AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Vidéos de Oscar Wilde (63)
Ajouter une vidéo





ThibaultMarconnet03 septembre 2020
video
Oscar Wilde : “La Ballade de la geôle de Reading” lue par Alain Cuny. Diffusion sur France Culture le 2 avril 1962. À la suite de son procès pour homosexualité, Oscar Wilde (1854-1900) est condamné à une peine de prison. Devant l'horreur de la condition pénitentiaire, il subit une profonde métamorphose intérieure et revient au christianisme de son enfance. A l'occasion de la pendaison d'un co-détenu, il écrit “La Ballade de la geôle de Reading” écartelée entre le naturalisme le plus cru et l'espérance christique. Interprétée par Alain Cuny. Musique originale : Maurice Jarre

Thèmes : Création Radiophonique| Festival d'Avignon| Littérature| France Culture| Alain Cuny| Maurice Jarre| La Ballade de la geôle de Reading| Prison| Homosexualité| Oscar Wilde

Source : France Culture
+ Lire la suite
ThibaultMarconnet03 septembre 2020
video
Oscar Wilde : Le Crime de Lord Arthur Savile / Un crime inéluctable (1959 / France Culture). Adaptation : Julien Sarre. Réalisation : Arlette Dave. Oscar Wilde par Napoléon Sarony, 1882. Jean Rocherfort interprète Don Juan dans la pièce de théâtre “Don Juan revient de guerre” réalisée par Georges Cravenne 1968. • Crédits : Jean Adda / INA - AFP. “Un crime inéluctable” d'après Oscar Wilde : une adaptation de la nouvelle “Le Crime de Lord Arthur Savile” proposée par la Chaîne Nationale le 23 mai 1959. Lord Arthur Savile était interprété par Jean Rochefort. « Ne tendez pas la main à n'importe qui... Pour une simple poignée de main cela peut ne pas avoir de conséquence terrible, mais exhiber sa paume, qui plus est celle de la main droite à un chiromancien... on peut vous le déconseiller. Oscar Wilde aurait pu vous le déconseiller... ce qu'il n'a pas fait pour son personnage Lord Arthur Savile interprété pour la radio en 1959 par Jean Rochefort. D'après “Le Crime de Lord Arthur Savile”, une nouvelle d'Oscar Wilde, parue pour la première fois en 1887, l'oeuvre est une satire de la noblesse victorienne. »

Source : France Culture
+ Lire la suite
videos26 août 2020
video
Le trailer de The Importance of being earnest d'Oscar Wilde !

Découvrez tous les titres de la collection Not so classic sur notre site : https://www.belin-education.com/notso...
videos30 janvier 2020
video
L'émission complète : https://www.web-tv-culture.com/emission/joseph-denize-quand-on-parle-du-diable-51689.html

Voilà un auteur prometteur. Franco-italien de naissance, installé à Florence en Toscane, depuis plus de vingt ans, Joseph Denize, après des études littéraires, s'est spécialisé dans l'écriture publicitaire et cinématographique. Mais l'envie du roman était là depuis longtemps. Et c'est dans le fantastique qu'il a choisi d'ancrer son premier livre, « Quand on parle du diable ».

Nous voici donc à Paris, en 1917. Dans cette période charnière de la première guerre mondiale, nous allons suivre un jeune homme, Aimé Grandin, dont l'oncle, fantasque artiste peintre faussaire, est mort dans des conditions bien énigmatiques. Et notre jeune homme d'être embarqué dans un imbroglio où un tableau sème la mort, où les personnalités se dédoublent, où des sociétés secrètes cherchent à prendre le pouvoir quand les hommes meurent au front par milliers.

Allégorie de la guerre, ce roman à énigmes, foisonnant s'inscrit dans la tradition des grands feuilletonistes de la littérature tels Edgar Alan Poe mais aussi Oscar Wilde et son « Portrait de Dorian Gray », Balzac et sa « Peau de chagrin » ou Boulgakov avec son oeuvre maitresse « le maître et Marguerite » lu et relu par Joseph Denize au fil des années.

