AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.08 /5 (sur 132 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Milan , le 18/06/1971
Biographie :

Paola Barbato est une romancière et une scénariste de fumetti italienne.

Elle fait partie de l'équipe de scénariste qui travaille sur la célèbre série italienne "Dylan Dog".

Ses débuts avec "Dylan Dog" remonte au numéro "Speciale Dylan Dog n. 12", mais sa collaboration régulière à la série a commencé en 1999 ("Il sonno della ragione" n°157). Avec les années, elle est devenu une auteure essentielle de la série.

Elle a également écrit 4 romans: "Bilico" (2006), "Mani nude" ("A mains nues) (2008) qui a gagné le "Premio Scerbanenco", "Il filo rosso" ("Le fil rouge) (2010) et "Non ti faccio niente" (2017) qui n'est pas encore traduit en français.

Elle publie également sur internet en 2011 un shojo manga nommé Davvero. 4 albums à ce jour.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Paola Barbato   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

UT - Presentazione Cartoomics 2016


Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
calypso   01 mai 2018
Bon à tuer de Paola Barbato
Un écrivain n’est personne. Ses mots sont plus grands que lui : ils se fixent dans les mémoires et occultent son nom, son visage, tout. Un écrivain dispose de deux moyens pour devenir plus célèbre que ce qu’il a créé : écrire puis mourir de façon éclatante, ou bien tuer de façon éclatante puis écrire.

La troisième voie est rare.

C’est un saut dans le vide, une métamorphose extrême.

La transformation d’un auteur en personnage.
Commenter  J’apprécie          260
frgi   21 avril 2016
Le fil rouge de Paola Barbato
"La vie était entrée par l'arrière, dans le jardin ; elle n'avait fait que traverser" (p.78)
Commenter  J’apprécie          90
djihane   17 novembre 2015
Le fil rouge de Paola Barbato
Chaque fois qu’un crime est commis, on raisonne en ligne droite: victime-bourreau. Mais il y a un troisième point de vue, le point de vue de celui qui reste. Qui reste vivant, qui reste dans l’attente, qui reste et combat, contre tout et tous, contre cet engrenage confus qui s’appelle «justice». Ils restent, ce sont les survivants.
Commenter  J’apprécie          60
frgi   20 avril 2016
Le fil rouge de Paola Barbato
"Ce que nous ne savons pas ne nous nuit pas" (p.50)
Commenter  J’apprécie          60
Amnezik666   28 avril 2016
Le fil rouge de Paola Barbato
« Il y a deux types de femmes, par ici, les femmes à petit sac et les femmes casse-couilles. Les casse-couilles qui veulent que tu participes aux manifestations pour la paix, que tu lises les classiques russes, que tu deviennes végétarien… Tu ne leur conviens pas comme tu es, il te manque toujours quelque chose, ce quelque chose en plus qu’elles te demandent. Les femmes à petit sac, elles, sont simples : elles ne te cassent pas les couilles, elles couchent et tu peux les sortir, tu fais toujours bonne figure. Toujours bien habillées, ce qui n’est pas le cas de ces putes alternatives, elles ne connaissent pas le pantalon de survêtement, coiffées, maquillées, elles parlent peu : elles n’ont pas grand-chose à dire, mais peu importe. Si tu as de l’argent et un bon boulot, tu en épouses une, quand t’as envie tu la baises, si tu as quelqu’un à voir elle ne t’emmerde pas et si tu veux être tranquille elle va se coucher à 9 heures ou bien elle s’enferme dans la salle de bains pour se faire un masque, un truc comme ça. Tu veux une vie tranquille ? Prends-toi une femme à petit sac. Tu veux chier du sang ? Prends-toi une casse-couilles. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
djihane   17 novembre 2015
Le fil rouge de Paola Barbato
C’est un fil subtil, la douleur. Un fil rouge. Il nous relie, il nous serre, il nous pénètre tellement en profondeur qu’on oublie qu’on l’a à l’intérieur.
Commenter  J’apprécie          40
Amnezik666   28 avril 2016
Le fil rouge de Paola Barbato
C’était la Haine, la Haine pour toujours, qui à la différence de l’Amour dure, ne nous abandonne jamais.
Commenter  J’apprécie          40
Lizouzou   16 novembre 2014
À mains nues de Paola Barbato
Tout avait changé. Pour toujours. Il avait tué un homme.
Commenter  J’apprécie          40
Lizouzou   16 novembre 2014
À mains nues de Paola Barbato
Mais l'enfance n'était plus, elle était partie pour toujours. Il avait connu le désespoir, l'angoisse, la peur et enfin l'instinct. La vie, la survie.
Commenter  J’apprécie          30
Takalirsa   31 mai 2015
À mains nues de Paola Barbato
- Pourquoi ? demanda-t-il.

Ce n'était pas une question, c'était mille questions, mille pourquoi concentrés en un seul. Minuto le savait bien.

- Pourquoi, pourquoi. Parce que les choses nous arrivent, c'est tout. Et c'est tombé sur toi.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

QUIZ FINAL DÉFI BABELIO JUNIOR 2020-2021

109 rue des soupirs : Parmi les fantômes hantant la maison d'Eliott, quelle est la particularité de la jeune femme ?

Elle n'a pas de visage
Sa tête peut se détacher du corps
Elle est entièrement vêtue de noir
Elle n'a pas de bras

30 questions
14 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..