AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.75 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : Italie
Biographie :

Professeure de psychologie sociale à l’université de Trieste. Professeure invitée à l’université de Lille. Elle a publié : Violenze alle donne e risposte delle istituzioni. Prospettive internazionali, Milan, Franco Angeli, 2000 ; La Naissance du premier enfant. Étude psychosociale de l'expérience de la maternité et de la dépression post-partum, Lausanne, Delachaux & Niestlé, 1990 ; Women's Paid and Unpaid Work During Pregnancy. A Psycho-Social Analysis, Thomas Coram Research Unit, University of London, 1989.

Source : www.syllepse.net
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
de   15 octobre 2011
Un silence de mortes : La violence masculine occultée de Patrizia Romito
en définitive, on accepte de briser le silence à la seule condition que chaque épisode de violence soit présenté comme un cas isolé, et pourvu que les auteurs apparaissent au cœur d’une situation d’exception – entre autres parce que sous l’emprise d’émotions incontrôlables, ou au contraire souffrant d’une absence pathologique desdites émotions, ou parce que d’une autre culture – entendons issus de l’immigration ou musulmans. Alors on veut bien, à la rigueur parler de violence, mais jamais de violence masculine.
Commenter  J’apprécie          10
de   15 octobre 2011
Un silence de mortes : La violence masculine occultée de Patrizia Romito
Le féminisme est une critique radicale des théories naturaliste et individualiste, critique particulièrement pertinente lorsqu’on enquête sur les mécanismes d’occultation des violence
Commenter  J’apprécie          00
de   15 octobre 2011
Un silence de mortes : La violence masculine occultée de Patrizia Romito
Avoir réussi à conceptualiser la pornographie en tant que discrimination sexuelle plutôt que comme obscénité voilà qui constitue un magnifique exemple de rupture épistémologique
Commenter  J’apprécie          00
de   15 octobre 2011
Un silence de mortes : La violence masculine occultée de Patrizia Romito
Le viol est une attaque totale à l’intégrité d’une personne, capable de la détruire et de détériorer le sens de son identité
Commenter  J’apprécie          00
de   15 octobre 2011
Un silence de mortes : La violence masculine occultée de Patrizia Romito
déshumaniser les victimes est une phase essentielle pour accomplir sans remords des actes de cruauté
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-44259

Qui chantait ceci en 1977? On a tous dans le coeur une petite fille oubliée Une jupe plissée, queue de cheval, à la sortie du lycée On a tous dans le cœur un morceau de ferraille usé Un vieux scooter de rêve pour faire le cirque dans le quartier Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Un truc qui me colle encore au cœur et au corps Everybody's doing a brand-new dance now Come on babe do the locomotion I know you gonna like it if you give it a chance now Come on babe do the locomotion

Alain Souchon
Laurent Voulzy
Eddie Mitchell

12 questions
64 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , années 60 , enterrement , animauxCréer un quiz sur cet auteur