Si je cite volontairement ces grands noms de la littérature, c'est, qu'au-delà de l'intrigue, des rebondissements, de la fantasmagorie imaginée par l'auteur, on est aussi enthousiasmé par sa plume. Une écriture soignée, riche, travaillée sans être ampoulée, ne s'interdisant pas quelques traits d'humour et ne cédant pas à la facilité des dialogues à outrance.

Dans ce Paris de 1917, parfaitement dépeint dans les moindres détails, les forces du mal mènent un combat à faire froid dans le dos. Sur les pas du jeune Aimé, du prestidigitateur Vikto Tombo et de la belle mais énigmatique Mérie, nous sommes embarqués avec délice dans une histoire cauchemardesque à souhait qui nous entrainera dans les entrailles de la Ville-lumière.

Amateurs de fantastique, voilà l'une des pépites de ce début d'année, « Quand on parle du diable », le premier roman de Joseph Denize, publié chez Julliard.
+ Lire la suite
videos19 décembre 2019
video
Rome Reinventee . L'Antiquité dans l'imaginaire occidental, de Titien à Fellini.

Rome : un fantasme, une énigme, un grand livre d'images qui a
traversé les siècles, jusqu'aux séries d'aujourd'hui, aux jeux vidéo
ou aux bandes dessinées. Dès la Renaissance, artistes et écrivains
n'ont cessé en effet de puiser à la source intarissable de l'Antiquité.
Gustave Flaubert dédia plusieurs années de son existence à la
rédaction de "salammbô", Federico Fellini retrouva son énergie
créatrice lors du tournage du "Satyricon", Cléopâtre, Spartacus ou
Jules César donnèrent au cinéma ses plus grands succès publics,
l'empereur Hadrien fournit à Marguerite Yourcenar la matière d'un
best-seller et Oscar Wilde érigea l'éphèbe Antinous au rang de
porte-étendard homosexuel…
C'est l'objet de cet ouvrage que de montrer, à travers une dizaine
d'oeuvres d'art, comment la référence à l'histoire romaine a nourri
l'imaginaire collectif occidental, dessiné les contours de notre
univers culturel, structuré nos représentations politiques, notre
conception de la religion, du destin, ou encore des rapports entre
l'homme et la femme. Et comment l'effondrement de l'Empire
n'a cessé d'être un miroir dans lequel les sociétés projetaient les
angoisses de leur temps.
+ Lire la suite
videos03 mai 2019
video
Rome Re?invente?e . L'Antiquité dans l'imaginaire occidental, de Titien à Fellini.

Rome : un fantasme, une énigme, un grand livre d?images qui a
traversé les siècles, jusqu?aux séries d?aujourd?hui, aux jeux vidéo
ou aux bandes dessinées. Dès la Renaissance, artistes et écrivains
n?ont cessé en effet de puiser à la source intarissable de l?Antiquité.
Gustave Flaubert dédia plusieurs années de son existence à la
rédaction de "salammbô", Federico Fellini retrouva son énergie
créatrice lors du tournage du "Satyricon", Cléopâtre, Spartacus ou
Jules César donnèrent au cinéma ses plus grands succès publics,
l?empereur Hadrien fournit à Marguerite Yourcenar la matière d?un
best-seller et Oscar Wilde érigea l?éphèbe Antinou?s au rang de
porte-étendard homosexuel?
C?est l?objet de cet ouvrage que de montrer, à travers une dizaine
d??uvres d?art, comment la référence à l?histoire romaine a nourri
l?imaginaire collectif occidental, dessiné les contours de notre
univers culturel, structuré nos représentations politiques, notre
conception de la religion, du destin, ou encore des rapports entre
l?homme et la femme. Et comment l?effondrement de l?Empire
n?a cessé d?être un miroir dans lequel les sociétés projetaient les
angoisses de leur temps.
+ Lire la suite
missmolko122 décembre 2018
video
Bande annonce du film The Happy Prince (2018)adaptation d'une nouvelle d'Oscar Wilde, The Happy Prince and Other Tales.





Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quiz sur Oscar Wilde

De quelle nationalité est Oscar Wilde ?

écossaise
irlandaise
anglaise
galloise

10 questions
219 lecteurs ont répondu
Thème : Oscar WildeCréer un quiz sur cet auteur