AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.58 /5 (sur 206 notes)

Nationalité : Nigeria
Né(e) à : Lagos , 1988
Biographie :

Oyinkan Braithwaite est une romancière nigériane, auteure de roman policier.

Elle passe une partie de son enfance en Angleterre, après le déménagement de sa famille dans le quartier de Southgate à Londres. Elle étudie le droit et la création littéraire à l'Université de Surrey et à l'Université Kingston, avant de retourner à Lagos en 2012.

Braithwaite travaille ensuite comme rédactrice pour la maison d'édition Kachifo et comme web-designer, tout en écrivant des nouvelles.

Son premier roman, "Ma sœur, serial killeuse" ("My Sister the Serial Killer"), un roman noir et humoristique, a été publié en 2018.

Ce livre est notamment sélectionné pour le Booker Prize, finaliste du Baileys Women's Prize for Fiction en 2019 et lauréat du Prix Anthony 2019 du meilleur premier roman.

Instagram : https://www.instagram.com/oyinbraithwaite/?hl=fr
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Oyinkan Braithwaite   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Shelfie with Oyinkan Braithwaite


Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Shan_Ze   23 juillet 2019
Ma soeur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite
Avec Femi, ça fait trois, vous savez. Et à trois, on vous catalogue tueur en série.



La nuit dernière, je n'arrivais pas à fermer l'oeil alors plutôt que de continuer de compter à l'envers, je me suis assise à mon bureau, j'ai allumé mon ordinateur portable et je me suis surprise à taper "Tueur en série" dans la barre de recherche Google. A 3 heures du matin. Et c'était là, écrit noir sur blanc : trois meurtres ou plus... bam ! Tueur en série.
Commenter  J’apprécie          120
Oyinkan Braithwaite
nicolegarrier   02 août 2019
Oyinkan Braithwaite
Je déteste les fêtes à la maison. Les gens oublient les règles de bonne conduite qu'ils observaient s'ils venaient vous rendre visite n'importe quel autre jour. Ils abandonnent leurs assiettes sur la première surface plane qui se présente; ils renversent leurs verres et tournent les talons sans se soucier d'éponger les dégâts; ils attrapent les amuse-gueules à pleines poignées et remettent ceux qu'ils n'aiment pas dans la coupe.
Commenter  J’apprécie          100
Ileauxtresors   26 juillet 2020
Ma soeur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite
I stand up and rinse the gloves in the sink. Ayoola is looking at my reflection in the mirror.

“We need to move the body,” I tell her.

“Are you angry at me?”

Perhaps a normal person would be angry, but what I feel now is a pressing need to dispose of the body.
Commenter  J’apprécie          60
Bazart   23 mars 2019
Ma soeur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite
Le hastag #femidurandadisparu est devenu viral et un message en particulier suscite beaucoup d'attention- celui d'Ayola. Elle a posté une photo d'eux, en se présentant comme la dernière personne à l'avoir vu vivant, et en suppliant quelconque qui l'ait vu qui ce que soit, de se manifester s'il sait quelque chose qui pourrait l'aider."
Commenter  J’apprécie          50
Armony22   24 juin 2020
Ma soeur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite
Ayoola m'appelle et prononce ces mots que j'avais espéré ne jamais plus entendre . Korede, je l'ai tué.
Commenter  J’apprécie          60
La_petite_bibliotheque   13 février 2020
Ma soeur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite
De la musique résonne dans la chambre d'Ayoola. Elle écoute I Wanna Dance with Somebody de Whitney Houston, à fond. Enya ou Lourde, quelque chose de plus solennel ou nostalgique, serait plus approprié que l'équivalent musical d'un paquet de M&M's.
Commenter  J’apprécie          40
TiboLexie   12 juin 2020
Ma soeur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite
Bizarrement, je ne peux pas l'imaginer se résoudre à poignarder un homme si elle n'avait pas ce couteau-là sous la main; c'est presque comme si c'était lui qui décidait de donner la mort, indépendamment de la volonté d'Ayoola. Cela dit, est-ce si difficile à croire ? qui osera prétendre que derrière tout objet ne se cache pas une intention ? Ou que les intentions cachées de ses anciens propriétaires ne continuent pas à l'orienter vers sa raison d'être ?
Commenter  J’apprécie          30
Amnezik666   08 avril 2020
Ma soeur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite
Il n’allait pas non plus rester ici éternellement. Il n’était pas un fauteuil, un lit, un stéthoscope, mais un patient, et les patients, ça repart un jour ou l’autre – en vie, ou pas.
Commenter  J’apprécie          30
ludi33   18 juillet 2020
Ma soeur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite
Mon téléphone vibre et je songe à l'ignorer.

C'est Ayoola.

Mon cœur loupe un battement.

" Oui ?

- Korede."
Commenter  J’apprécie          32
Crumpet   08 septembre 2020
Ma soeur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite
« Chez les Yorubas, la coutume veut qu’on prénomme des jumeaux Taiwo et Kehinde. Taiwo est l’aîné, celui qui sort en premier, et Kehinde, par conséquent, le puîné. Sauf qu’il est aussi l’aîné, parce que c’est lui qui a dit à Taiwo : « Sors le premier, et va essuyer les plâtres.  »
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Balzac contre Zola (2)

Illusions perdues

Balzac
Zola

10 questions
342 lecteurs ont répondu
Thèmes : tribuCréer un quiz sur cet auteur