AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.04 /5 (sur 336 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Versailles , 1978
Biographie :

Docteur en agronomie, Pablo Servigne est chercheur indépendant et transdisciplinaire.

Pendant ses années de doctorat, il a fait des recherches sur le comportement et l’écologie des fourmis, d’abord en Guyane française, puis à Bruxelles, en laboratoire. Voilà l’origine de sa passion pour les mécanismes de l’entraide.

En 2008, il a quitté le monde universitaire pour consacrer l’essentiel de son temps à la transition. Pour cela, il a voyagé à Cuba et au Vénézuela. Ce fut le déclic sur l’agriculture urbaine et l’agroécologie !

Entre 2010 et 2014, il a travaillé au sein de Barricade (Liège), une association d’éducation populaire (on dit "éducation permanente" en Belgique) qui développe des animations et surtout un pôle de recherches et d’analyses autour des thèmes de la transition, l’économie sociale et solidaire, l’imaginaire de gauche, et les féminismes. Tous leurs écrits sont disponibles gratuitement sur le site.

Depuis 2010, il collabore régulièrement avec le seul journal écologiste de Belgique francophone, Imagine Demain le Monde. Il fait aussi partie du comité de rédaction de la revue anarchiste Réfractions.

Il participe aux réflexions du GIRAF (Groupe Interdisciplinaire de Recherche en Agroécologie du FNRS), et de l’Institut Momentum (Paris).

Il est aussi formateur en permaculture.

Aujourd’hui indépendant, il écrit des articles et des livres, il donne des conférences, et participe à la construction de l’autonomie de son lieu de vie en collectif, ainsi qu’au tissage des "réseaux des temps difficiles" (Travail qui relie, MKP, etc.).
+ Voir plus
Source : pabloservigne.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
« La Chute de l'empire humain » : un livre d'entretien avec dix penseurs de l'effondrement et de la reconstruction, réalisé par Manon Commaret et Pierrot Pantel Présentation du livre : En quelques années, l'effondrement de notre société humaine est passé du statut de fantasme à celui de probabilité admise par la communauté scientifique. Comment vivre avec cette perspective d'un basculement désormais inéluctable de notre monde ? Ainsi, Manon Commaret et Pierro Pantel sont allés à la rencontre d'Isabelle Attard, Carolyn Baker, Nicolas Casaux, Yves Cochet, Nicolas Hulot, Derrick Jensen, Jean Jouzel, Arthur Keller, Vincent Mignerot et de Pablo Servigne, pour recueillir non seulement leur vision objective de cet effondrement en cours, mais également leur perception intime. Toutes et tous ont accepté de se livrer avec précision et sincérité. « La Chute de l'empire humain » est le résultat de ces longues heures d'entretien : un livre qui offre sur le sujet du maintenant et de l'après des perspectives complémentaires et des nuances subtiles, mais également un éclairage sur les émotions parfois contradictoires que suscite la conviction d'un effondrement imminent. À paraître le 20 août 2020 Pour plus d'informations : https://www.ruedelechiquier.net/essais/283-la-chute-de-lempire-humain.html
+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (98) Voir plus Ajouter une citation
Mimimelie   27 décembre 2016
Comment tout peut s'effondrer : Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne
Dans l’univers d’un élevage de dindes, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes : l’éleveur vient tous les jours donner des grains et il fait toujours chaud. Les dindes vivent dans un monde de croissance et d’abondance... jusqu’à la veille de Noël ! S’il y avait une dinde statisticienne spécialiste de la gestion des risques, le 23 décembre, elle dirait à ses congénères qu’il n’y a aucun souci à se faire pour l’avenir...
Commenter  J’apprécie          310
LSH   04 septembre 2015
Comment tout peut s'effondrer : Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne
(...) l'utopie a changé de camp : est aujourd'hui utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant.
Commenter  J’apprécie          290
Pablo Servigne
Jean-Daniel   08 février 2020
Pablo Servigne
L'effondrement est tel que nous devons nous interroger sur la place de l'humain sur cette Terre. La science ne prescrit pas de solutions à cette question.
Commenter  J’apprécie          260
Erik35   27 février 2019
Comment tout peut s'effondrer : Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne
Ce qui nous fait peur dans l'idée d'une grande catastrophe, c'est la disparition de l'ordre social dans lequel nous vivons. Car une croyance extrêmement répandue veut que, sans cet ordre qui prévaut avant le désastre, tout dégénère rapidement en chaos, panique, égoïsmes et guerre de tous contre tous. Or, aussi étonnant que cela puisse paraître, cela n'arrive pratiquement jamais. Après une catastrophe, c'est à dire un «événement qui suspend les activités normales et cause de sérieux dommages à une large communauté [*]», la plupart des humains montrent des comportements extraordinairement altruistes, calmes et posés (sont exclues de cette définition les situations où il n'y a pas d'effet de surprise, comme les camps de concentration, et les situations plus complexes des conflits armés). «Des décennies de recherches méticuleuses sur le comportement humain face aux désastres, aux bombardements durant la seconde guerre mondiale, aux inondations, aux tremblements de terre et aux tempêtes à travers le continent et ailleurs dans le monde l'ont démontré [**]». Dans ces situations, certains prennent même des risques insensés pour aider des personnes autour d'eux, aussi bien des proches que des voisins ou de parfaits étrangers. Aussi surprenant que cela puisse paraître, l'image d'un être humain égoïste et paniqué en temps de catastrophe n'est pas du tout corroborée par les faits.



