AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.61 /5 (sur 117 notes)

Nationalité : Syrie
Né(e) à : Quoteifé , 1987
Biographie :

Omar Youssef Souleimane est né sur les plateaux du Kalamoune à une quarantaine de kilomètres au nord de Damas.

Entre 1999 et 2004 sa famille s’installe en Arabie Saoudite. Après avoir obtenu un baccalauréat scientifique en 2005, il étudie la littérature arabe à l'Université de Homs.

Entre 2006 et 2010, il a été correspondant de la presse syrienne, et a collaboré avec de nombreux journaux arabes.

Il est l'auteur de livres de poésie, "Chansons de saison" (2006), "Je ferme les yeux et j'y vais", prix koweitien Saad Al Sabbah en 2010.

Ayant participé aux manifestations pacifiques dès mars 2011 à Damas puis à Homs, il a été recherché par les services de renseignements syriens.

Afin d'éviter la prison, il est entré dans la clandestinité et est parvenu à quitter son pays. En 2012, il passe en Jordanie, puis rejoint la France. La France lui a accordé l'asile politique en 2012.

Il a publié "Il ne faut pas qu'ils meurent" (éditions Al Ghaoune - Liban, 2013), "La mort ne séduit pas les ivrognes" (bilingue, français/arabe, aux éditions L'oreille du loup - Paris, 2014), "Oublie Damas" (nouvelles, en arabe, Liban, 2015), "Loin de Damas" (poésie, 2016).
Un film a été réalisé sur son poème "Je ne suis plus personne".

Vivant en région parisienne, il y poursuit une spécialisation en langue et littérature arabes à l’Université Paris 8 et continue son œuvre poétique.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Omar Youssef Souleimane   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Né en Syrie, Omar Youssef Souleimane a trouvé asile en France en 2012. Cet écrivain, devenu français depuis quelques mois, signe le roman "Une chambre en exil" qui dit autant de son pays natal que de celui qui l’a adopté. Son personnage principal, qui débute une nouvelle vie en banlieue parisienne, peine à trouver sa place entre les différentes communautés. Également poète, Omar Youssef Souleimane a accepté de réciter un des ses textes à la fin de cette interview accordée à France 24.

Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
Omar Youssef Souleimane
blanchenoir   12 octobre 2016
Omar Youssef Souleimane
MON CADAVRE EST RESTÉ DANS LA GARE



Pourquoi me regarde-t-il ainsi ?

Perçoit-il en moi les décombres d’une civilisation

ou bien entend-il

au travers de ma langue

le hurlement des crânes ?



Peut-être me connaissait-il avant

sans que je le sache !

Peut-être nous sommes-nous rencontrés

au détour d’une noce tragique

ou lors de funérailles !



Pourquoi me regarde-t-il tantôt comme un assassin

et tantôt comme une victime ?



Les portes se sont fermées à nos imaginaires

Il peut à présent m’insulter

je peux cracher sur lui

ou sans altercation

nous pouvons nous dire adieu

ou nous menacer mutuellement de châtiment



Une seule minute nous sépare désormais

de l’appel du labyrinthe.

La brutalité de nos regards résonne sans répit



Mon visage disparaît derrière la fenêtre d’un train

Mon cadavre est resté dans la gare.
Commenter  J’apprécie          170
5Arabella   05 septembre 2016
Loin de Damas de Omar Youssef Souleimane
Entre les continents

j'ai vu un chemin droit et argenté comme un cri

traversé par des mots



Nos coeurs sont des petits papillons

et les champs, de grandes prisons



De l'eucalyptus il ne nous reste que le sourire

et de la danse de l'enfer

que la folie
Commenter  J’apprécie          150
LioneldeLyon   24 septembre 2022
Le dernier syrien de Omar Youssef Souleimane
"Les balles n'ont tué en nous que la peur !"
Commenter  J’apprécie          00
Annette55   13 avril 2018
Le petit terroriste de Omar Youssef Souleimane
"Allah a dit : " Et quand aux Poétes, ce sont les égarés qui les suivent .

Ne vois- tu pas qu'ils divaguent dans chaque vallée, et qu'ils disent ce qu'ils ne font pas ??"
Commenter  J’apprécie          140
CharlyyPhoenix   10 mai 2022
Le dernier syrien de Omar Youssef Souleimane
« Rien n’est immuable. Tout bouge. Nul ne sait ce que tu deviendras. On change chaque minute, chaque seconde. »
Commenter  J’apprécie          144
Wyoming   12 mai 2021
Le petit terroriste de Omar Youssef Souleimane
Mais si ma mère n'avait pas été là, la famille se serait disloquée. Pour nous, elle représentait la liberté, la patience, la tendresse et le sérieux.
Commenter  J’apprécie          130
5Arabella   26 mars 2018
Le petit terroriste de Omar Youssef Souleimane
Il est quatre heures du matin. En descendant de l'avion, je regarde le ciel. Parmi toutes les lumières qui éclairent l'aéroport Charles-de-Gaulle flotte un croissant de lune rouge. En Syrie, c'est l'heure où ma mère se réveille. Où elle sort dans le jardin faire ses prières.

Voit-elle la même lune que moi ?
Commenter  J’apprécie          120
montmartin   23 février 2018
Le petit terroriste de Omar Youssef Souleimane
- Mais nous, aujourd'hui , on a rien apporté au monde, si ce n'est le sous-développement.

- C'est parce que nous nous sommes éloignés de l'Islam.

- Mais non, c'est parce qu'on y est restés fidèles ! Les Arabes ont beaucoup répétés ce slogan : " L'islam est la solution"; il est désormais temps de dire que " le problème, c'est l'Islam".
Commenter  J’apprécie          100
Dunadan   30 octobre 2016
Loin de Damas de Omar Youssef Souleimane
AIGLES DE CRISTAL



Ceux qui sont nés de la poussière

savent que le berceau de la terre épouse nos lèvres



Ceux qui ne connaissent que les cendres de l'Histoire

ont brisé les statues

mais ils n'ont pas su atteindre tes ailes

sculptées par la main de la civilisation



Ces enfants de l'or noir

ont brûlé des monuments

Par ignorance

ils ont négligé la trace laissée par tes paupières

sur le sang de l'Euphrate



Et à chaque fois que nous regardons les têtes qu'ils coupent

nous les égarés de l'Entre-deux mondes

s'échappent de l'azur de leurs yeux

des aigles de cristal
Commenter  J’apprécie          90
Myrilit   16 septembre 2022
Le dernier syrien de Omar Youssef Souleimane
J’ai ramassé mes affaires, comme j’ai beaucoup de livres, je n’ai pas pu les prendre avec moi. Je les ai enveloppés dans un drap et je suis descendu dans le jardin derrière le bâtiment où je les ai enterrés. Je n’ai pas fait cela pour qu’ils deviennent un arbre à livres, mais pour les protéger des bombardements futurs. Peut-être que quelqu’un les trouvera un jour, quelqu’un qui saura que le verbe est plus efficace que les armes.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Omar Youssef Souleimane (160)Voir plus


Quiz Voir plus

Les fourberies de Scapin acte 1

Dans quelle ville la pièce se déroule-t-elle ?

A Rome
A Paris
A Aix-la-Chapelle
A Naples

8 questions
349 lecteurs ont répondu
Thème : Les fourberies de Scapin de MolièreCréer un quiz sur cet auteur