AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.89 /5 (sur 9 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Quimper , le 11/12/1949
Biographie :

Patrick Letellier est né en 1949 à Quimper. Ancien légionnaire, trompettiste et saxophoniste, patron de bars et de machines à sous, homme de la nuit, il fréquente l'infréquentable. Il rompt les amarres, suit une vie de mouvances et devient : instructeur Mortier de 81 au Liban ; chercheur d'or et d'émeraudes à Madagascar, chasseur de crocodiles aussi, pour défendre les villageois ; négociant en saphirs et démineur au Cambodge; de rubis au Laos ; pilote de « gomme » et contrebandier en cigarettes à Gibraltar ; et pour s'assagir, restaurateur à Marbella.



Source : autoedition.vv.si/les-auteurs-du-sites
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LAULAULA   29 mai 2014
Le Ciel en Enfer de Patrick Letellier
Du haut de mon mètre quatre-vingt-six et mes soixante-quinze kilos,

pas question de me rebiffer comme je le faisais a la maison. D'autant

que le sergent en question, bardé de guili-guili bringuebalants sur une

poitrine de camionneur, me rendait facilement quarante kilos. Une

paille...

- Donc tu t'appelles Patrick Lembrun, né a Paris en 1949...

- Oui mon... sergent.

Son doigt couru sur un épais registre :

- Nous disons donc P.L...P.L...Bon...Tu t'appelles maintenant Pierre

Linard. Tu es né à Monaco le 12 mars 1948 de parents inconnus. Tu

vois, tu gardes tes initiales.

- Oui sergent.

Le vaillant défenseur de l'Occident prolixe :

- Pierre Linard... Tu fais revivre un nom glorieux. Un Légionnaire

mort au champ d'honneur en Indochine. J'espère que tu t'en montreras

digne. (...)

Cet anonymat permet à l’armée de vous dénigrer une pension

d’invalidité quand vous réintégrez la vie civile avec votre vrai nom ; et

si vous mourez, les vôtres ne percevront rien, car vous n’existez pas.

Tandis qu’un Général peut avoisiner le million d’euros pour une

infirmité à définir, comme un simple lieutenant percevoir trois cent

mille euros l’an, pour une petite balafre au front, comme l’a dénoncé

un journal satyrique.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LAULAULA   19 avril 2014
Le Ciel en Enfer de Patrick Letellier
"Chaque pas constituait une victoire, sur l'épuisement, sur la montagne, sur la bêtise... Une victoire soutenue par un orgueil imbécile, un esprit d'émulation stupide, propre à la Légion, qui nous contraignait à souffrir en silence jusqu'à l'extrême limite."
Commenter  J’apprécie          100
franciscov60   27 mars 2014
Le Ciel en Enfer de Patrick Letellier
L'instruction, d'une durée de quatre mois, très éprouvante au physique comme au moral, se voulait l'apprentissage de ce que réservait la Légion à ses volontaires. En extirpant tout ce que nous avions dans le ventre, elle nous mettait à nu, vidait nos cervelles des impuretés civiles, malignes. Nos corps en jachères nourrissaient les germes du guerrier invincible, jusqu'au-boutiste, qui accepte sans rechigner : Marches, gardes, corvées, revues ; Et les punitions qui, aux dires des officiers, font les bons soldats. Ceux qui prennent soin de leur serpillière ?
Commenter  J’apprécie          30
Patrickterceira   24 avril 2014
Le Ciel en Enfer de Patrick Letellier
Un livre très bien conçu, qui se lit d'une traite. Plein d'horreurs mais racontées par humour. Un livre très documenté et référencé sur les génocides et le colonialisme Malgache. Un très joli parcourt à travers cette île de beauté. J'ai beaucoup aimé. Lu quasiment en une nuit dans l'avion.
Commenter  J’apprécie          20
Polinne   01 mars 2016
Blatnoï de Patrick Letellier
— Assis toi et range ton arme avant que je ne te mette un rapport ! [...] Si tes amis viennent pour te libérer dit leurs que je ne bougerais pas et mes hommes non plus. [...] Si des amis à lui se sont mît en tête de le faire évader nous ne pourrons rien faire. [...]

— Oui Chef  ! répondirent-ils tous, soumis.

— Ce n’est pas en me provoquant que vous allez me faire rester tranquille. Ce serait plutôt le contraire.

— Oublie cet incident et on en parle plus. D’accord ? Demanda le gradé qui semblait un bon bougre.

— C’est vous qui voyez  ! Répliqua le voyou en se massant le poignet blessé par la chaîne qui le tirait en hauteur.

[...]

 A ce moment, la porte du compartiment s’ouvrit violemment derrière un gendarme pris en otage dés après qu’il eût pissé dans les toilettes.

— Les mains sur la tête  ! Cria Alan, mitraillette Uzi au poing.

Stupéfiaient les gendarmes n’en baillèrent pas une.

[...] une habitude apprise à l’école, au fond de la classe, fasse au mur chapeauté d’un bonne d’âne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49533

Prénommé Vitus lors de sa naissance en 1681, il fut un explorateur danois au service de la marine russe. Son patronyme reste associé à la région séparant l'Asie (Kamchatcka) et l'Amérique du Nord (Alaska).

Koch
Béring
Vahl

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : détroits , géographie , mers et océansCréer un quiz sur cet auteur