AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.53 /5 (sur 30 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 21 janvier 1974
Biographie :

Omar Benlaala est né à Ménilmontant (Paris) en 1974, dans une famille d’immigrés algériens. Précocement déscolarisé, il vagabonde pendant plusieurs années. En 2014, il publie en ligne un bref récit autobiographique sur le site Raconter la vie. Les éditeurs de la collection éponyme lui proposent alors d’en faire un livre : La Barbe paraît au Seuil un an plus tard. L’Effraction, un premier roman, sort en août 2016 aux éditions de l’Aube. En 2018, son troisième ouvrage Tu n’habiteras jamais Paris est édité chez Flammarion.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Entretien avec Omar Benlaâla à l'occasion de la publication de son livre -Tu n'habiteras jamais Paris- aux éditions Flammarion.
Podcasts (1)

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
Organdi   18 octobre 2018
Tu n'habiteras jamais Paris de Omar Benlaala
[…] le premier des outils, c’est la langue. Je suis bien placé pour le savoir. Toute ma vie, elle m’a empêché d’avancer comme je voulais. Combien de fois je m’énerve parce qu’on ne me comprend pas ? Jusqu’à ce que je me rende compte que c’est peut-être de ma faute, à cause de ma mauvaise pratique du français. Alors, je n’ai pas voulu reproduire les mêmes erreurs avec mes enfants. Ils doivent se faire comprendre et réclamer leurs droits. Réfléchir en profondeur. On réfléchit avec des mots. On rêve avec ! Quand tu n’en as pas beaucoup, ton monde se rétrécit.
Commenter  J’apprécie          90
celinefabre27   21 mai 2020
Tu n'habiteras jamais Paris de Omar Benlaala
On était logés dans la plus belle ville du monde, et malgré ça isolés comme des moines, travaillant comme des forcenés, économisant le moindre sou empoché - on n’en voyait jamais la couleur. Tout était fait pour nous garder sur une Seule rive, de Couronnes à Belleville - qu’on appelle encore le quartier arabe et le quartier juif - comme le sont aujourd’hui des milliers de gamins en banlieue. J’ai rapidement eu le sentiment que rien de bien ne m’attendait entre ces lignes imaginaires. Et moi, c’était pour être ébloui que j’avais traversé la mer.
Commenter  J’apprécie          00
de   10 mars 2015
La barbe de Omar Benlaala
A ma gauche, une femme aussi outrageusement fardée que je suis travesti ; nous sommes bien plus semblables que sa grimace ne le suggère : la camouflage diffère, pas la pathologie
Commenter  J’apprécie          80
celinefabre27   21 mai 2020
Tu n'habiteras jamais Paris de Omar Benlaala
Ma curiosité m’a sauvé. Mon goût de la solitude aussi. J’ai toujours aimé marcher seul, et grâce à ça, petit à Petit je le suis échappé du groupe. D’abord en poussant jusqu’au Terminus, ce café place de la République, ouvert jusqu’à 4 heures du matin, d’où j’observais les Parisiens, leurs manières, leurs habitudes, les expressions, les accents. Puis je remontais rue de la Mare, plein de mots inconnus, de nouveaux visages ; j’y retrouvais les copains, les cousins, d’autres cafés.
Commenter  J’apprécie          00
celinefabre27   21 mai 2020
Tu n'habiteras jamais Paris de Omar Benlaala
Comme on n’avait pas le temps de déchiffrer les noms des stations, on avait au point une technique : compter les arrêts grâce aux cacahuètes fourrées dans nos poches. Entre Couronne et Place de Clichy, dix cacahuètes, et ainsi de suite. Et puis d’à nous gardait éveillés vu qu’on prenait le premier métro.
Commenter  J’apprécie          00
Apoapo   02 mars 2019
Tu n'habiteras jamais Paris de Omar Benlaala
« […] les Algériens venaient travailler en France depuis au moins la Seconde Guerre. À ma naissance, mon père n'était pas à Clichy pour visiter les cabarets ! D'ailleurs, on ne parlait pas d'immigration ; on passait d'une région à l'autre, comme les Bretons. D'un coup, on est devenus des étrangers. Et les pires de tous. Mais comment, du jour au lendemain, enlever de la tête d'un jeune homme que son pays de naissance n'est plus son pays, lui dont la grand-mère tatouée au visage était déjà française ? D'un côté, les patrons qui nous courtisaient comme des jeunes vierges ; de l'autre, la population qui nous voyait comme des violeurs : c'était dur à vivre. Le peuple est capricieux et ça, le politicien l'a bien compris. » (p. 110)
Commenter  J’apprécie          60
celinefabre27   21 mai 2020
Tu n'habiteras jamais Paris de Omar Benlaala
On se battait pour que vous ayez les mêmes droits que les enfants français. Oui, je sais que vous êtes français aussi, mais pour vous, par exemple, pas de prime à la naissance.
Commenter  J’apprécie          00
celinefabre27   21 mai 2020
Tu n'habiteras jamais Paris de Omar Benlaala
Quelque soit ta force de caractère, une partie de toi reste toujours au pays, plantée sur un djebel. Mais la nostalgie n’est jamais bonne conseillère.
Commenter  J’apprécie          00
celinefabre27   21 mai 2020
Tu n'habiteras jamais Paris de Omar Benlaala
Il faut bien comprendre qu’arriver à Paris, quand on vient d’un village sans eau Courante, ni électricité, c’était comme faire un saut dans l’espace.
Commenter  J’apprécie          00
celinefabre27   21 mai 2020
Tu n'habiteras jamais Paris de Omar Benlaala
Réfléchir en profondeur. On réfléchit avec des mots. On rêve avec! Quand tu n’en as pas beaucoup, ton monde se rétrécit.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Petit hommage au chanteur Christophe

Christophe, né ...

Lucien Ginsburg
Claude Moine
Daniel Bevilacqua
Hervé Forneri

8 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanteur , biographie , Chansons françaisesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..