AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.93 /5 (sur 254 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 28/10/1965
Biographie :

Patrick Boucheron est un historien français.

Il est reçu premier au concours de l'École normale supérieure de Saint-Cloud en 1985, puis premier à l'agrégation d'histoire en 1988. Il soutient son doctorat en 1994 à la Sorbonne, consacré à l'urbanisme et la politique édilitaire à Milan.

En 1994, il devient maître de conférences à l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud avant de rejoindre l’université Panthéon-Sorbonne en 1999. Il est membre de l’Institut universitaire de France de 2004 à 2009 et il soutient une habilitation à diriger des recherches en 2009.

En 2012, il est élu professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université Panthéon-Sorbonne.

En 2015, il est nommé professeur au Collège de France sur une chaire intitulée "Histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe – XVIe siècles)".

Spécialiste du Moyen Âge et de la Renaissance, particulièrement en Italie, son domaine de recherche est l’histoire urbaine et monumentale de l'Italie médiévale et renaissante, dans ses aspects matériels aussi bien qu'abstraits et symboliques. Parallèlement, il s'intéresse à l'écriture et à l'épistémologie de l'histoire.

En 2017, il dirige un ouvrage intitulé "Histoire mondiale de la France" dans lequel 122 chercheurs reviennent sur l’histoire de la France en quelques 140 dates-clé.

Depuis 2017, Patrick Boucheron est chercheur associé au Théâtre national de Bretagne où il propose un cycle intitulé "Rencontrer l'histoire". Depuis septembre 2021, il est producteur et animateur de l'émission "Histoire de" sur France Inter.

Il est marié à l'historienne Mélanie Traversier (1975).

+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Patrick Boucheron   (53)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (67) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Colloque organisé dans le cadre de l'initiative « Avenir Commun Durable ». Histoire du temps qui manque Conférence du 10 mai 2022. Patrick Boucheron est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIII-XVI siècle. En savoir plus sur l'initiative « Avenir Commun Durable » : https://www.college-de-france.fr/site/initiative-avenir-commun-durable/index.htm Retrouvez la présentation et les vidéos du colloque : https://www.college-de-france.fr/site/dario-mantovani/symposium-2021-2022__1.htm Découvrez toutes les ressources du Collège de France : https://www.college-de-france.fr Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/College.de.France Instagram : https://www.instagram.com/collegedefrance Twitter : https://twitter.com/cdf1530 LinkedIn : https://fr.linkedin.com/company/collègedefrance

+ Lire la suite
Podcasts (9) Voir tous


Citations et extraits (137) Voir plus Ajouter une citation
Patrick Boucheron
Bookycooky   03 novembre 2017
Patrick Boucheron
Lorsque l'on parle de la peur du tyran, qui a peur de qui ? Ne finit-il pas toujours par tomber dans le piège de la peur qu'il inspire ? Et inversement, le gouvernement injuste n'est-il pas celui qui se targue de n'avoir peur de rien, celui dont les dirigeants sont sans vergogne - c'est-à-dire, disait Machiavel, privé de la honte que laisse craindre la colère des autres ? L'histoire redevient alors comme Walter Benjamin l'avait rêvée : un avertisseur -d'incendie.
Commenter  J’apprécie          444
Patrick Boucheron
blanchenoir   21 décembre 2015
Patrick Boucheron
Lire, c’est s’exercer à la gratitude.
Commenter  J’apprécie          230
GeraldineB   19 janvier 2022
Prendre dates : Paris, 6 janvier - 14 janvier 2015 de Patrick Boucheron
(...) certains jours je commence à trouver que ça pèse, je me dis qu'il se pourrait bien que ce soit ça, finalement, ce que les manuels d'histoire nommaient « la montée des périls » pour désigner, avec leur confortable recul, les années trente en Europe. Il y a beau temps que je me demandais ce que ça pouvait bien faire au corps, au cœur et à l'esprit de vivre une période où d'une année à l'autre tous les signaux passent au rouge: est-ce qu'on s'en aperçoit, est-ce qu'on en prend la mesure, est-ce qu'on y pense, est-ce qu'on en rêve, est-ce qu'on en est malade, est-ce qu'on se laisse prendre par surprise, est-ce qu'on se sent condamné à l'impuissance, est-ce qu'on décide d'agir, mais alors pour faire quoi, est-ce qu'on pense à partir, si on peut, et quand?
Commenter  J’apprécie          190
ErnestLONDON   06 avril 2018
Exercice de la peur. Usages politiques d'une émotion de Patrick Boucheron
Dans le champ de l’économie politique, le management est le laboratoire d’une politique de la peur : la crainte qu’inspire le chômage aux salariés est le principal levier de domination, alors que les employeurs, pour leur part, n’ont rien à craindre de personne. 
Commenter  J’apprécie          160
ErnestLONDON   06 avril 2018
Exercice de la peur. Usages politiques d'une émotion de Patrick Boucheron
L’unité de la peur n’est donc pas un artéfact de la psychologie de masse ; c’est un projet politique qui s’élabore par le biais des autorités, de l’idéologie et de l’action collective.
Commenter  J’apprécie          150
Patrick Boucheron
pgremaud   24 janvier 2021
Patrick Boucheron
- Manque-t-il à l’homme du XXIe siècle une dimension spirituelle qui l’aiderait à penser la réparation ?

