AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.38/5 (sur 26 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , 1964
Biographie :

Pascal Lardellier est Professeur des Universités en science de l’information-communication (SIC, 71° section du CNU) à l’Université de Bourgogne (Dijon) .

Né dans les années 1960 à Lyon, ayant suivi une formation multidisciplinaire dans cette même ville (Lettres, publicité, journalisme, théories des SIC, histoire, anthropologie…), il enseigne à Dijon depuis 2000, et est rattaché au laboratoire CIMEOS/LIMSIC.

Il a auparavant enseigné sous différents statuts dans les universités de Nice-Sophia-Antipolis (maître de conférences), Lyon 2 (ATER), Lyon 3, Nancy-Metz ou St Etienne (chargé de cours).

Pascal Lardellier publie régulièrement livres et articles théoriques sur des thématiques liées aux médiations technologiques (les TIC) ou symboliques (les rites) ou encore au sensible. Ses travaux interrogent les nouvelles formes du lien social et de la culture et le statut des relations, notamment amoureuses, dans les réseaux numériques. Directeur d'une collection à l'Harmattan (Collection "Des Hauts et Débats"). Il mène une longue enquête sur les "pseudos-théories du décodage du non-verbal", publiée en 2008 ("Arrêtez de décoder").

Il s’exprime régulièrement dans les médias francophones (interviews) et est aussi scénariste (son premier « documentaire sociologique » de 52 minutes sur la « séduction on line » sera diffusé début 2011 à la télévision).

Il a été président (2009-2010) du Comité d’expertise des filières « information-communication » de la Belgique francophone pour le compte de l’AEQES (Agence pour l'Évaluation de la Qualité de L'Enseignement Supérieur, Communauté Francophone de la Belgique)

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Pascal Lardellier   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=60019&motExact=0&motcle=&mode=AND L'HOMME REVU ET CORRIGÉ Les sciences de la nature au service des sciences humaines Essai Alain Javeau Préface de Pascal Lardellier Des Hauts et Débats Ce livre a pour objet de montrer que le fonctionnement et le comportement humains s'expliquent par les sciences de la nature, par-delà les sciences humaines. Les principes de physique jouent un rôle important. Ils expliquent le changement du milieu naturel et humain avec, entre autres perspectives, le trans et le posthumanisme. Fondamentalement, nous sommes des mécanismes de traitement de l'information, comme les robots. En toile de fond, le déterminisme scientifique implique l'absence de libre arbitre... Alain Javeau est titulaire d'un Master Recherche et d'un Doctorat en Science de l'information et de la communication, ainsi que d'une maîtrise en Journalisme. Ce livre est fondé sur sa thèse de doctorat. Broché - format : 13,5 x 21,5 cm ISBN : 978-2-343-14785-7 ? 4 juin 2018 ? 244 pages

+ Lire la suite

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
« La page du livre n'est pas tournée, et le livre est toujours à la page. Pour d'évidentes raisons symboliques, techniques et ergonomiques, il a même de beaux jours devant lui, alors que de nouveaux rites, de nouvelles manières de lire, seul ou en groupe, et d'entendre lire sont inventés, comme pour régénérer ses vieilles racines par de jeunes pousses »
Pascal LARDELLIER « Pratiques de lectures étudiantes à l'ère d'Internet » (p.57)

« Chaque média est contraint de découvrir ou redécouvrir son originalité face au nouveau moyen de communication qui s'installe »
Commenter  J’apprécie          10
Et le destin conjugal était terne ou heureux, selon que le mariage (de raison) fut pesant ou providentiellement scellé par une flamme. Désormais, affranchis pour nombre d’entre nous de ce poids moral, nous sommes libres, de manière vertigineuse. Mais le prix à payer pour être heureux en couple, c’est que le sentiment amoureux et le désir doivent être ressentis de manière mutuelle et continue. Et ceci, c’est aléatoire, et surtout épuisant.
Commenter  J’apprécie          10
Des citations et des affirmations comme des lapins sortis de chapeaux

