AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.52/5 (sur 76 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 15/06/1950
Biographie :

Patrick Girard est un écrivain et journaliste français.

Titulaire d'un doctorat en histoire (1975), il a été attaché de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

Il a été journaliste à Jeune Afrique, Globe, Globe Hebdo, L’Événement du Jeudi et Marianne.

Il a publié de nombreux romans historiques et des essais politiques, notamment "Sexe, mensonges et politiques" (2011), traduits dans plusieurs langues.

Il est l'auteur d'une trilogie sur les guerres puniques, "Le roman de Carthage" (2001-2002), et de "Ces Don Juan qui nous gouvernent" (1991), traduits en grec, chinois, coréen, albanais, espagnol et portugais.

Analyste politique, Patrick Girard a publié, en 2015, "Le boa et le naja" où il étudie la rivalité entre les deux pôles de l'exécutif français et particulièrement celle entre François Hollande et Manuel Valls.

Il a, en outre, participé à l'écriture de livres signés d'autres noms d'auteur.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Patrick Girard   (25)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'invité du 13h Patrick Girard


Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
Ils avaient beau observer scrupuleusement les prescriptions du saint Coran, le fait d’être descendants de néophytes constituait pour leurs maîtres arabes une souillure indélébile que même l’eau de la source miraculeuse de ZemZem, près de La Mecque, ne pouvait laver.
Commenter  J’apprécie          70
Je n'ai nulle envie de dormir dans le lit de François Hollande, là où, en compagnie de Julie Gayet, il daubait sur "la vieille" puisque c'est ainsi, je le sais, qu'ils m'appelaient en privé.
Commenter  J’apprécie          50
Abd al-Rahman comprit que la solitude serait la compagne la plus fidèle de ses jours. La prudence l'incitait à n'avoir ni ami ni confident, tout au plus des conseillers dont il surveillerait constamment les actes pour s'assurer qu'ils ne tramaient aucun complot contre lui. C'est à ce prix qu'il parviendrait à rendre à son royaume la paix et la prospérité.
Commenter  J’apprécie          40
Avant 1808, date de la création par Napoléon Ier d'un organisme commun à tous les Juifs vivants en France, le Consistoire central, il n'existe pas de judaïsme français stricto sensu, et toute référence à cette notion si communément admise de nos jours ne peut être qu'anachronique.
Parodiant la célèbre phrase de Mirabeau sur la France, "agrégat de peuples désunis," on serait tenté de qualifier les groupes juifs vivants en France d'agrégat de nations désunies qu'une tradition religieuse commune ne parvenait pas à constituer en un groupe, certes pluriforme, mais conscient de former une même entité.
Commenter  J’apprécie          30
Un monarque a des serviteurs, plus ou moins méritants, plus ou moins compétents, plus ou moins dignes de sa reconnaissance. Malheur au prince qui accorderait sa confiance à un seul homme, car aucun d’entre nous n’est à l’abri d’une erreur ou d’une faiblesse.
Commenter  J’apprécie          30
Certains de vos lettrés nous considèrent comme des êtres frustes et ignares, en un mot comme de misérables barbares insensibles au luxe et à la beauté. Je ne disconviens pas que cela est en partie vrai. Quand je me rends dans mes domaines, les paysans qui y vivent m'inspirent plus de dégoût que de compassion. Ce sont de véritables bêtes sauvages qui se battent sous le moindre prétexte et s'enivrent jusqu'à en perdre conscience.
Commenter  J’apprécie          20
Bien que la Terreur ait été caractérisé par la mise en œuvre de mesures dont certaines étaient discriminatoires à l'égard des Juifs et dont d'autres visaient à les considérer comme formant toujours un corps politique à part, le principe de la présence des Juifs en France ne fut jamais sérieusement remis en cause.
Commenter  J’apprécie          20
Nous sommes les racines d'un même arbre et malheur à qui s'aviserait d'en retrancher une !
Commenter  J’apprécie          30
Certains Berbères s’étaient jadis convertis à la religion d’Israël par haine de leurs maîtres romains. Ce fut le cas d’une partie de ma famille, notamment du frère de mon arrière-grand-père. Son arrière-petite-fille a épousé un Juif qui a fui les persécutions dirigées contre son peuple en Ishbaniyah et qui a trouvé asile dans nos montagnes. Cet Isaac a encore des parents là-bas et il m’a assuré que ceux-ci sont tout prêts à nous aider. Tu le rencontreras aujourd’hui même et je suis sûr qu’il te fera bonne impression.
Commenter  J’apprécie          10
 Oubliez vos différends absurdes, car ils ne sont plus de mise. Savez-vous quel nom nous vous donnons en Orient ? Les Biladiyun, c’est-à-dire les gens de ce pays-ci dont vous avez adopté les mœurs. Il suffit de voir les demeures que vous habitez et les vêtements que vous portez pour comprendre que vous n’avez plus rien de commun avec vos frères vivant encore dans le désert. Qui d’entre vous accepterait de passer la nuit sous la tente et de se contenter de lait de chamelle et de dattes ?
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Patrick Girard (126)Voir plus

Quiz Voir plus

Pâques

On commence par du facile ... "... de Vatanen", d'Arto Paasilinna

Le lièvre
Le lapin
Les cloches

10 questions
253 lecteurs ont répondu
Thèmes : pâquesCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}