- Elle nous manque car nous ne savons pas la reconnaître. Le "Yes We Can" de Barack Obama proposait le salut. C’est ce qu’on appelle le "Tikkoun Olam" : une conception de la mystique juive de la réparation du monde qui date du XVIe siècle. Son fondateur, Isaac Louria, soutient que le monde se recrée sans cesse. Le moment clef de sa recréation, c’est lors-que nous, humains, le réparons. Ce monde est organisé en sphères de lumière, les "sefirot", dix vases qui représentent des valeurs telles que la générosité, l’éternité, etc. Vient un moment où ces vases se brisent. Leurs lumières se dispersent et les hommes doivent les rassembler pour réparer le monde. Le "Tikkoun Olam" est le moment où les hommes, parce que les vases se sont brisés, parcourent le monde pour récupérer les étincelles.

- S’il devait y avoir une ordonnance délivrant un remède pour la réparation, ne devrait-elle pas prescrire plus d’art et de culture ?

- C’est exactement ce que répondait le philosophe Michel Foucault (1926-1984) à la fin de sa vie, dans un entretien au Nouvel Observateur, lorsqu’il affirmait que le problème de notre époque est qu’on ne propose pas assez d’art et de culture et qu’il en faudrait plus pour qu’advienne « un âge nouveau de la curiosité ». Par réparation, il ne faut pas entendre un retour racorni sur les plaies du réel.

(dans Télérama 3702-3703 du 23 décembre 2020)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Patrick Boucheron
ErnestLONDON   06 avril 2018
Patrick Boucheron
Dans le champ de l’économie politique, le management est le laboratoire d’une politique de la peur : la crainte qu’inspire le chômage aux salariés est le principal levier de domination, alors que les employeurs, pour leur part, n’ont rien à craindre de personne. 
Commenter  J’apprécie          137
5Arabella   02 mai 2022
La trace et l'aura de Patrick Boucheron
Une brèche peut être minuscule, elle ne se referme jamais tout à fait, dès lors qu'elle lézarde et rend friable ce que l'on croyait si intangible et solidement établi. Car ce que l'on a aperçu au travers de cette brèche, aucun pouvoir ne pourra faire en sorte qu'on l'ait pas vu. Dès lors s'y engouffre une autre histoire, qui a toujours à voir avec l'effraction des discours, et qui rend impossible tout retour au cours normal des choses.
Commenter  J’apprécie          110
Erik35   12 juillet 2017
Un été avec Machiavel de Patrick Boucheron
La chance de Machiavel est d'avoir toujours été déçu par les hommes d'État qu'il a croisé sur son chemin. Aucun, en somme, n'était à la hauteur de la situation, aucun n'était prêt à agir avec la netteté, la vitesse, le tranchant qu'exigeait la qualité du temps. C'est une chance, oui, d'une certaine manière, quand on voit de quelles dégringolades morales et littéraires se paye la fascination des intellectuels pour les hommes de pouvoir. Dès qu'ils trouvent à admirer, les voici perdus pour l'intelligence.
Commenter  J’apprécie          90
Alzie   13 octobre 2016
Ce que peut l'histoire de Patrick Boucheron
Nous sommes au coeur de la tourmente, car qui ne voit aujourd'hui qu'elle prend deux formes également assourdissantes : celle des bavardages incessants et celle du grand silence apeuré ? Nous ne pourrons les affronter que par une conjuration de patience, de travail, d'amitié, d'invention, de courage - bref une conjuration d'intelligences qui trouve sa forme dans l'ordre des livres dont je veux défendre la cause. Lire, c'est s'exercer à la gratitude. (p. 28)
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le Fantôme de l'Opéra

Dans le billet que Christine envoie à Raoul, où dit-elle qu'elle se rend ?

Paris
Londres
Perros-Guirec
Marseille

4 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Le Fantôme de l'Opéra de Gaston LerouxCréer un quiz sur cet auteur