Les affirmations des bonimenteurs s'apparentent à des lapins que l'on sortirait de chapeaux : on ne voit pas d'où elles sortent, et hop, elles apparaissent comme par magie !
Ainsi, on nous apprend que "l'épaule droite est le siège de l'émotion, et la gauche celle de l'orgueil" (P.Turchet). Et J-P Veyrat de surenchérir : "observer par exemple une personne qui vous pose une question. Si elle se gratte simultanément la tête, c'est qu'elle est alors en train de chercher elle aussi la réponse qu'elle n'a pas". Mais encore ? "Maintenant, si elle se frotte le menton, vous pouvez imaginer qu'elle détient déjà une réponse, mais qu'elle n'en est pas tout à fait sûre et cherche votre aval sur le sujet. Enfin, si jamais elle passe la main dans le cou, c'est sans doute car elle a la réponse mais redoute votre réaction". D'où tous cela sort donc ? Mystère, encore une fois. par contre, on imagine les ravages que ces assertions peuvent produire, plaquée sur des entretiens d'évaluation professionnelle ou même de recrutement ... (pp. 122-123)
Commenter  J’apprécie          00
La quête du bonheur et l’impératif à jouir, à profiter sont les nouveaux mantras d’une époque ayant érigé la « tyrannie du plaisir » en injonction, paradoxale d’ailleurs, tant se lèvent en même temps un puritanisme d’un autre ordre, et une méfiance généralisée d’autrui. Il est clair que le post-#MeToo et la séquence épidémique n’arrangent pas cela, et vont même accentuer la tendance à la défiance et à la bonne distance ; si, bien sûr, il ne saurait être question de tout ranger dans le même panier, car il ne faut pas perdre de vue la violence des relations qui ont engendré ce mouvement.
Commenter  J’apprécie          00
Sachant que la liberté individuelle est le veau d’or de notre époque. Et le domaine de prédilection dans lequel cette liberté devrait s’exprimer, c’est l’amour au sens large : sexualité, émotions, sentiments, choix de vie, famille et parentalité. L’amour a toujours été travaillé par les valeurs de son temps. Amour courtois, mariage bourgeois, libération des mœurs post-68 et coups d’un soir tinderiens, pas tout à fait le même débat. L’amour est éternel nous disaient les poètes ; il est d’abord l’enfant de son époque, rappellent historiens et sociologues.
Commenter  J’apprécie          00
En fait, quand zapper ou swiper devient un réflexe, quand la sélection se fait sur une image, un mot, une impression, eh bien, c’est l’ensemble du cheminement de la drague qui s’accélère et atteint une vitesse folle. Sans qu’il faille voir dans ce jeu (le game) trop de morale. Après tout, la drague a toujours relevé d’un jeu, de stratagèmes calculés mettant la dissimulation au cœur de la tactique. La littérature classique donne des exemples depuis longtemps de ce poker menteur qu’est souvent la drague.
Commenter  J’apprécie          00
Durant des siècles, l’amour et ses institutions furent placés sous l’égide d’un fatalisme : il fallait que l’union arrangeât les familles (nobles ou paysannes), et surtout leurs notaires, dots et remembrements de terres à la clé. Ce fatalisme (fatum = « destin ») exigeait que l’on aimât « pour le meilleur et pour le pire ». Et l’on devait s’accommoder par la force des choses de l’absence de flamme ou de désir, et du regard de l’Église et de la société, qui veillaient au grain.
Commenter  J’apprécie          00
Les hommes ont peu de droits dans cet univers, ils doivent seulement obéir. La métaphore commerciale anime tout le site, l’utilisatrice toute-puissante pouvant « faire son marché », grâce à une « shopping list » qu’elle a préalablement établie sur la base de critères. Ce site exige une bonne dose d’humour, et il rencontre beaucoup de succès auprès d’une clientèle jeune, maîtrisant parfaitement les codes relationnels parodiques des réseaux sociaux.
Commenter  J’apprécie          00
On cherche là, en règle générale, à partager ou à retrouver les valeurs religieuses et culturelles qui sont celles de son milieu et de son éducation. D’aveu d’internautes ayant délaissé les généralistes pour ces sites spécialisés, « on est là entre nous », « on se sent compris », « on est fidèle à nos valeurs ». Car en amour, l’adage « qui se ressemble s’assemble » se vérifie beaucoup plus dans les faits que « les contraires s’attirent ».
Commenter  J’apprécie          00
Le célibataire se définit par rapport au mariage, et en opposition à lui. Le sens social de ce mot a évolué, il s’est ouvert pour inclure toutes les personnes vivant seules, qu’il s’agisse de célibataires stricto sensu, de divorcés non remariés ou encore de veufs sans enfants. Et ils constituent les gros bataillons des sites et applis de rencontres, avec un engagement générationnel et socioculturel différencié.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Pascal Lardellier (43)Voir plus

Quiz Voir plus

Hercule Poirot, Miss Marple ou pas ?

"La maison du péril" : qui mène l'enquête ?

Hercule Poirot
Miss Jane Marple

10 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}