AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.43 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Limoges
Biographie :

Psychanalyste, diplômé de psychopathologie clinique, Pascal Herlem a suivi les séminaires de Piera Aulagnier et de Lacan. Il participe depuis de nombreuses années aux travaux de recherches sur Raymond Queneau.
Pascal Herlem s'intéresse particulièrement aux rapports qui unissent le psychanalyste et son écrivain et publie régulièrement ses études dans des revues de psychanalyse ou de littérature.

Source : http://www.calliopees.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Pascal Herlem   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
nadejda   21 février 2012
Les Chiens d'Echenoz - Precede d'un Avertissement de Jean Echenoz de Pascal Herlem
Epigraphe chapitre 1

Quels braves gens, les chiens ! Anton Tchekhov



Commenter  J’apprécie          70
julienraynaud   21 décembre 2017
Limoges de Pascal Herlem
A Limoges, tout le monde est mort, mon père, ma mère, ma sœur, il n'y a plus personne ici depuis longtemps.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   07 décembre 2015
La soeur de Pascal Herlem
Une frontière s’abolit entre une vie dépourvue de sens à cause d’une succession d’épreuves et le conte entretenu depuis l’enfance, consolation intime, lieu virtuel où se tient l’Espérance.
Commenter  J’apprécie          20
nadejda   21 février 2012
Les Chiens d'Echenoz - Precede d'un Avertissement de Jean Echenoz de Pascal Herlem
Avertissement de Jean echenoz

«N’éprouvant pas plus d’affection particulière que d’antipathie spéciale pour ces bêtes, j’en conclus que je dois voir confusément en elles de parfaites héroïnes, d’excellentes figurantes ou d’honnêtes accessoires de fiction.

D’ailleurs comme toujours, on est bien loin d’être le seul. Un jour, Erik Satie s’ouvrit à Jean Cocteau de ce projet : «Je veux écrire une pièce pour chiens et j’ai déjà trouvé le décor : le rideau se lève sur un os».

Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   07 décembre 2015
La soeur de Pascal Herlem
La mère sauve le bébé à naître en la mettant dehors. Elle s’en sépare, elle la perd. Elle fait ce choix impossible, elle le fait. Il est vrai que le bébé donne des signes inquiétants, on redoute qu’il ne naisse mort-né. Il y a urgence. L’exil de la sœur est nécessaire pour sauver le bébé et sa mère qui ne vont pas bien fort. C’est à cause de la sœur, rien d’autre.
Commenter  J’apprécie          10
dipari   23 juillet 2018
Limoges de Pascal Herlem
Je me tiens debout devant la tombe, bien en face, pour me recueillir un moment avant de partir. Je n'entends plus criailler les corneilles noires non plus que bourdonner au loin le trafic automobile. Comme si j'étais frappé d'une sorte de surdité passagère due à l'émotion, je n'entends que mon cœur battre.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   07 décembre 2015
La soeur de Pascal Herlem
Le malheur une fois entré dans la maison, on ne peut pas rester comme ça, il est nécessaire de lui trouver une cause. Il faut qu’il y ait un sens à tout cela, même et surtout si la vérité toujours se dérobe. Le principal est pour ma mère de construire une histoire dont la vraisemblance suffit à donner une forme à l’inconnu, à imaginer une raison, à désigner un coupable. Ce sera la légende du lait maudit.

La légende ne s’écrit pas en une fois, elle connaît des versions, des hésitations, des remords. Une conviction demeure cependant, le lait est responsable de l’encéphalite convulsivante, à partir de quoi le malheur établi ne va cesser de prospérer, diaboliquement.
Commenter  J’apprécie          00
dipari   23 juillet 2018
Limoges de Pascal Herlem
Je me préoccupe toujours beaucoup de la cohérence de mes associations vestimentaires. Un stratagème, destiné à masquer, escamoter, diluer mes incohérences, failles et discordances personnelles -–à m'en défendre.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   07 décembre 2015
La soeur de Pascal Herlem
La vie intérieure ressemble à un désordre continuel, les émotions se jettent les unes contre les autres, s’entrechoquent brutalement. Les convulsions se succèdent, ne laissant place qu’aux absences, aux moments d’évanouissement, de perte d’elle-même et du monde, où Françoise délaisse tout, se replie. Elle est prise de tics, comme autant de décharges involontaires, de crispations obligées ou de gestes abrégés. Leur répétition incessante épuise sa mère, c’est une agression sans fin.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   07 décembre 2015
La soeur de Pascal Herlem
L’arrangement permet de se réfugier dans l’habitude (on s’habitue à tout), dans la distance d’avec ça, de geler la scène invivable, de vivre sa petite vie en regardant ailleurs.

Alors ça reste en l’état, longtemps. Impossible de se défaire de cette sourde inquiétude, de s’en écarter ou de s’en rapprocher de trop près. On garde un œil dessus, c’est tout. On se maintient dans cette position intenable, jusqu’au jour où l’arrangement ne peut plus durer.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Héros littéraires 2️⃣

"C'est le plus grand des voleurs, oui, mais c'est une gentleman. Il s'empare de vos valeurs sans vous menacer d'une arme...". Quel est le nom de ce personnage de Maurice Leblanc, qui vole, c'est incontestable, mais avec chic et élégance ?

Simon Templar (Le Saint)
Rouletabille
Arsène Lupin
Robin des Bois

10 questions
241 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littératureCréer un quiz sur cet auteur

.. ..