[*] D.P. Aldrich, Building Resilience. "Social Capital in Post-Disaster Recovery", University of Chicago Press, 2012.

[**] R. Solnit, "A Paradise Built in Hell : The Extraordinary Communities That Arise in Disaster", Penguin Books, 2012.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          214
Erik35   13 février 2019
Comment tout peut s'effondrer : Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne
Prendre un tel chemin [la collapsologie] ne laisse pas indemne. Le sujet de l'effondrement est un sujet toxique qui vous atteint au plus profond de votre être. C'est un énorme choc qui dézingue les rêves. Au cours de ces années de recherches, nous avons été submergés par des vagues d'anxiété, de colère et de profonde tristesse, avant de ressentir, très progressivement, une certaine acceptation, et même, parfois, de l'espoir et de la joie. En lisant des ouvrages sur la transition, comme le fameux manuel de Rob Hopkins, nous avons pu relier ces émotions aux étapes d'un deuil. Un deuil d'une vison de l'avenir. En effet, commencer à comprendre puis à croire en la possibilité d'un effondrement revient finalement à renoncer à l'avenir que nous nous étions imaginé. C'est donc se voir amputer d'espoirs, de rêves et d'attentes que nous avions forgés pour nous depuis la plus tendre enfance, ou que nous avions pour nos enfants. Accepter la possibilité d'un effondrement, c'est accepter de voir mourir un avenir qui nous était cher et qui nous rassurait, aussi irrationnel soit-il. Quel arrachement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Jean-Daniel   08 février 2020
Comment tout peut s'effondrer : Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne
L’utopie a changé de camp : est aujourd’hui utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant.
Commenter  J’apprécie          231
Erik35   21 février 2019
Comment tout peut s'effondrer : Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne
Parallèlement, les sciences de la complexité découvrent qu'au-delà de certains seuils, les systèmes complexes - dont les économies ou les écosystèmes - basculent brusquement vers de nouveaux états d'équilibre impossibles à connaître à l'avance, voire s'effondrent. Nous sommes de plus en plus conscients que nous avons transgressé certaines "frontières" qui garantissaient la stabilité de nos conditions de vie, en tant que société et en tant qu'espèce. Le système climatique global, de nombreux écosystèmes ou de grands cycles biogéochimiques de la planète ont quitté la zone de stabilité que nous leur connaissions, annonçant le temps de grandes et brusques perturbations, qui en retour déstabiliseront les sociétés industrielles, le reste de l'humanité et même les autres espèces.

Le paradoxe qui caractérise notre époque - et probablement toutes les époques où une civilisation se heurtait à des limites et transgressait des frontières - est que plus notre civilisation gagne en puissance, plus elle devient vulnérable. Le système politique, social et économique moderne globalisé, grâce auquel plus de la moitié des humains vivent, a sérieusement épuisé les ressources et perturbé les systèmes sur lesquels il reposait - le climat et les écosystèmes -, au point de dégrader dangereusement les conditions qui permettaient autrefois son expansion, qui garantissent aujourd’hui sa stabilité, et qui lui permettront de survivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
LSH   04 septembre 2015
Comment tout peut s'effondrer : Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne
Certes, la possibilité d'un effondrement ferme des avenirs qui nous sont chers, et c'est violent, mais il en ouvre une infinité d'autres, dont certains étonnamment rieurs. Tout l'enjeu est donc d'apprivoiser ces nouveaux avenirs, et de les rendre vivables.
Commenter  J’apprécie          210
Erik35   20 février 2019
Comment tout peut s'effondrer : Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne
Là où le problème devient sérieux, c'est que la globalisation, l'interconnexion et l'homogénéisation de l'économie ont rigidifié encore le verrouillage, en augmentant exagérément la puissance des systèmes déjà en place. Selon la thèse de l'archéologue Joseph Tainter, cette tendance apparemment inexorable des sociétés à se diriger vers de plus grands niveaux de complexité, de spécialisation et de contrôle sociopolitique, serait même l'une des causes majeures de l'effondrement des sociétés. En effet, avec le temps, les sociétés se tournent naturellement vers des ressources naturelles de plus en plus coûteuses, car difficiles à exploiter (les plus faciles étant épuisées en premier), réduisant ainsi leurs bénéfices énergétiques, au moment même où elles accroissent leur bureaucratie, les dépenses de contrôle social intérieur et les budgets militaires, afin de simplement obtenir un statu quo. Verrouillé par toute cette complexité, le métabolisme de la société atteint un seul de rendement décroissant qui la rend de plus en plus vulnérable à l'effondrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Erik35   01 mars 2019
Comment tout peut s'effondrer : Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne
«Une surpopulation mondiale, une surconsommation par les riches, et de piètres choix technologiques [*]», ont mis notre civilisation industrielle sur une trajectoire d’effondrement. Des chocs systémiques majeurs et irréversibles peuvent très bien avoir lieu demain, et l'échéance d'un effondrement de grande ampleur apparaît bien plus proche qu'on ne l'imagine habituellement, vers 2050 ou 2100. Personne ne peut connaître le calendrier exact des enchaînements qui transformeront (aux yeux des archéologues) un ensemble de catastrophe en effondrement, mais il est plausible que cet enchaînement soit réservé aux générations présentes. Telle est l'intuition, que nous partageons avec bon nombre d'observateurs, qu'ils soient experts scientifiques ou activistes.



[*] P.R.Ehrlich et A.H. Ehrlich, "Can a collapse of global civilization be avoid ?", 2013.
Commenter  J’apprécie          164
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..