AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.22 /5 (sur 83 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 12/11/1947
Biographie :

Patrice Leconte est un réalisateur, metteur en scène, scénariste, écrivain et dessinateur français.

Il débute dans le dessin qu'il a exercé pendant cinq ans; et réalise quelques courts métrages.

C'est en 1975 que Patrice Leconte met en scène son premier long métrage "Les vécés étaient fermes de l'intérieur "avec Coluche et Jean Rochefort.

Deux ans plus tard, il met en scène "Les bronzés" avec Josiane Balasko, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Marie-Anne Chazel, Christian Clavier, Michel Blanc.

Succès sur scène et comme à l'écran, puis suivie en 1979 de "Les bronzés font du ski" un deuxième Succès. En 1989, Sélection officielle au Festival de Cannes pour Monsieur Hire.

S'ensuit pendant une dizaine d'années une série de comédies, généralement autour des comédiens du Splendid, Coluche, Bernard Giraudeau, Gérard Lanvin, etc. qui rencontrent souvent le succès (Viens chez moi, j'habite chez une copine, Les Spécialistes).

Alors qu'il est membre du Jury pour le cinquantième anniversaire du festival international du film d'animation d'Annecy (Juin 2010), il s'engage dans le parrainage de l'Association Thibfilms.

Il est marié avec Agnès Béraud, attachée de presse des Cahiers du Cinéma.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Patrice Leconte - Albert Marquet


Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
gill   03 mars 2016
Gazul et Cie de Patrice Leconte
Ce qu'ils en pensent :

- Je pensais être le seul touche-à-tout de génie ; maintenant nous sommes deux. (Jean Cocteau)

- Patrice Leconte a toujours été un client charmant et bien élevé. Il venait souvent au magasin essayer nos derniers modèles. S'il nous avait demandé, nous lui aurions fait 10% de ristourne. (les frères Lissac)

- Je ne savais pas qu'il dessinait. Vous auriez mieux fait de me laisser dans l'ignorance. (Carlo Ponti)

- Leconte m'a tout piqué ; mais je ne lui en veux pas car, par la suite, il m'a souvent invité à dîner et il fait très bien la cuisine. (René Pétillon)

- Patrice Leconte était mon dessinateur préféré. Ne serait-ce que parce que je n'avais rien à craindre de sa concurrence. (Moebius)

- Si j'avais su que Leconte ferait un jour de la bande-dessinée, je n'aurais jamais inventé ma plume. (Sergent Major)

- Notre petit Pat a bien du talent. (mes parents) ...
Commenter  J’apprécie          90
Eve-Yeshe   18 juin 2013
Le garçon qui n'existait pas de Patrice Leconte
« Un jour, je traverserai la Manche à la nage, et ça leur clouera le bec à tous. » Voilà ce que je me suis dis un beau matin. Parce que, fatigué de n’être personne, j’ai envie de devenir quelqu’un, pour épater mes collègues de la banque où je travaille, mais surtout pour séduire victoire, qui est la jeune femme la plus jolie que je connaisse.



Commenter  J’apprécie          90
Eve-Yeshe   19 juin 2013
Le garçon qui n'existait pas de Patrice Leconte
Les larmes salées comme la Manche contre laquelle je me bats, se mélangent à cette dernière. Si j’étais au sec, je serais trempé. Je suis conscient du grotesque de ma situation : un employé de banque, pas spécialement sportif, nageant vers Calais, où l’attend peut-être une collègue de travail, et pleurant à chaudes larmes, en chantant à tue-tête une chanson démodée dans un tuba en plastique fluo, franchement, il n’y a pas de quoi pavoiser.
Commenter  J’apprécie          70
Bazart   31 juillet 2013
Le garçon qui n'existait pas de Patrice Leconte
Même si c'est difficile à croire, je ne sais pas trop quel âge j'ai. Lorsque je m'examine dans un miroir, je fais trente ans. Il arrive qu'on me donne dix ans de plus ou cinq de moins, en fonction des jours, de l'éclairage, de mon humeur.
Commenter  J’apprécie          70
Ziliz   03 mai 2013
Le garçon qui n'existait pas de Patrice Leconte
(...) voilà une chose que peu de gens savent ; on a parfaitement le droit de demander un quart de baguette à une boulangère, et cette dernière ne peut en aucun cas vous la refuser, sous peine de voir débarquer les prud'hommes, dont vous pouvez la menacer. (p. 48)

[ les Prud'hommes ?!?!?! mais que viennent-ils faire là ? ils défendent les droits des salariés, pas ceux des consommateurs !!! ]
Commenter  J’apprécie          60
Eve-Yeshe   20 juin 2013
Le garçon qui n'existait pas de Patrice Leconte
Toute ma vie je me suis contenté (en fait : je me suis accommodé) de ce que j’avais, de ce qu’on me donnait, sans jamais chercher à obtenir plus, me satisfaisant de la part qui m’était allouée, et les choses tournaient rond. .. alors pourquoi avoir fait déraillé un quotidien qui tout compte fait, me convenait parfaitement ? Oui, pourquoi ?



Commenter  J’apprécie          60
SandrineDP   15 juin 2013
Les femmes aux cheveux courts de Patrice Leconte
Depuis toujours, ça ne s'explique pas. C'est comme ça. Les femmes aux cheveux courts me chavirent, me passionnent, m'enchantent, me troublent, m'émeuvent, me touchent, m'attirent, me bouleversent. Après des années d'observation attentive, j'ai fini par décider une fois pour toutes que les femmes aux cheveux courts étaient plus belles que les autres. Je dis les femmes, mais je peux dire aussi les fillettes, les adolescentes, les jeunes femmes, les mamans, ou les femmes d'un certain âge. Dans une salle de théâtre, dans la rue, dans une foule, une réception, une plage, un grand magasin, sur un quai de gare, dans un restaurant, un aéroport, une piscine municipale, de loin, dans la brume, même dans le noir, n'importe où, je repère toujours les femmes aux cheveux courts, c'est comme une aimantation, une fascination, un bonheur.
Commenter  J’apprécie          40
gill   03 mars 2016
Gazul et Cie de Patrice Leconte
Tout ceci commence dans une mansarde sinistre du quartier Montparnasse.

Un homme, à sa table de travail, écrit

- criss, criss, fait le stylo -

Je m'appelle Alexandre Gazul.

Je suis un mauvais auteur de romans policiers.

Je n'arrive jamais à vendre plus d'une vingtaine d'exemplaires tellement ils sont mauvais ... c'est la vie ...
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombe   14 janvier 2013
Reculer pour mieux sauter : Correspondance entre deux très maladroits candidats au suicide de Patrice Leconte
Passer pour un raté parce que l'on se rate,vous avouerez qu'il n'y a pas de quoi pavoiser.
Commenter  J’apprécie          50
Eve-Yeshe   20 juin 2013
Le garçon qui n'existait pas de Patrice Leconte
Périr en pleine mer, c’est peut-être ça, la solution. Au moins, ce serait la fin de mes soucis. A ceci près que personne ne se rendrait jamais compte que je ne suis plus là, je ne manquerais pas, je ne ferais pas défaut, je n’attristerais pas, je serais juste manquant, mais sans que ce manque ne fasse la moindre vague. Ne pas faire de vagues alors que l’on périt en plaine mer….
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

T'ar ta quiz à la récré !! 🏐 📐

Marcel Aymé :

chat perché
1 2 3 soleil
gendarmes et voleurs
osselets
marelle

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeux , école , livres , films , chanson , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur