AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.63 /5 (sur 226 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 22/07/1951
Mort(e) le : 09/12/2019
Biographie :

Patrice Ordas est un écrivain et romancier français.

Il se tourne après son baccalauréat vers le dessin et entre en 1969 aux "Arts Déco", l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. Son diplôme en poche, en 1973, il entreprend une thèse consacrée à la "docimologie expérimentale attachée aux arts plastiques" et commence à travailler comme dessinateur en BD et en parutions presse.

Son directeur de thèse lui propose alors un poste d’enseignant à l’École de joaillerie de Paris dont il a la charge. Il est directeur de l’école de joaillerie de Paris pendant 28 ans.

Spécialiste du roman historique, Patrice Ordas obtient le Prix Beauchamp pour son premier livre, "Les Griffes de l'Hermine" (1986).

De sa collaboration avec Patrick Cothias nait "Monsieur Nemo et l’éternité" (2006) aux éditions Passavent. Leurs collaborations littéraires, "L’Ambulance 13" (2010) et "L’œil des Dobermans" (2010), sont adaptées en bandes dessinées chez Grand Angle.

Ordas a également signé chez Anne Carrère l’adaptation en roman des "Eaux de Mortelune" (2009) et plus récemment chez Grand Angle les romans "Hindenburg, les cendres du ciel" (2011) et "Le Fils de l’officier", à quatre mains avec Cothias.
+ Voir plus
Source : www.angle.f
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Scénaristes : Patrick COTHIAS, Patrice ORDAS Dessinateur : Alain MOUNIER Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées. Il s'appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraichement diplômé de la faculté de médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury, en janvier 1916. Il commande une ambulance hippomobile, surnommée l'As de Pique parce qu'elle est connue aussi bien pour le courage de ses infirmiers, que pour leur manque de soumission au Règlement. Bouteloup est un nom qui compte en politique, car le baron Horace, père de Louis, est député, lieutenant-colonel et proche du général Pétain. Cette relation privilégiée, loin de le protéger, fera du jeune officier une cible désignée pour les ennemis de l?élu, entre autres le redoutable Georges Clemenceau. Néanmoins, Louis accomplira la tâche épouvantable que la guerre lui impose, en essayant de préserver un humanisme auquel il est attaché jusqu?à la rébellion? Lire des extraits ici : http://www.angle.fr/bd-l-ambulance-13-tome-1-5830732.html
+ Lire la suite
Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
angie22   09 décembre 2014
Nous, Anastasia R, tome 1 : Villa Ipatiev de Patrice Ordas
On exorcise un lieu de ses démons mais les Romanov n'en étaient pas. Ils étaient des êtres humains et c'est toute l'âme Russe qu'ils hanteront désormais...
Commenter  J’apprécie          160
tchouk-tchouk-nougat   03 mars 2014
L'ambulance 13, Tome 4 : Des morts sans nom de Patrice Ordas
La taille de la connerie est souvent proportionnelle à la hauteur depuis laquelle elle tombe.
Commenter  J’apprécie          130
milado   20 juillet 2015
L'ambulance 13, tome 5 : Les plumes de fer de Patrice Ordas
- Je ne donne pas cher de vos galons si je me plains au professeur Curie qui ira immédiatement trouver votre général !

- Vous me menacez, vous une femme, une civile ? UNE CIVILE ?!!

- Vous ne savez pas ce que sont les femmes, commandant, elles ne menacent jamais, elles promettent !
Commenter  J’apprécie          100
Jumax   26 avril 2012
Nous, Anastasia R, tome 1 : Villa Ipatiev de Patrice Ordas
"Nous sommes morts ! Je le jure..."
Commenter  J’apprécie          110
tchouk-tchouk-nougat   08 juin 2015
Les naufragés du métropolitain, tome 1 : Les Rats de Saint-Eloi de Patrice Ordas
Sait-elle lire au moins? J'ai horreur des incultes. ce sont des gens dangereux par ignorance!
Commenter  J’apprécie          90
umezzu   01 octobre 2018
Le fils de l'officier, tome 3 : La tête en feu de Patrice Ordas
- Si tu voyais ça Aurélie... et c'est moi qu'on accuse de tuer des gens ?!
Commenter  J’apprécie          90
MissSherlock   18 juin 2017
Hindenburg, tome 3 : La foudre d'Ahota de Patrice Ordas
- Himmler veut influencer des hauts dirigeants américains pour que les États-Unis soutiennent les nazis.

- Beaucoup sont déjà convaincus... Charles Lindbergh ou Joseph Kennedy par exemple.
Commenter  J’apprécie          84
MissSherlock   16 juin 2017
Hindenburg, tome 2 : L'Orgueil des lâches de Patrice Ordas
Diane : À quoi servent ces fosses que l'on creuse toute la journée ? C'est pour des fondations ?

Jerzy : Non. C'est pour les morts à venir. Ils sont prévoyants.

Diane : C'est un cauchemar. Un monde pareil n'a pas le droit d'exister.
Commenter  J’apprécie          72
AUBREY   10 février 2016
L'ambulance 13, tome 5 : Les plumes de fer de Patrice Ordas
- Le formol est extrêmement douloureux mon Commandant. Mieux vaudrait oxygène gazeux sous pression ou soluté de Dakin...

- Tatata... ! Elucubrations de civils et d'américains ! Faut amputer. En saucisson, c'est mieux pour le pilon. Zou !

- Au front, dans l'urgence, je vous aurais peut-être donné raison, mon Commandant, mais ici...

- Ici vous obéissez aux ordres d'un supérieur comme en première ligne. On ne discute pas.

Remballez vos outils, Lieutenant. Je prends la main pour opérer le moricaud. On vous attend aux bureau des effectifs.
Commenter  J’apprécie          60
angie22   10 décembre 2014
Nous, Anastasia R, tome 2 : Les cendres de Koptiaki de Patrice Ordas
(...) le pouvoir est le lit d'un cauchemar dont les princesses s'éveillent souillées de sang.
Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..