AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.63 /5 (sur 58 notes)

Nationalité : France
Biographie :

En vingt-huit ans de carrière, Patrick Fischmann enregistre cinq albums de chansons et huit contes musicaux, écrit poésies, contes, nouvelles, romans...

Il participe à des films et prête sa voix à des documentaires. Il monte et tourne ses propres créations, écrit pour le Théâtre, accompagne et met en scène des créations d'enfants et de conteurs.

Après des années en solo et une riche expérience au sein de la Cie Musicalix (Théâtre musical pour la petite enfance) il créé la Cie des Muses Do Ré puis le Théâtre du Vivant et développe le métissage artistique.

En 2009, il créé "Voyage chamane" avec le conteur Pascal Fauliot, avec qui il a écrit plusieurs ouvrages édités au Seuil.

Source : www.mediatheques-loire-nohain.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Reportage sur le "Réveil des instruments", Expo-spectacle avec Patrick Fischmann du Théâtre du Vivant.


Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
lafilledepassage   12 avril 2019
Contes des sages peaux-rouges de Patrick Fischmann
L’homme capable de rêver doit lancer sa vision intérieure et lui donner vie.
Commenter  J’apprécie          110
psycheinhell   13 janvier 2011
Contes des sages peaux-rouges de Patrick Fischmann
"Le jour se leva. Qui-a-une-plume ferma les yeux et murmura des paroles de reconnaissance. Il passa la main sur la cicatrice de sa joue, goûta au silence de la terre et se dit qu'il avait devant lui une bonne vie. En descendant, il récolta le premier chant d'un oiseau et accueillit l'univers dans le tambour de son coeur."



[Le choix de l'aigle, récit lakota]
Commenter  J’apprécie          80
sumitsuki   06 juillet 2010
Contes des sages peaux-rouges de Patrick Fischmann
Aux conteurs d'histoires

Chant, tradition apache



Aux conteurs d'histoires

Voués à l'esprit de vie,

Chanteurs protégeant l'écho

De nos légendes sauvages



Leur coeur-tambour soit honoré !



Préparés dans la nuit,

Mouchetés par la lumière,

Ils parlent aux cavernes

Abreuvent le sacré



Leur vie soit honorée !



Réveillant les montagnes,

Une forêt d'animaux en bouche,

La langue, comme une chute d'eau

Pour imprégner tout lieu



Leur langue soit honorée !



Priant avec l'âme de notre Mère,

Honorant la Terre sacrée,

Les esprits répondent :

Mon frère, voici notre chant !



Et que ce chant soit honoré !



Indien autour du feu de camp,

Fils des étoiles, dans ton cercle,

Entends le conteur d'histoires

Et prie le Grand Esprit !
Commenter  J’apprécie          50
psycheinhell   14 juillet 2011
Contes des sages nomades de Patrick Fischmann
"Quand fut imaginée le premier métier à tisser, en aluna, dans la première maison faite d'esprit pur, ce qui pouvait advenir avait envie de marcher. Peut-être le tissu aurait-il deux faces et alors l'étoffe aurait des jours et des nuits, des femmes et des hommes, de la vie, de la mort... et ce qui n'était pas encore né ou conçu, et qu'il n'était pas certain qu'il advienne, pourrait commencer à cheminer vers l'infini. (...) C'était juste avant que la déesse faite de terre n'apparaisse et que le jour ne se lève pour la première fois. Quand la mère apparut, elle prit un fuseau, l'enfonça dans la terre encore molle, au centre du pic blanc de la Sierra Nevada. Kalvasankau ! Elle tira une longueur de fil, l'enroula sur le fusain et dit :

— C'est ici, la terre de mes enfants. Ils iront pieds nus et auront plusieurs maisons pour penser et pour tisser leur existence.

Voilà pourquoi les hommes tissent et les femmes filent, voilà pourquoi nous marchons."



[Cela dépend du petit frère, conte des Indiens kogis et quechuas]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gwendal   09 mai 2019
Contes des sages gardiens de la mer de Patrick Fischmann
A chaque naufrage, la Lune interroge la mer :

- Pourquoi es-tu si cruelle ?

- Je ne suis pas cruelle, je suis.



dans "La mer" - France
Commenter  J’apprécie          60
Liba   11 août 2017
Contes des sages juifs de Patrick Fischmann
Shlomo, le sage des sages comprenait la langue des animaux et des oiseaux. De cette connaissance intime il avait tiré la véritable humilité. C'est en les écoutant dialoguer, en conversant amicalement avec l'hirondelle, la lionne et l'aigle qu'il avait saisi la nature profonde de la créature et ressenti au plus profond de lui-même combien l'orgueil est une folie.
Commenter  J’apprécie          40
psycheinhell   14 juillet 2011
Contes des sages nomades de Patrick Fischmann
"Il avança lentement vers l'oiseau. Il était doux, aimant, elle se laissa soulever, abandonnant sa branche pour la main fine du nomade. Tandis qu'ils allaient ensemble vers le campement du jeune homme, le wali Allah les suivait de loin. Le derviche errant souriait : un oiseau posé sur le doigt d'un nomade assis sur un chameau marchant sur les vagues sèches des ergs, n'était-ce pas l'image même de la voie qui mène à l'éternité ?"



[Conte berbère]
Commenter  J’apprécie          30
psycheinhell   14 juillet 2011
Contes des sages nomades de Patrick Fischmann
"La part de l'errance, l'obole sacrée faite au voyage, c'est la connaissance qui élève vers l'humain, la lumière sur le sens de notre voyage dans le mouvement de l'univers. L'art de la parole est cette part du nomade dont a parlé ton père, le lait tiède que nous versons sur le vide, une nourriture de l'âme."



[La part du nomade, légende touarègue]
Commenter  J’apprécie          30
Fecamp   05 novembre 2013
Les deux vieux et l'Arbre de vie de Patrick Fischmann
Il y avait une clairière dans la forêt et, dans une cabane, un pépé et une mémé. Lui passait son temps à couper du bois, à observer les arbres et les oiseaux, à dessiner dans son grimoire des hiboux et des écureuil légers. Elle cueillait des baies, préparait tisanes et confitures.
Commenter  J’apprécie          30
Rhl   01 mai 2020
La grande chevauchée de Patrick Fischmann
Yoko habitait, lorsqu'il voyageait, dans une roulotte tirée par un vieux cheval de trait italien, gentil et poète. Le Gitan aimait l'écouter penser, il regardait le monde avec ses bons yeux, au-delà des apparences.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox