AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.28 /5 (sur 147 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Reims , le 30/07/1958
Biographie :

Olivier Poivre d'Arvor est un écrivain et diplomate français. Il est le frère du journaliste Patrick Poivre d'Arvor.

Après un DEA de Philosophie, il a occupé les fonctions de conseiller littéraire auprès des éditions Albin Michel (1980-82), puis aux éditions Balland (1982-1984).

Avant de créer, avec Philippe Thureau-Dangin, l'hebdomadaire TEL (Temps, Économie,Littérature/1984-1985), il a publié dans différents journaux (Art Press, Matin de Paris...).

Tout en travaillant avec le metteur en scène Alain Knapp, il a fondé sa propre compagnie de théâtre, le Théâtre du Lion, installée en Normandie (1984-1987) et a présenté, comme acteur principalement, des textes de Calderon de la Barca, Beckett, Cocteau. Pour la création des Enfants terribles sur scène, il a rouvert à Paris le Théâtre Grévin (1986).

Lauréat d'une bourse Villa Médicis hors les Murs (États-Unis, 1987), il a ensuite exercé différentes fonctions dans le réseau culturel français à l'étranger: directeur du Centre culturel français d'Alexandrie (1988-1990), il a successivement réouvert l'Institut français de Prague (1990-1994), puis dirigé l'Institut français du Royaume-Uni et exercé les fonctions de Conseiller culturel auprès de l'Ambassade de France à Londres (1994-1999).

Depuis février 1999, il dirige l'Association française d'action artistique (AFAA), ministères des Affaires étrangères et de la Culture et de la Communication, devenue en 2006 Culturesfrance, avec des compétences élargies. En 2007, il intègre le Quai d’Orsay par la voie du tour extérieur comme ministre plénipotentiaire.

En 2005, il produit à Toulouse la première édition du Marathon des mots, un festival à la croisée de la parole et du texte. Aujourd’hui deuxième rencontre littéraire en France par sa fréquentation, le Marathon des mots a tenu sa cinquième édition en juin 2009.

Il est l'auteur de divers romans et essais, dont certains écrits avec son frère Patrick. Ses ouvrages les plus connus sont Le Voyage du fils (prix Renaudot des lycéens 2008), Courriers de nuit, Coureurs des mers, Pirates et Corsaires ainsi que Le monde selon Jules Verne.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

« Il faut marquer notre singularité », martelait-elle en 2015, lorsqu'elle remplaça Olivier Poivre d'Arvor (dont elle était l'adjointe) à la tête de France Culture. Sandrine Treiner, ex-journaliste et passionnée de littérature – aussi autrice du roman L'Idée d'une tombe sans nom –, a voulu rendre la chaîne, souvent perçue comme élitiste, accessible au plus grand nombre. En rajeunissant et féminisant ses producteurs, en évitant les spécialistes trop pointus, leur préférant des passeurs plus généralistes. Et voilà que la station bat des records d'audience : elle affiche fièrement 1 472 000 auditeurs par jour (selon Médiamétrie). Rencontre avec une directrice qui cherche obstinément à atteindre les oreilles des curieux.

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1   21 août 2015
L'amour à trois de Olivier Poivre d'Arvor
L'amnésie antérograde a cela de bon qu'elle économise bien des tracas. Du jour de l'accident qui l'a provoquée, on ne fabrique plus aucun souvenir. Arrivé a un certain moment de la vie, c'est parfois préférable.
Commenter  J’apprécie          180
manU17   21 janvier 2017
Jusqu'au bout de leurs rêves de Olivier Poivre d'Arvor
« Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. »



Antoine de Saint-Exupéry

Commenter  J’apprécie          170
manU17   20 octobre 2017
Jusqu'au bout de leurs rêves de Olivier Poivre d'Arvor
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit."



Oscar Wilde
Commenter  J’apprécie          150
alberthenri   17 octobre 2020
Le monde selon Jules Verne de Olivier Poivre d'Arvor
J'estime que j'ai eu de la chance d'être né dans une période de découvertes remarquables, et peut-être plus encore d'inventions merveilleuses.
Commenter  J’apprécie          80
otakar   17 janvier 2008
J'ai tant rêvé de toi de Olivier Poivre d'Arvor
Minuit sonne a l´horloge. Je suis née en ce jour ou j´ai failli mourir. Maintenant, je vais enfin pouvoir dormir. Manger encore, ne plus peser, trier, cacher, restituer. Le crime est accompli, je vais renaitre. Jouir, me satisfaire, me donner sans retenue, vivre simplement.
Commenter  J’apprécie          70
raynald66   13 juin 2014
Disparaître de Olivier Poivre d'Arvor
Là où désormais Lawrence reposerait en paix parmi les siens, poussière sans le désert.



