AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 140 notes)

Nationalité : Sénégal
Né(e) à : Ziguinchor, Sénégal , le 01/01/1923
Mort(e) à : Dakar , le 09/06/2007
Biographie :

Ousmane Sembène (né le 1er janvier 1923 à Ziguinchor, Sénégal, mort le 9 juin 2007 à Dakar, Sénégal), est un écrivain, réalisateur, acteur et scénariste majeur de l'Afrique contemporaine, connu pour ses aspects militants sur les questions politiques et sociales.

En 1946, il embarque clandestinement pour la France et débarque à Marseille, où il vit de différents petits travaux. Il est notamment docker au port de Marseille pendant dix ans. Il adhère à la CGT et au Parti communiste français. Il milite contre la guerre en Indochine et pour l’indépendance de l’Algérie.

En 1956, il publie son premier roman, Le Docker noir qui relate son expérience de docker. Puis en 1957 il publie Ô pays, mon beau peuple. En 1960, il publie un nouveau roman, les Bouts de bois de Dieu qui raconte l’histoire de la grève des cheminots en 1947-1948 du Dakar-Niger, la ligne de chemin de fer qui relie Dakar à Bamako. L’histoire se déroule parallèlement à Dakar, Thiès et Bamako sur fond de colonialisme et de lutte des cheminots pour accéder aux mêmes droits que les cheminots français.

En 1960, l’année de l’indépendance du Soudan français — qui devient le Mali — et du Sénégal, Ousmane Sembène rentre en Afrique. Il voyage à travers différents pays : le Mali, la Guinée, le Congo. Il commence à penser au cinéma, pour donner une autre image de l’Afrique, voulant montrer la réalité à travers les masques, les danses, les représentations.

En 1961, il entre dans une école de cinéma à Moscou. Il réalise dès 1962 son premier court-métrage Borom Saret (le charretier), suivi en 1964 par Niaye.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo

Dakar : le plaisir d'être polygame
Reportage à Dakar sur la polygamie : Jean CAZENAVE et Ousmane SEMBENE rencontrent tour à tour un mari et ses trois femmes, une assistante sociale, un imam, une femme, un instituteur et des jeunes qui apportent leur témoignage sur la polygamie.

Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
oassita65   19 décembre 2011
Les bouts de bois de Dieu de Ousmane Sembène
Quand on sait que la vie et le courage des autres dépendent de votre vie et de votre courage,on n'a plus le droit d'avoir peur.
Commenter  J’apprécie          3190
tgranduc   05 octobre 2012
Vehi-Ciosane, ou, Blanche-Genèse: Suivi du Mandat de Ousmane Sembène
Je te demande de ne pas considérer l'argent comme l'essence de la vie. L'argent comme l'essence de la vie ne te conduit que sur la fausse route où, tôt ou tard, tu seras seul. L'argent ne solidifie rien. Au contraire, il détruit tout ce qui nous reste d'humanité.
Commenter  J’apprécie          1370
oassita65   19 décembre 2011
Les bouts de bois de Dieu de Ousmane Sembène
La polygamie,c'était une de nos coutumes que je ne pouvais comprendre,que je détestais même . Et puis il arrive que l'on se mette à aimer ce que l'on croyait détester
Commenter  J’apprécie          1080
Ousmane Sembène
oassita65   19 décembre 2011
Ousmane Sembène
Ce ne sont pas ceux qui sont pris par force,enchaînés et vendus comme esclaves qui sont les vrais esclaves, ce sont ceux qui acceptent moralement et physiquement de l'être.
Commenter  J’apprécie          910
Ousmane Sembène
oassita65   19 décembre 2011
Ousmane Sembène
nous sommes bien misérables,mais le malheur ce n'est pas de mourir de faim et de soif,le malheur c'est de savoir que d'autre veux qu'on meurt de faim et de soif
Commenter  J’apprécie          670
oassita65   19 décembre 2011
Les bouts de bois de Dieu de Ousmane Sembène
On refuse ce que nous demandons ( les allocations familliales ) sous prétexte que nos mères et nos femmes sont des concubines,nous-mêmes et nos fils des bâtards!
Commenter  J’apprécie          610
oassita65   19 décembre 2011
Les bouts de bois de Dieu de Ousmane Sembène
Alors,ça ne suffit pas de marcher sur les colonies,il faut encore qu'on piétine les colonisés !
Commenter  J’apprécie          610
tgranduc   05 octobre 2012
Ô pays, mon beau peuple de Ousmane Sembène
Nous qui sommes entre les deux Afriques, Il nous appartient d'apprendre des vieux leur savoir du passé et des jeunes ce qu'ils attendent de nous, bien que pour le moment, nos connaissances soient inférieures à nos désirs.
Commenter  J’apprécie          600
Belem   12 mars 2013
Les bouts de bois de Dieu de Ousmane Sembène
« Une fois par semaine seulement la « Fumée de la savane » courait à travers la brousse, conduite par des Européens. Alors les grévistes tendaient leurs oreilles, tels des lièvres surpris par un bruit insolite. Pendant un instant, le passage de la locomotive apaisait le drame qui se jouait dans leur cœur, car leur communion avec la machine était profonde et forte, plus forte que les barrières qui les séparaient de leurs employeurs, plus forte que cet obstacle jusqu'alors infranchissable : la couleur de leur peau. Puis, la fumée disparue, le silence ou le vent s'installait de nouveau. »
Commenter  J’apprécie          400
Ousmane Sembène
oassita65   19 décembre 2011
Ousmane Sembène
Nous sommes bien misérables, car le malheur ce n'est pas seulement d'avoir faim et soif, le malheur c'est de savoir qu'il y a des gens qui veulent que tu meures de faim
Commenter  J’apprécie          400

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-45761

Quel est le nom de ce pays constitué de la grande île africaine séparée du continent par le canal de Mozambique?

Zanzibar
Madagascar
Sainte-Hélène

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : afrique , îles , géographieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..