AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.54 /5 (sur 327 notes)

Nationalité : États-Unis
Mort(e) : 2003
Biographie :

Othilie Bailly était écrivain et psychologue, elle s'est inspirée de son métier de psychologue pour écrire de nombreux livres comme pour "L'enfant qui se laissait mourir", où elle raconte la vie d'une jeune fille qui devient anorexique.

Son métier lui a appris certaines choses qu'elle a remis dans ses livres, comme l'anorexie, les maltraitances qu'un enfant peut recevoir.

Elle était l'auteur de nombreux romans comme "L'enfant dans le placard", "L'enfant sacrifié", "J'ai 13 ans et je vais me tuer", "La reine de Jérusalem", . Beaucoup de ses livres ont été traduits dans divers pays y compris les États-Unis.

Source : www.livres-a-gogo.be
Ajouter des informations
Bibliographie de Othilie Bailly   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Je reviens aujourd'hui pour vous faire un bilan de mon challenge de février ! Et vous, comment s'est-il passé de votre côté ? On remet ça en 2018 ? Bisous ! ♥ * * * * * * Livres cités : Eux, c'est nous - Jenna Fox, pour toujours - L'enfant dans le placard - Vous n'aurez pas ma haine - Quatre Sœurs. * * * * * * ME CONTACTER : lesouffledesmots@gmail.com * * * * * * BLOG : http://www.lesouffledesmots.blogspot.fr * * * * * * RESEAUX SOCIAUX : • Instagram : http://instagram.com/lesouffledesmots • Wattpad : https://www.wattpad.com/user/souffled... • Facebook : https://www.facebook.com/lesouffledes... • Twitter : https://twitter.com/LeSouffledesMot • Snapchat : souffledesmots • Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/le-s...

+ Lire la suite

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
LydiaB   03 septembre 2013
L'Enfant dans le placard de Othilie Bailly
- Maman, dis, maman...

Elle est seule. Petit jean l'entend-voit dans la cuisine, je peux lui parler.

- Maman... tu ne voudrais pas me laver ?

La voix de Petit Jean a changé. Ce n'est plus la même d'avant quand il allait au square avec mémé et qu'il riait en jouant avec les cloportes. C'est une voix monotone, monocorde, une voix murmurée qui ressemble à la vie claquemurée entre trois murs et une porte. Elle n'est même pas triste, non, sans intonation, s'économisant parce qu'il n'y a pas beaucoup d'air dans le placard, juste ce qu'il faut pour respirer.

- Ça fait plusieurs - il compte sur ses doigts - cinq plus cinq plus... - je ne sais pas, mais longtemps que je n'ai pas été lavé.

Argument décisif :

- Je sens très mauvais.

Maman soupire.
Commenter  J’apprécie          400
cicou45   01 octobre 2018
Les enfants diaboliques de Othilie Bailly
"Combien de temps s'est écoulé...combien de temps faut-il pour qu'un univers se construise et se détruise ? Le temps d'une vie ne se mesure pas sur une montre. Le présent n'est qu'un devenir."
Commenter  J’apprécie          240
cicou45   28 septembre 2018
Les enfants diaboliques de Othilie Bailly
"L'école a toujours été celle de la vie, et la vie d'aujourd'hui est dure. Alors dur en est l'apprentissage,"
Commenter  J’apprécie          230
cicou45   29 septembre 2018
Les enfants diaboliques de Othilie Bailly
"Qui ne croit pas à Satan à tort. Il est toujours prêt à rendre service."
Commenter  J’apprécie          180
Pixie-Flore   11 mai 2012
L'Enfant dans le placard de Othilie Bailly
Dans le fond du placard cramponné à un haillon de robe, il y a... un enfant ? Ce n'est pas, non, pas possible ! cette chose déguenillée, sale, des cheveux qui lui tombent sur le visage..

[...]

Personne n'a dit un mot. La vraie épouvante ce n'est pas le hurlement des films d'horreur. C'est quand on se tait.
Commenter  J’apprécie          140
benetim   19 novembre 2013
L'Enfant dans le placard de Othilie Bailly
Maintenant, hier aujourd'hui demain tout est pareil : un placard et l'obscurité.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui   23 novembre 2015
L'enfant qui se laissait mourir de Othilie Bailly
Tels font les petits des bêtes... dépecer une biche et la lécher est un jeu avant de devenir le principe de vie : celui qui permettra aux prédateurs d’être les prédateurs d’autres prédateurs ! Ils n’en seront pas reconnaissants pour autant aux aînés qui les ont enseignés et, jeunes loups, commenceront par tuer les anciens pour prendre leur place.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   23 novembre 2015
L'enfant qui se laissait mourir de Othilie Bailly
La vie se charge toujours de l’avenir et que c’est elle qui en décide à son gré.
Commenter  J’apprécie          40
LowMars   08 juillet 2017
L'Enfant dans le placard de Othilie Bailly
Cinq mois... une éternité. On ne peut pas se représenter l'éternité. Ni fin, ni commencement. Petit Jean ne sait plus quand a débuté la cruelle punition. Ne sait même plus très bien que c'est une punition.

La punition d'être, de vivre, d'exister.

Il se perd dans un avant très lointain s'estompant dans la nuit qui l'enveloppe où les êtres qui l'entouraient ont une apparence de fantôme.

Pas plus, il ne peut en imaginer un jour la fin.

Il a vécu, il vit, il vivra dans un placard. Fœtus d'un ventre sans entrailles.
Commenter  J’apprécie          20
Cemile_32   22 mai 2016
L'Enfant dans le placard de Othilie Bailly
Parfois, à travers la porte du placard, maman lui parle. Il lui répond. Ce sont des phrases pour lui tout seul: " Tu vas bien petit-Jean? Tu ne t'ennuies pas trop? -Oh si, maman, je voudrais tant aller jouer! " Mais jouer est devenu un mot, un espoir, qui ne signifient plus grand-chose!
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur