécie          110
gouelan   20 juillet 2014
Même lorsqu'elle recule, la rivière avance de Olivier Clerc
Il existe fréquemment un troisième point de vue duquel nous pouvons percevoir la pertinence des deux autres et leur complémentarité. D'où le proverbe juif : "Entre deux solutions...il faut choisir la troisième!" La recherche de ce point de vue qui englobe les deux autres est une saine habitude mentale à cultiver, qui nous évite de nous scléroser dans nos opinions et nos certitudes.
Commenter  J’apprécie          110
gouelan   12 août 2014
La Grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite... : Et autres leçons de vie de Olivier Clerc
Rescapé des camps de concentration nazis, auteur d'ouvrages exceptionnels, Viktor E. Frankl écrivait : "Vivre c'est souffrir. Survivre, c'est donner un sens à sa souffrance." Et il ajoutait : L'homme ne cherche ni le plaisir, ni la souffrance, mais un sens à sa vie." Privés de sens, le plaisir avilit et la souffrance détruit.
Commenter  J’apprécie          111
Tezelsup   12 juin 2018
Mandalas bien-être Accords toltèques de Olivier Clerc
3e accord: "Ne faites pas de suppositions"



"Moins je fais de suppositions, moins j'ai d'attentes ou d'exigences, plus je vois et j'accepte les gens et les choses tels qu'ils sont."



Je passe du virtuel de mes pensées, de mes désirs et croyances, à la réalité concrète telle qu'elle s'offre à mes yeux.
Commenter  J’apprécie          102
gouelan   22 juillet 2014
Même lorsqu'elle recule, la rivière avance de Olivier Clerc
Un Gandhi, un Mandela ou un Viktor Frankl, par exemple, ont ainsi pu être plus libres en prison ou en camp de concentration que nombre d'individus libres...de leurs mouvements seulement.
Commenter  J’apprécie          100
gouelan   11 août 2014
La Grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite... : Et autres leçons de vie de Olivier Clerc
En matière d'éducation, par exemple, certains enfants progressent de façon constante et régulière, tandis que d'autres semblent stagner, ne pas évoluer, accumuler du retard. pourtant, parmi ces derniers se trouvent souvent des "enfants bambous" qui, parvenus à un certain stade de leur imperceptible maturation intérieure, vont soudain faire des pas de géant dans leur évolution, rattrapant et parfois dépassant ceux d'après lesquels on les jugeait en retard.
Commenter  J’apprécie          92

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Votre coup de coeur

Quel a été votre coup de cœur dans "tout simplement" ?

Tout simplement
Si seulement
Le Dinosaure
Petite fleur
Tendres amants
Nouvelle vie
Autres

1 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : developpement personnel , positivité , spiritualité , nouvellesCréer un quiz sur cet auteur