AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.75 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Docteur en arts du spectacle (Paris 10, 2003), Olivier Neveux est professeur d'histoire et d'esthétique du théâtre à l'université Lumière Lyon-2, enseignant à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT) section écriture (en 2009) Il est notamment l'auteur de Théâtres en lutte. Le théâtre militant en France de 1960 à nos jours (La Découverte, 2007).

Source : Catalogue de la BNF
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (2) Voir tous

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
de   11 avril 2012
Théâtres en lutte : Le théâtre militant en France des années 1960 à aujourd'hui de Olivier Neveux
Dans l’immédiat après-guerre, l’expression “théâtre politique” semble principalement s’ordonner autour des propositions brechtiennes - que cela soit pour les adopter, les adapter ou les réfuter. Cette importance de Brechht, des enjeux politiques et dramaturgiques dont est porteuse son oeuvre n’empêche pas, simultanément, qu’apparaissent des des propositions théoriques ou théâtrales qui lui sont étrangères. Sartre, Brecht et Vilar, trois articulations du théâtre et de la politique. Trois noms, comme autant de tendances, irriguent les pratiques et les débats théâtraux français dans les années 1950 : Sartre, Brecht et Vilar. S’ils n’ont pas le même statut (auteur et/ou metteur en scène), chacun propose une articulation singulière du théâtre et de la politique. Il est possible, en les synthétisant à gros traits, de voir apparaître autant de positionnements qui ont encore aujourd’hui des répercussions.
Commenter  J’apprécie          30
de   11 avril 2012
Théâtres en lutte : Le théâtre militant en France des années 1960 à aujourd'hui de Olivier Neveux
“La beauté, quand elle n’est pas une promesse de bonheur, doit être détruite”, affirmait en 1955, autour de Guy Debord, l’International lettriste, refusant par là toute fétichisation de l’art et du beau.
Commenter  J’apprécie          30
de   05 juin 2013
Politiques du spectateur : Les enjeux du théâtre politique aujourd'hui de Olivier Neveux
un théâtre déculpabilisant, critique, animé par la puissance créatrice du négatif, bagarreur, qui n’aurait pas le temps d’attendre, pressé, logé au cœur des contradictions du présent, pesant de toute sa légèreté pour en déployer les possibles, travaillant moins ce qui est que ce qui advient, suscitant goûts et capacités à relever combien l’époque déprimée camoufle des gestes insensés, enivré par le vertige d’une histoire de nouveau à écrire et découvrant, pour cela, l’histoire au bout de chaque geste, dans le son de chaque mot
Commenter  J’apprécie          10
de   05 juin 2013
Politiques du spectateur : Les enjeux du théâtre politique aujourd'hui de Olivier Neveux
Que se joue-t-il dans la « relation intellectuelle et affective » que les différents théâtres politiques entretiennent, avec leurs spectateurs ? Que traduit cette relation de la conception politique du monde qui la justifie ? De la lutte qu’elle appelle ? Que définit-elle comme horizon d’attente – un horizon d’attente à front renversé, puisqu’il n’est plus dès lors celui du spectateur mais celui de l’artiste… ? Que nous dit-elle du théâtre et de sa fonction ?
Commenter  J’apprécie          10
de   05 juin 2013
Politiques du spectateur : Les enjeux du théâtre politique aujourd'hui de Olivier Neveux
interroger le théâtre contemporain, les raisons qu’il se donne d’exister, les rapports et les contradictions qui l’animent ; de percevoir des issues à ce monde, persuadé que le théâtre peut, à sa manière, en esquisser le dessin, en préciser le goût, en armer l’intelligence – en d’autres termes, travailler à la transformation des circonstance
Commenter  J’apprécie          00
de   05 juin 2013
Politiques du spectateur : Les enjeux du théâtre politique aujourd'hui de Olivier Neveux
en dernière instance, au théâtre, ce qui est politique (une politique conflictuelle, de rupture, de négation, d’émancipation) est la conception implicite ou explicite, spontanée ou théorisée, que le spectacle porte de son spectateur, le « spectateur » qu’il construit (ou non) et le rapport qu’il entend nouer avec lui
Commenter  J’apprécie          00
de   05 juin 2013
Politiques du spectateur : Les enjeux du théâtre politique aujourd'hui de Olivier Neveux
leurs potentialités et capacités restent ouvertes, les dés sont à nouveau jetés et, sauf à reconduire les terrifiantes téléologies historiques, lorsque tout est déjà joué, ce qu’elles deviendront et produiront est encore inconnu
Commenter  J’apprécie          00
de   05 juin 2013
Politiques du spectateur : Les enjeux du théâtre politique aujourd'hui de Olivier Neveux
La difficulté, dès lors, est que cette pédagogie présume que se rencontre un savoir et une ignorance ou deux savoirs déséquilibrés et non deux savoirs hétérogènes
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox