AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.85/5 (sur 358 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Venise , le 29/02/1944
Biographie :

Paolo Eleuteri Serpieri (né le 29 Février 1944 à Venise) est un scénariste et dessinateur italien de bandes dessinées, connu avant tout pour son travail sur la série de science-fiction érotique Druuna.

Serpieri est né à Venise mais s'installe à Rome durant sa jeunesse. Il commence à étudier la peinture et l'architecture à l'institut des Arts de Rome où il était l'élève de Renato Guttuso. Il commence sa carrière en tant que peintre en 1966, avant de se tourner vers les bandes dessinées en 1975. Grand amateur de westerns, Serpieri co-écrit L'Histoire du Far-West, série sur le Far-West, avec le scénariste Raffaele Ambrosio, et publiée aux éditions Larousse.

A partir de 1980, Serpieri travaille sur différents projets comme Découvrir la Bible, encore pour Larousse, ainsi que sur des courtes histoires pour des magazines comme L'Eternauta, Il Fumetto et Orient-Express. En 1985, il crée la série Druuna, qui comprend 8 volumes publiés entre 1985 et 2003: Morbus Gravis, Morbus Gravis 2: Druuna, Creatura, Carnivora, Mandragora, Aphrodisia, La Planète Oubliée et Clone. Serpieri a aussi publié un certain nombre de "sketchbooks", tels que Obsession: A la recherche de Druuna, Druuna X, Druuna X 2, Croquis et Parfum de Femmes. Ses œuvres ont connu beaucoup de succès puisqu'il a vendu plus d'un million d'albums traduits en 20 langues.

Serpieri a également travaillé sur le design du jeu vidéo "Druuna: Morbus Gravis", basé sur le personnage de sa plantureuse héroïne.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Paolo Eleuteri Serpieri   (44)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Paolo Serpieri en interview pour PlaneteBD.com


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Au fond ils ont peut-être raison de détruire tous ces vieux papiers pleins de mots inutiles et absurdes
Commenter  J’apprécie          100

Vous, les hommes, vous aimez payer, ça vous rassure d’établir une hiérarchie dans le rapport, même si elle est illusoire... Et, oui, parfois, j’aime être achetée. C’est comme un jeu, un jeu émoustillant
Commenter  J’apprécie          70
C'est quoi les souvenirs ? C'est trop difficile de comprendre ce mot, il n'y a rien, pas même la conscience de soi ou du moi conscient... peut-être juste l'instinct... qui pousse à fuir...
Commenter  J’apprécie          63
Comme je descendais des Fleuves impassibles
Je ne me sentis plus guidé par les haleurs;
Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles,
Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs.
Commenter  J’apprécie          50
Le Lakota était empli de compassion et d'amour pour la nature, et son attachement grandissait avec l'âge.
Commenter  J’apprécie          50
La première fois que j'ai vu une femme nue, j'ai cru que c'était une erreur. (Woody Allen)
Commenter  J’apprécie          50
- Mon dieu c'est épouvantable ! Allons-nous en, Schastar, rentrons à la maison...
- Nous devons passer... Aller de l'autre côté... Traverser le secteur... Viens !
- Hein ? Traverser le secteur ? Mais il est bouclé ! Schastar, tu es fou ? Là-bas, c'est plein de monstres !
- Vite par ici... Des monstres ? oui, c'est vrai, des monstres. C'est le mal qui les a réduits ainsi qui les a transformés en bêtes assoiffées de sang. Mais as-tu vu leurs visages, Druuna ? Ceux de ces hommes et de ces femmes qui regardaient ? Les as-tu bien vus ? Sommes-nous aussi comme eux ? C'est ça que nous sommes devenus ? Maudite ville... Maudite...
Commenter  J’apprécie          30
La plus petite graine produit souvent le plus grand arbre.
Commenter  J’apprécie          50
...J'ai toujours su que dans l'Ouest entre réalité et légende c'est toujours la légende qui a le dernier mot !

(page 44)
Commenter  J’apprécie          40
N'accuse pas le puits d'être trop profond. C'est ta corde qui est trop courte.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Paolo Eleuteri Serpieri (254)Voir plus

Quiz Voir plus

Pères fantastiques et mystiques

L'homme descend du porc ! C'est moins chic que le singe évidemment et les partisans de la théorie classique qui butent toujours sur le problème du chaînon manquant ne sont pas prêts à accepter cette hypothèse : Le Père de nos ... de Bernard Werber.

frères
pères
mères

5 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : père , fantastique , mystiqueCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..