(page 367)
Commenter  J’apprécie          80
lutinielle   13 septembre 2012
Flibustiers & chasseurs de trésors de Olivier Poivre d'Arvor
En retournant la tête de Barbe Noire vers lui, le matelot a une vision d’horreur. Deux yeux, énormes, globuleux, farouches et cruels, deux yeux qui se fixent sur lui et qui esquissent un très léger mouvement des paupières. Tout le visage est effrayant : cette barbe noire immense, immensément crasseuse, qui monte jusqu'aux yeux et recouvre la poitrine. Des tresses faites dans la poussière et la graisse du temps et des rubans dans la chevelure tournés autour des oreilles pour effrayer l’ennemi. Tout comme, placées dans son chapeau, ces deux mèches encore allumées qui encadrent le visage. Un regard de furie. Le tout dans le nuage de fumée blanche procuré par les mèches de chanvre enduites de salpêtre.

Barbe Noire l’illusionniste.
Commenter  J’apprécie          60
araucaria   14 mars 2014
J'ai tant rêvé de toi de Olivier Poivre d'Arvor
Si Maman s'est intéressée à Desnos, c'est parce qu'avec Kampa, on ne peut y échapper.

C'est même comme ça qu'il a fait parler de lui, la première fois. Il avait vingt ans tout juste, il était infirmier lors de la libération du camp de Terezin par l'armée soviétique.

Il aimait déjà la poésie. Il connaissait les surréalistes, les poètes français. Desnos, il en savait par coeur des passages entiers.

Le 3 juin 1945, Pavel Kampa soignait les rescapés du camp de Flöha que l'on venait de déplacer dans celui de Terezin.

C'est ainsi qu'il a rencontré Robert Desnos.

Une amitié de quatre jours.

1945-1995 : cinquante ans après, on en parle encore.

Enfin, moi.

Voilà comment j'ai osé un jour téléphoner à Kampa. "Je suis une étudiante française qui prépare une thèse sur "L'inachevé chez Robert Desnos". J'aimerais que vous puissiez me parler de lui, de Terezin, de son dernier poème."
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   27 août 2015
L'amour à trois de Olivier Poivre d'Arvor
Les mots, quand je me laisse faire, sont comme des miroirs que je pose sur la table, et qu’importe que je les façonne ou qu’ils m’échappent, ils finissent par me renvoyer, sinon une ou des images, à tout le moins des fragments de vérité, des morceaux reflétés dans ce verre épais, sans transparence, sans tain non plus, de cette glace dans laquelle je ne finirai jamais de me regarder. En formulant le mot « contracter », en ayant voulu un instant revenir dessus, pour le remplacer par « nouer », s’agissant des amitiés avec des hommes, un mot qui manifestait pourtant trop en quoi ce nœud était intime et contraignant, je m’aperçois combien le sentiment que j’ai porté à des garçons était fort, depuis ma rencontre avec Frédéric, d’une autre nature certes que celui que j’ai adressé aux femmes de ma vie, mais non moins engageant.
Commenter  J’apprécie          40
lecteur84   31 janvier 2018
Flibustiers & chasseurs de trésors de Olivier Poivre d'Arvor
Réflexion d’Oexmelin qu’il a retenu de Charles Bellamy…Lisez bien! on dirait qu’il s’adresse à nous en nous parlant de nos politiques et de ce qu'ils nous font subir !!!!



« Que le diable t’emporte, espèce de marionnette rampante, toi et tous ceux qui acceptent d’être gouvernés par des lois faites par les riches pour assurer leur propre sécurité, car ces bandits sont des poltrons qui n’ont pas le courage de défendre autrement ce qu’ils ont bien mal acquis...ils nous condamnent, ces crapules, alors que la seule différence entre nous, c'est qu 'ils volent les pauvres sous couvert de la loi..."
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Olivier Poivre d`Arvor (326)Voir plus


Quiz Voir plus

NASA

Comment s'appelle le père de Katherine ?

Jack
Joshua
Charles
Jimmy

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : biographie , histoire et société , adapté au cinémaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..